OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

#Rétro : Ravanelli, l'italien marseillais !

Le Mardi 11 Octobre 2016 par

Olympique de Marseille
Joueur au charisme incroyable, l'attaquant italien Fabrizio Ravanelli fut l'un des cadres de l'OM des saisons 1997 à 2000 dirigés par Rolland Courbis. Véritable star internationale, "Penna Bianca" aura marqué à tout jamais l'histoire du club phocéen.

Après Marco Simone, Fabrizio Ravanelli est le second grand attaquant à franchir les Alpes pour tenter sa chance en Ligue 1. C'est donc l'OM qui enlève le morceau et l'arrache à Middlesbrough, descendu en D2, malgré les nombreux buts de l'Italien. Sous le maillot de "Boro", il était devenu pourtant l'idole du Riverside Stadium, notamment après son triplé contre Liverpool. Huit mois après avoir traversé le Channel, il totalisait 26 buts. Mais l'équipe dirigée par Brian Robson sombre mois après mois. Et Ravanelli veut changer d'air.

Direction la France. Rolland Courbis, l'entraîneur Marseillais de l'OM, a réussi l'exploit de le "kidnapper" au nez et à la barbe des dirigeants du Milan AC. Ravanelli veut disputer le Mondial 98 qui se déroule en France, alors, malgré la fausse affaire de "tricherie" qui le poursuit (PSG-OM, 2-1), Fabrizio remonte la pente et fait oublier peu à peu ses débuts si particuliers dans le championnat de France. Contrairement à ce que l'on pourrait imaginer, ce fils d'ingénieur, n'avait jamais fait parler de lui.

Bosseur, il se voit donner sa chance au plus haut niveau par Marcello Lippi, sous le maillot de la Juventus de Turin. Mais c'est à Pérouse qu'il a appris le goût du travail et de la persévérance. À 19 ans, il dispute l'UEFA avec Pérouse et inscrit deux buts. En 1992, la Juve vient le chercher à la Reggiana, il inscrit 31 buts sous la tunique "Bianconera". Il remporte le doublé Coupe-Championnat et sera retenu pour la première fois dans la "Nazionale".

Olympique de Marseille
En 1994, il réalise un quintuplé contre le CSKA Moscou. Il prend alors une autre dimension. Il sera par la suite l'un des arisants majeurs de la victoire transalpine en Ligue des Champions avant de rejoindre le club anglais de Middlesbrough pour deux saisons. Fabrizio Ravanelli allie la ruse à l'expérience, l'une se nourrissant de l'autre. Il a quasiment 31 ans lorsqu'il débarque sur la Canebière. Ce grand garçon de Pérouse, élevé dans une famille modeste, a déjà tout connu : la deuxième division italienne avec Avellino, l'éclosion avec la Reggiana, la gloire avec la Juventus, la consécration avec la Squadra Azurra et enfin la Premier League anglaise.

Pourtant il n'a pas la grosse tête et joue chaque match comme si c'était le premier de sa carrière. Son secret de longévité à un poste physiquement très explosé ? Sans aucun doute son comportement très professionnel : du sérieux à l'entraînement et en compétition, une vie de famille rangée pour ce père de deux enfants, dans une petite maison de Cassis, loin de l'effervescence du Vieux-Port.

Olympique de Marseille
L'Italien compose le cinq majeur de l'équipe de Rolland Courbis qui avait fait de son recrutement une priorité. Autour de Laurent Blanc "le président", Robert Pirès "l'accélérateur", Christophe Dugarry "l'enfant terrible" et Eric Roy "le régulateur", Fabrizio Ravanelli "le renard argenté" s'est fait une place de choix.

Au moment du remplacement de Rolland Courbis par Bernard Casoni, Ravanelli demande à changer d'air. La Lazio de Rome lui offre un nouveau défi pour deux ans. Il retrouve par la suite l'Angleterre au sein du Derby County où il dispute 50 matches. En Écosse,, enfin, il tente un dernier challenge mais en vain. Il choisit de rentrer chez lui, à Pérouse où il vient au chevet de son club formateur, bien mal en point.



  • Olympique de Marseille
  • 30% de réduction sur votre prochain tattoo ça vous intéresse ? En vous présentant au salon de notre partenaire Massilia Ink de la part de OhaiMe-Passion, vous aurez droit à une remise de 30% sur votre tatouage !

Réagir sur Facebook