OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

#Rétro : De Bono, symbole des Minots !

Le Vendredi 14 Octobre 2016 par

#Rétro : De Bono, symbole des Minots !
Avril 1981. L'OM est en dépôt de bilan. Pour finir le championnat, ce sont les "Minots" de la D3 qui sauvent le club. Ils s'appellent Levy, Lopez, Anigo, De Falco, Lapinta, Pascal ou De Bono...

Jean-Charles De Bono. Ce nom, comme celui de Lopez, Anigo, de Falco, Pascal ou Flos, résonne encore aujourd'hui aux oreilles des supporters marseillais. Des noms qui, de 1981 à 1984, ont fait vibrer Marseille, apportant la récompense suprême à un club au bord de la disparition (avril 1981), grâce à une remontée spectaculaire en D1. Jean-Charles faisait partie de ces "Minots", cette génération qui n'avait qu'une seule et même envie : sauver le club et lui redonner sa place parmi l'élite.

Né en Algérie le 12 avril 1960, "Chacha" effectua ses premiers pas d'apprenti footballeur dès l'âge de 8 ans, aux cheminots de la Grande Bastide. Là, des pupilles aux cadets, il fit toutes ses classes, se forgeant au passage un moral de vainqueur. En 1975, grâce à ses qualités défensives, à sa maîtrise du jeu et à son sérieux, il se fit remarquer par les dirigeants olympiens qui lui offrirent l'opportunité d'intégrer le centre de formation, avec un contrat d'aspirant à la clé. Ce fut le point de départ d'une superbe aventure.

Finaliste de la coupe de France des cadets en 1979, un titre qui a marqué sa jeune carrière, il s'imposa comme l'un des piliers de l'équipe de D3 entre 1979 et 1981. Entre avril 1981 et mai 1984, il prit une part active à la remontée en D1. En 1985, fort de quatre belles saisons en D2, il signa à Bordeaux. Chez le champion de France, il étala ses qualités de milieu récupérateur aux côtés de Giresse, Girard, Rohr, Chalana ou Ferreri. En 1987, il traversa la Méditerranée afin de retrouver son entraîneur et ami Rolland Gransart à Bastia (1987 à 1991).

Quatre ans plus tard, il rentra au bercail afin de prendre part au challenge proposé par Endoume (D3) qui avait pour ambition d'atteindre la D2. Mais l'OM, quoi qu'il advienne, demeura à tout jamais son club. Chevillé au coeur et au corps.

Olympique de Marseille
Il est difficile de raconter dans le détail la formidable histoire des "Minots". Les grandes émotions sont difficiles à retranscrire. C'est en six matches (trois victoires et trois nuls) que s'est déroulée, entre amis et vrais amoureux du club, cette courte mais belle histoire. Ces "Minots" d'une vingtaine d'années, épaulés d'un entraîneur-joueur tout juste trentenaire, prouvèrent qu'il était inutile d'aller dépenser des millions pour réussir sous le maillot blanc. La force des "Minots", c'était leur enthousiasme, leur solidarité et l'amour du maillot. Ils étaient faits pour réussir ensemble.

Olympique de Marseille
Cette aventure débuta au Vélodrome le 17 avril 1981 devant 7 000 spectateurs, face à Grenoble (1-0) et s'acheva le 22 mai 1981, face au champion Montpellier (3-1). L'OM retrouva le sourire. Cette remarquable aventure est une frontière, elle sépare en quelque sorte l'OM du passé et l'OM du futur.

Celui que nous connaissons aujourd'hui. Et celui que nous vivrons demain.

Visitez La Boutique des Supporters de l'OM, soyez Massalia Spirit !

Réagissez

S'inscrire ou se connecter avec :
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour laisser un commentaire.

Nom d'utilisateur
Mot de passe
Se souvenir de moi ?
Pirouli Pirouli
07 Décembre 2016 à 21H38

Si je peux me permettre on dit EN AVIGNON et non pas "à Avignon", il en est de même pour Arles. ;)
Samuel Massilia Samuel Massilia
07 Décembre 2016 à 19H46

#Rétro : Di Meco, le minot d'Avignon !

Né le 7 septembre 1963 à Avignon, Éric Di Meco compte 23 sélections avec l'équipe de France de Michel Platini de 1989 à l'Euro 96 d'Aimé Jacquet. Il est dans une équipe à prix d'or mais il est le seul produit du centre de formation marseillais. Le minot de Robion, d'origine italienne et provençale, a tout connu du club olympien où il a fait ses premiers pas en 1980. Faisant partie de la période de gloire des minots qui sauvèrent le club en 1981.

Lire la suite : http://www.ohaime-passion.com/article_1942_retro-di-meco-le-minot-d-avignon.html
Samuel Massilia Samuel Massilia
01 Décembre 2016 à 20H36

#Rétro : Desailly, la garde noire !

Né le 5 septembre 1968 à Accra au Ghana, Marcel Desailly s'est inscrit dans la grande tradition de la garde noire française avec des défenseurs de renom comme Marius Trésor, Jean-Pierre Adams ou encore Basile Boli. Avec dans ses rangs une coupe du Monde, une Coupe d'Europe des Nations et deux Coupes d'Europe des clubs champions, Marcel détient un palmarès très riche.

Lire la suite : http://www.ohaime-passion.com/article_1937_retro-desailly-la-garde-noire.html
Samuel Massilia Samuel Massilia
24 Novembre 2016 à 18H46

#Rétro : Bonnel, le poumon olympien !

Né le 4 janvier 1939 à Florensac, Joseph Bonnel a disputé près de 600 matches professionnels. Une légende qui a commencé le 15 août 1957 lors d'une rencontre entre Montpellier et Perpignan (0-2). Surnommé Jo par ses amis les plus proches, il aura marqué l'esprit des supporters phocéens à l'époque.

Lire la suite : http://www.ohaime-passion.com/article_1930_retro-bonnel-le-poumon-olympien.html
Pirouli Pirouli
12 Novembre 2016 à 23H14

Barthez sa seconde passion c'est le sport auto, il a d'ailleurs fait de nombreuses courses au volant d'une Ferrari, il a aussi initié Carasso à cette passion.

http://sport24.lefigaro.fr/le-scan-spor ... -panis.php
Samuel Massilia Samuel Massilia
12 Novembre 2016 à 18H17

#Rétro : Barthez, l'insouciance !

Né le 28 juin 1971, à Lavelanet, la légende Fabien Barthez débute un soir de mai 1993 face au Milan AC. Avec des débuts très prometteurs à Toulouse, il réalise une première saison complète sous le maillot olympien et se retrouve en finale de Ligue des Champions.

Lire la suite : http://www.ohaime-passion.com/article_1917_retro-barthez-l-insouciance.html
Samuel Massilia Samuel Massilia
09 Novembre 2016 à 19H08

#Rétro : Papin, le ballon d'or Marseillais !

Né le 5 novembre 1963, à Boulogne, Jean-Pierre Papin compte 54 sélections et 30 buts de 1986 à 1995 sous le maillot tricolore. De Vichy en passant par Bruges, c'est à Marseille qu'il prit une nouvelle dimension. Efficace et spectaculaire, il a su effacer ses imperfections pour finalement devenir l'un des meilleurs attaquants au monde.

Lire la suite : http://www.ohaime-passion.com/article_1913_retro-papin-le-ballon-d-or-marseillais.html
Samuel Massilia Samuel Massilia
08 Novembre 2016 à 18H17

#Rétro : Deschamps, le grand capitaine !

Né le 15 octobre 1968, à Bayonne, Didier Deschamps évolue pour la première fois de sa carrière dans le club de l'Aviron Bayonnais en amateur. Il va ensuite intégrer le centre de formation du FC Nantes, réputé comme l'un des meilleurs à l'époque. Milieu défensif, il récupère très souvent les ballons et organise l'équipe avec rigueur et efficacité.

Lire la suite : http://www.ohaime-passion.com/article_1912_retro-deschamps-le-grand-capitaine.html
Samuel Massilia Samuel Massilia
06 Novembre 2016 à 13H43

#Rétro : Abédi Ayew, le Pelé marseillais !

Né le 5 novembre 1962 à Domé au Ghana, Abédi Pelé fait ses grands débuts en France avec le LOSC et Lyon, mais c'est surtout avec l'Olympique de Marseille qu'il va réaliser un passage remarquable sous l'ère Tapie au début des années 90.

Lire la suite : http://www.ohaime-passion.com/article_1910_retro-abedi-ayew-le-pele-marseillais.html
Samuel Massilia Samuel Massilia
05 Novembre 2016 à 09H44

#Ephémérides : Anniversaires de deux légendes olympiennes !

Malgré les temps obscurs que traverse actuellement l'Olympique de Marseille, le passé du plus grand et plus beau club français n'oublient jamais ceux qui ont marqué son histoire. Aujourd'hui, saveur particulière en ce 5 novembre 2016 puisque nous souhaitons un joyeux et excellent anniversaire à Abédi Pelé et Jean-Pierre Papin.

Lire la suite : http://www.ohaime-passion.com/fil-info_8277_ephemerides-anniversaires-de-deux-legendes-olympiennes.html
Voir plus de commentairesVoir tous les commentaires