OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

#Rétro : Niang, la force tranquille !

Le Mercredi 02 Novembre 2016 par

Olympique de Marseille
Certains supporters marseillais auraient aimé le voir revenir sur le vieux port. Mais celui-ci a mis un terme à sa carrière de footballeur professionnel. Une chose de sûre : nous ne l'oublieront jamais.

217 matchs et 100 buts. En cinq ans à l'Olympique de Marseille, Mamadou Niang a marqué les esprits. Révélé à Metz, son talent s'est confirmé à Strasbourg avant d'exploser à l'OM et à cette occasion Mamadou Niang prouvait qu'il pouvait s'imposer dans un grand club à forte pression :"L'ambiance du stade Vélodrome, la ferveur des supporters, tout cela m'a mis en confiance rapidement" se rappelle-t-il.

Après une période d'adaptation, il montre au public Marseillais ses qualités de vélocité, sa vitesse, son adresse devant le but et son sang-froid. Ses hésitations devant le but du début de saison sont oubliées et dès sa première saison au club, il termine meilleur buteur de l'OM avec 10 buts et est finaliste de la coupe de France (battu 2-1 par le PSG) et dès la deuxième saison, il s'imposera comme un leader de l'équipe devenant l'atout numéro 1 en attaque après le départ de Djibril Cissé : "Mamad est un guerrier" raconte son ancien coéquipier de l'époque Souleymane Diawara.

Olympique de Marseille
"Il n'a pas besoin de beaucoup d'occasions pour marquer. Il est en plus polyvalent puisqu'il peut jouer à gauche ou dans l'axe. Il a été l'un des éléments forts de nos titres". Des titres qui arrivent, en 2010, avec un doublé coupe-championnat de l'équipe dirigée par Didier Deschamps qui a promu Niang capitaine la même saison après le départ de Lorik Cana. Avec ces deux titres en poche et après cinq ans au club, Mamadou Niang demande à partir. Alors qu'il pouvait espérer signer dans un grand club européen, il prend finalement la direction de la Turquie et de Fenerbahçe.

Olympique de Marseille
Il ne retrouvera pas la stabilité qu'il a connue à Marseille puisqu'en quatre ans, il a joué dans trois clubs (Fenerbahçe, Al-Sadd et Besiktas) et en juin 2014 il décide donc de revenir en France du côté d'Arles-Avignon. Pendant qu'à quelques kilomètres de là, André-Pierre Gignac, son successeur à la pointe de l'attaque olympienne, réalise une bonne saison.

Olympique de Marseille
Mamadou Niang restera à jamais dans les mémoires des supporters qu'il aura fait vibrer.



  • Olympique de Marseille
  • 30% de réduction sur votre prochain tattoo ça vous intéresse ? En vous présentant au salon de notre partenaire Massilia Ink de la part de OhaiMe-Passion, vous aurez droit à une remise de 30% sur votre tatouage !

Réagissez

S'inscrire ou se connecter avec :
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour laisser un commentaire.

Nom d'utilisateur
Mot de passe
Se souvenir de moi ?
Samuel Massilia
Samuel Massilia
28 Avril 2017 à 21H17

#Rétro : Dragan Stojkovic, alias Pixie !

@Samuel Massilia

Lire la suite : http://www.ohaime-pass[...]-pixie.html
Samuel Massilia
Samuel Massilia
27 Avril 2017 à 19H42

#Rétro : Larbi Ben Barek, la perle noire !

@Samuel Massilia

Lire la suite : http://www.ohaime-pass[...]-noire.html
Samuel Massilia
Samuel Massilia
25 Avril 2017 à 19H11

#Rétro : Gunnar Andersson, roi des buteurs !

@Samuel Massilia

Lire la suite : http://www.ohaime-pass[...]uteurs.html
Samuel Massilia
Samuel Massilia
26 Mars 2017 à 20H14

#Rétro : Josip Skoblar, l'aigle dalmate !

Hargneux et disposant d'un bagage complet, Skoblar était un buteur-né. Avec une frappe excellente des deux pieds, des jaillissements de fauve, un jeu de tête redoutable servi par une double détente, « l'Aigle Dalmate » illustra parfaitement la devise olympienne « Droit au But », dans la grande lignée des Boyer, Aznar, Alcazar ou Andersson.

Lire la suite : http://www.ohaime-pass[...]almate.html
Samuel Massilia
Samuel Massilia
24 Mars 2017 à 20H05

#Rétro : Basile Boli, le héros de Munich !

Basile Boli aura marqué d'une empreinte indélébile son passage à l'Olympique de Marseille, où ses larmes de Bari et son coup de tête victorieux à Munich auront marqué à jamais la mémoire collective.

Lire la suite : http://www.ohaime-pass[...]munich.html
willyz85
willyz85
23 Mars 2017 à 21H05

Une seule saison à l'OM mais il aura marqué le club ;)

Samuel Massilia
Samuel Massilia
23 Mars 2017 à 19H43

#Rétro : Enzo Francescoli, El Principe !

Né le 12 novembre 1961, le « Prince » a marqué 253 buts en 686 rencontres. Il débute en première division uruguayenne en 1980. En 1983, il quitte Wanders Montevideo pour River Plate, le plus grand club d'Argentine, en sérieuse difficulté à ce moment-là.

Lire la suite : http://www.ohaime-pass[...]incipe.html
Samuel Massilia
Samuel Massilia
24 Janvier 2017 à 19H17

#Rétro : François Bracci, le grand Tchoi !

François Bracci a contribué pendant une dizaine d'années à écrire les plus belles pages de l'histoire du club Marseillais. Après un court séjour à Strasbourg et Bordeaux, le grand « Tchoi » est revenu en 1982 dans son club d'origine, afin d'y achever sa carrière.

Lire la suite : http://www.ohaime-pass[...]-tchoi.html
Oaïoli Capella
Oaïoli Capella
20 Janvier 2017 à 23H58

Merci pour ces hOMmes qui ont marque l'histoire de notre Olympique ! Un plaisir de te lire ! :D
Samuel Massilia
Samuel Massilia
20 Janvier 2017 à 19H09

#Rétro : Roland Gransart, l'héritier !

Difficile de ne pas avoir le virus pour le football, quand on est le fils de Maurice Gransart, olympien de 1948 à 1961. Roland est né le 1er janvier 1954 à Marseille. Mais c'est à l'âge de 12 ans qu'il fait son entrée dans la grande famille olympienne.

Lire la suite : http://www.ohaime-pass[...]ritier.html
Voir plus de commentairesVoir tous les commentaires