OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

#Rétro : Bonnel, le poumon olympien !

Le Jeudi 24 Novembre 2016 par

Olympique de Marseille
Né le 4 janvier 1939 à Florensac, Joseph Bonnel a disputé près de 600 matches professionnels. Une légende qui a commencé le 15 août 1957 lors d'une rencontre entre Montpellier et Perpignan (0-2). Surnommé Jo par ses amis les plus proches, il aura marqué l'esprit des supporters phocéens à l'époque.

À 33 ans, il éclate tous les records et n'a sans aucun doute jamais été aussi bon qu'à la grande époque de l'OM, de 1971 à 1973. Sa présence dans le groupe Marseillais est très rapidement devenue indispensable et il était rare de le voir rater son match. Le moteur de l'équipe selon Mario Zatelli qui disait "Enlevez-le et vous vous rendrez compte que le moteur a des ratés inhabituels."

Depuis son arrivée dans la cité phocéenne en 1967, Joseph a pris une grosse part dans la grande ascension du club vers sa propre gloire. Un travailleur acharné visant plus haut que la perfection. Et quasiment décisif à chaque rencontre. Durant l'intersaison, les rumeurs sur une éventuelle retraite se faisaient courantes sur la Canebière.

Olympique de Marseille
L'ancien Valenciennois a repris l'entraînement en juillet, et Kurt Linder a compris qu'il ne pouvait pas se dispenser d'un tel joueur dans son effectif. Et sur le terrain, Bonnel a prouvé sans contestation possible qu'il était irremplaçable. Décisif contre la Juventus en Coupe d'Europe à Lyon en inscrivant le but de la victoire.

Avec Montpellier, club le plus proche de sa ville natal, Florensac, où il effectuera ses grands débuts. En compagnie de ses collègues Guy Van Sam, Bourrier et Edimo. Il est toujours resté aussi résistant, bon technicien et surtout, sa puissance de frappe dont il fera les beaux jours de Valenciennes et l'équipe de France. De pointe ou de soutien, offensif ou défensif, il s'est montré à son avantage à de nombreux postes.

Chez les Bleus, il portera 25 fois le maillot tricolore à l'âge de 30 ans. Trop vieux pour certains, trop tard pour d'autres. Une carrière d'une grande exemplarité, combatifs et rageurs, il ne s'est jamais avoué vaincu avant le combat tout en gardant son charme.

Olympique de Marseille

Aujourd'hui, il est de retour chez lui à Florensac, entouré des vignes du Languedoc. Il fut également entraîneur de l'OM en 1973, à la demande de Mario Zatelli. Malheureusement, son poste de coach marseillais c'est moins bien passé avec des difficultés de gestion notamment avec Magnusson, Skoblar, Bosquier ou encore Trésor, des fortes personnalités.

Pour terminer, il prit la responsabilité des Services des Sports d'Aubagne et dirigea l'équipe locale durant dix années. Cette saison, Jo porte un regard attentif sur l'équipe phocéenne dont il a une grande estime. Allez, nous te remercions pour ta disponibilité et surtout ton talent que tu n'as jamais caché !



  • Olympique de Marseille
  • 30% de réduction sur votre prochain tattoo ça vous intéresse ? En vous présentant au salon de notre partenaire Massilia Ink de la part de OhaiMe-Passion, vous aurez droit à une remise de 30% sur votre tatouage !

Réagissez

S'inscrire ou se connecter avec :
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour laisser un commentaire.

Nom d'utilisateur
Mot de passe
Se souvenir de moi ?
Samuel Massilia
Samuel Massilia
28 Avril 2017 à 21H17

#Rétro : Dragan Stojkovic, alias Pixie !

@Samuel Massilia

Lire la suite : http://www.ohaime-pass[...]-pixie.html
Samuel Massilia
Samuel Massilia
27 Avril 2017 à 19H42

#Rétro : Larbi Ben Barek, la perle noire !

@Samuel Massilia

Lire la suite : http://www.ohaime-pass[...]-noire.html
Samuel Massilia
Samuel Massilia
25 Avril 2017 à 19H11

#Rétro : Gunnar Andersson, roi des buteurs !

@Samuel Massilia

Lire la suite : http://www.ohaime-pass[...]uteurs.html
Samuel Massilia
Samuel Massilia
26 Mars 2017 à 20H14

#Rétro : Josip Skoblar, l'aigle dalmate !

Hargneux et disposant d'un bagage complet, Skoblar était un buteur-né. Avec une frappe excellente des deux pieds, des jaillissements de fauve, un jeu de tête redoutable servi par une double détente, « l'Aigle Dalmate » illustra parfaitement la devise olympienne « Droit au But », dans la grande lignée des Boyer, Aznar, Alcazar ou Andersson.

Lire la suite : http://www.ohaime-pass[...]almate.html
Samuel Massilia
Samuel Massilia
24 Mars 2017 à 20H05

#Rétro : Basile Boli, le héros de Munich !

Basile Boli aura marqué d'une empreinte indélébile son passage à l'Olympique de Marseille, où ses larmes de Bari et son coup de tête victorieux à Munich auront marqué à jamais la mémoire collective.

Lire la suite : http://www.ohaime-pass[...]munich.html
willyz85
willyz85
23 Mars 2017 à 21H05

Une seule saison à l'OM mais il aura marqué le club ;)

Samuel Massilia
Samuel Massilia
23 Mars 2017 à 19H43

#Rétro : Enzo Francescoli, El Principe !

Né le 12 novembre 1961, le « Prince » a marqué 253 buts en 686 rencontres. Il débute en première division uruguayenne en 1980. En 1983, il quitte Wanders Montevideo pour River Plate, le plus grand club d'Argentine, en sérieuse difficulté à ce moment-là.

Lire la suite : http://www.ohaime-pass[...]incipe.html
Samuel Massilia
Samuel Massilia
24 Janvier 2017 à 19H17

#Rétro : François Bracci, le grand Tchoi !

François Bracci a contribué pendant une dizaine d'années à écrire les plus belles pages de l'histoire du club Marseillais. Après un court séjour à Strasbourg et Bordeaux, le grand « Tchoi » est revenu en 1982 dans son club d'origine, afin d'y achever sa carrière.

Lire la suite : http://www.ohaime-pass[...]-tchoi.html
Oaïoli Capella
Oaïoli Capella
20 Janvier 2017 à 23H58

Merci pour ces hOMmes qui ont marque l'histoire de notre Olympique ! Un plaisir de te lire ! :D
Samuel Massilia
Samuel Massilia
20 Janvier 2017 à 19H09

#Rétro : Roland Gransart, l'héritier !

Difficile de ne pas avoir le virus pour le football, quand on est le fils de Maurice Gransart, olympien de 1948 à 1961. Roland est né le 1er janvier 1954 à Marseille. Mais c'est à l'âge de 12 ans qu'il fait son entrée dans la grande famille olympienne.

Lire la suite : http://www.ohaime-pass[...]ritier.html
Voir plus de commentairesVoir tous les commentaires