OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

#Rétro : Giresse, le petit monsieur !

Le Dimanche 11 Décembre 2016 par

Olympique de Marseille
Né le 2 août 1952 à Langoiran, Alain Giresse compte 48 sélections de 1974 à 1986 avec l'équipe de France. Un petit devenu très grand par son passage marqué dans la cité phocéenne. En deux saisons, il rentre dans le panthéon olympien, celui qui était vue comme le Girondin à vie. Roi du contrôle orienté et des ouvertures millimétrées, il enflammera le début des années Tapie.

Contre l'Uruguay avec les Bleus, il fut l'un des éléments moteurs des grandes campagnes espagnoles et mexicaines. En première division, il compte plus de 580 matches disputés. Il fut l'accolite parfait de Michel Platini en équipe de France de 1982 à 1986. Et c'est à l'âge de 30 ans que son talent est reconnue. Michel Hidalgo a eu la sagesse de le reunir avec Michel sous le maillot tricolore.

Olympique de Marseille
Après sa carrière de joueur, Alain décide de devenir entraîneur et fait ses débuts en 1995 sur le banc de Toulouse où il y restera durant deux saisons avant de rejoindre le banc du PSG en 1998. Lors de sa préparation avec le club de la capital, l'équipe est huitième du championnat. Il retourne alors chez les Violets où il permet au Toulousains de retrouver l'élite pour la seconde fois. Durant l'année 2001, il prend la direction du continent africain et plus particulièrement du Maroc pour diriger le FAR Rabat jusqu'en 2003 où il remportez la Coupe du Trône. C'est en Afrique qu'il connaîtra ses plus beaux moments.

Olympique de Marseille
Ensuite, il retrouve l'Europe avec la Géorgie mais il trouvera difficile de commander un petit pays dans le football et ne restera qu'une seule année. En 2006, il retourne en Afrique pour le Gabon avec qui il séduira. Les Gabonais passe de la 125ème place à la 40ème au classement FIFA. Pour la première fois de son histoire, le Gabon frôle la qualification pour le Mondial en Afrique du Sud.

Au terme d'une jolie Coupe d'Afrique des Nations, Alain Giresse part et prend en main la sélection du Mali en 2010 avec comme objectif : se qualifier pour la CAN 2012. Une mission accomplie par une troisième place. En mai 2012, il quitte ses fonctions de sélectionneurs du Mali et se voit remettre le prix de la Légion d'honneur par Michel Platini le 20 août 2012.


Réagissez

S'inscrire ou se connecter avec :
Inscrivez-vous ou connectez-vous pour laisser un commentaire.

Nom d'utilisateur
Mot de passe
Se souvenir de moi ?
Samuel Massilia
Samuel Massilia
26 Mars 2017 à 20H14

#Rétro : Josip Skoblar, l'aigle dalmate !

Hargneux et disposant d'un bagage complet, Skoblar était un buteur-né. Avec une frappe excellente des deux pieds, des jaillissements de fauve, un jeu de tête redoutable servi par une double détente, « l'Aigle Dalmate » illustra parfaitement la devise olympienne « Droit au But », dans la grande lignée des Boyer, Aznar, Alcazar ou Andersson.

Lire la suite : http://www.ohaime-pass[...]almate.html
Samuel Massilia
Samuel Massilia
24 Mars 2017 à 20H05

#Rétro : Basile Boli, le héros de Munich !

Basile Boli aura marqué d'une empreinte indélébile son passage à l'Olympique de Marseille, où ses larmes de Bari et son coup de tête victorieux à Munich auront marqué à jamais la mémoire collective.

Lire la suite : http://www.ohaime-pass[...]munich.html
willyz85
willyz85
23 Mars 2017 à 21H05

Une seule saison à l'OM mais il aura marqué le club ;)

Samuel Massilia
Samuel Massilia
23 Mars 2017 à 19H43

#Rétro : Enzo Francescoli, El Principe !

Né le 12 novembre 1961, le « Prince » a marqué 253 buts en 686 rencontres. Il débute en première division uruguayenne en 1980. En 1983, il quitte Wanders Montevideo pour River Plate, le plus grand club d'Argentine, en sérieuse difficulté à ce moment-là.

Lire la suite : http://www.ohaime-pass[...]incipe.html
Samuel Massilia
Samuel Massilia
24 Janvier 2017 à 19H17

#Rétro : François Bracci, le grand Tchoi !

François Bracci a contribué pendant une dizaine d'années à écrire les plus belles pages de l'histoire du club Marseillais. Après un court séjour à Strasbourg et Bordeaux, le grand « Tchoi » est revenu en 1982 dans son club d'origine, afin d'y achever sa carrière.

Lire la suite : http://www.ohaime-pass[...]-tchoi.html
Oaïoli Capella
Oaïoli Capella
20 Janvier 2017 à 23H58

Merci pour ces hOMmes qui ont marque l'histoire de notre Olympique ! Un plaisir de te lire ! :D
Samuel Massilia
Samuel Massilia
20 Janvier 2017 à 19H09

#Rétro : Roland Gransart, l'héritier !

Difficile de ne pas avoir le virus pour le football, quand on est le fils de Maurice Gransart, olympien de 1948 à 1961. Roland est né le 1er janvier 1954 à Marseille. Mais c'est à l'âge de 12 ans qu'il fait son entrée dans la grande famille olympienne.

Lire la suite : http://www.ohaime-pass[...]ritier.html
Samuel Massilia
Samuel Massilia
12 Janvier 2017 à 18H34

#Rétro : Didier Six, le globe-trotter !

L'ailier gauche international aux 52 sélections, au pied gauche exceptionnel, maniait l'art du contre-pied à merveille. Toutefois, malgré un talent certain, Didier Six, qui a passé deux saisons à l'OM, n'est jamais vraiment parvenu à s'imposer dans une équipe de l'Hexagone. C'est en Allemagne notamment qu'il a écrit ses plus belles pages. L'équipe de France, dirigée par Michel Hidalgo, a été le fil rouge de sa carrière.

Lire la suite : http://www.ohaime-pass[...]rotter.html
Samuel Massilia
Samuel Massilia
06 Janvier 2017 à 19H59

#Rétro : 1976, l'OM remporte sa 9ème Coupe de France !

Dans le cadre de l'entrée en lice, ce dimanche, de l'OM en coupe de France, OMP continue de vous conter ces matchs qui ont fait l'histoire de l'OM dans cette compétition.

Lire la suite : http://www.ohaime-pass[...]france.html
Samuel Massilia
Samuel Massilia
03 Janvier 2017 à 18H34

#Rétro : Les trente glorieuses !

Il était une fois un grand club, dans un grand port. "Droit au but", telle est sa devise qui doit lui venir de quelques corsaires qui écumaient les mers à l'époque de sa naissance à la fin du XIXème siècle. La gloire du grand club ne date pas de son origine. Elle s'est construite tout au long de son histoire. Le football Marseillais est né vers 1925, avec l'arrivée de Parisiens. Avec ces renforts en provenance de la capitale, l'OM ne valait véritablement que par la qualité de Crut, Boyer, Dewaquez ou Gallay. On disait alors : "Jouer à la Marseillaise".

Lire la suite : http://www.ohaime-pass[...]ieuses.html
Voir plus de commentairesVoir tous les commentaires