OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Dijon 1-2 OM
La demi-volée de Mike B.

Le Lundi 12 Décembre 2016 par

La semaine fut tellement longue entre le boulot et le froid de cette fin d'automne, que t'es fatigué mais aussi impatient d'attendre ton Noël à toi, ce joli mercato qui se profile à l'horizon.
*Terre en vuuuue*, semble raisonner cet écho dans ta tête, comme une lueur d'espoir. 
Mais alors que tu perdais pieds, tes connexions neuronales ont été fulgurantes quand en ce début de Vendredi après-midi tu t'es rendu compte que la rencontre de Marseille c'était le soir-même... du moins en principe.

Olympique de Marseille

Notre OM se déplaçait donc non sans difficultés en Terre du Milieu (en avion puis en car), chez une des équipes phare de notre championnat, le grand Dijon (15e).
Oui car c'était sans compter sur le professionnalisme du pilote d'avion qui s'était concentré sur autre chose que la météo que présentait la petite Fanny sur la chaîne d'info en continu un peu plus tôt (Ce coquin ! ).
Et puis même, tout le monde connaît Dijon, mais personne n'a jamais osé y aller. Qu'il nous dise qu'il s'était perdu on aurait compris.

19h30, t'as déjà sorti la bière du frigo et t'es prêt psychologiquement à te frapper le champ de patate du stade doublement prénommé "Gaston Gérard". Leur Bombonera à eux.
Mais voilà, ne jamais faire confiance aux personnes avec deux prénoms (cc @JérémyMathieu) Car.. *BRAOUM*, le club phocéen se fend d'un communiqué t'expliquant qu'à cause du brouillard, qui a déjà perturbé le voyage des athlètes, tu devras foutre en l'air ton samedi après-midi avec ta femme/main (rayer la mention inutile) pour mater l'aisance technique de Bouna Sarr

Les stats à l'extérieur étaient déjà affreuses avant la rencontre ! 0,38 points et 0.88 buts marqués par match depuis le début de saison..
Tu savais pas trop comment placer ton oseille sur ton ticket : "- Après leur jeu de mot sur Sakaï via Twitter, obligé on les rouste", puis tu t'es rappelé qu'en 2012 ils nous avaient battu avec Meité et Koro Koné titulaires (C'est un peu leur Totem d'immunité à eux jusqu'à l'année prochaine et leur descente en Ligue 2).

Début du match à 14h36 (oui, soyons rigoureux).
Honnêtement, t'as beau avoir regardé la bataille, t'as dû plisser les yeux à plusieurs reprises. Non mais après c'est sympa, ça dépayse, c'est une sorte d'avant goût de tes prochaines vacances en Écosse.

Allez, on arrête les conneries, on passe aux choses sérieuses. Ils ont donné quoi alors, nos Olympiens ?

Yohann Pelé - 6,5 : Notre grand portier sort une balle en lucarne d'une superbe envolée un peu avant la demi-heure de jeu. Impuissant sur le coup-franc Dijonnais amenant l'égalisation, mais surtout pas aidé par les conditions de jeu. Plus les matchs passent, plus on a confiance en lui.
Hiroki Sakai - 7 : Hyper-actif, la doublette avec Thauvin a très bien fonctionné, surtout en première mi-temps et aurait mérité d'avoir devant elle un mec capable de finir ces actions...
Rod Fanni - 5,5 : Solide sur l'homme ce qui est plutôt rassurant, parce qu'on sait que quand ça part dans son dos, c'est compliqué.. Rade Fanni
Rolando - 5,5 : Le duo avec Fanni a l'air de s'entendre un peu mieux, notamment en terme d'alignement. Coupable de la faute amenant le coup franc de l'égalisation. Bonne présence pour un match correct.
Tomas Hubocan - 5,5 : Un peu moins en réussite offensivement que sur les deux dernières rencontres, mais toujours très juste défensivement. Philanthrope, il fait même des passes aux juges de touche. Pas de prise de risque inutile, c'est un bon match de défenseur. Mais est-ce que ça suffit pour le football moderne ? On va dire que ça ira pour le milieu de tableau de championnat de France.
André-Frank Zambo-Anguissa - 6 : Franky a assuré, rangé ses affaires en sifflotant, rendu sa copie, et une fois en dehors de la salle, il apprend que le devoir était recto-verso.. Une mi-temps sur deux pour notre premier milieu défensif qui lui permet d'accrocher ici un peu plus que la moyenne.
William Vainqueur - 6 : Le deuxième compère, à l'image de son voisin de table, nous a donné une demi-prestation. On sait pas qui a copié sur qui, alors dans le bénéfice du doute, on ne sanctionne pas.
Maxime Lopez - 7,5 : De l'amour, de l'amour, de l'amour. Écoute pas ceux qui parlent que de ton âge, à se plaindre que ce soit un minot qui fasse le jeu de notre équipe. On a la chance d'avoir un garçon en très grande forme, avec du ballon, et qui prend du plaisir à faire jouer ses coéquipiers. Monsieur Lopez. (Remplacé par Doria - Non Noté à la 89eme).
Florian Thauvin - 8 : En voilà encore un qui nous donne le sourire. Pas toujours juste techniquement dans le dernier geste, mais il est sur tous les fronts, et le danger vient de son côté 8 fois sur 10. C'est en continuant de te voir jouer comme ça, qu'on boudera pas notre plaisir de te voir porter la tunique.
Clinton N'jie - 1,5 : Blablabla il court vite blablabla vitesse blablabla.. Ouais, à ce compte là, fais de l'athlétisme.
Bafétimbi Gomis - 4 : Encore une fois, il nous plante l'arbre qui va cacher la forêt. Oui, il marque le but de la victoire, mais il a trop d'occasions nettes manquées qui pouvaient briser les rêves des moutardes avant même le premier retour au vestiaire.

Bouna Sarr - NN : Rentré pour les 10 dernières minutes de la rencontre, juste assez pour faire une passe décisive pour Gomis. On en attendait pas tant. Il a réussi à dynamiser cette fin de match. Après le brouillard, on annonce de la neige en Côte d'Or.
Zinédine Machach - NN : Rentré à la 70eme minute à la place de Thauvin, il est évident que ce garçon a des capacités techniques.. Mais sur ses interventions, il est encore trop maladroit. Il se précipite et fait des fautes stupides alors qu'il a envie de bien faire. Reste calme fiston.

Rudy Garcia - 6 : Il a eu la très bonne idée de faire rentrer King Bouna (ouais hein, ça fait bizarre, c'était le seul à y croire). Le coach a sans doute su trouver les mots pour que l'équipe reste mobilisée tout le match, pour empocher la victoire dans les ultimes instants. Une victoire à l'extérieur, merci Rudy.

Après ça, on ne peut qu'être impatient de voir un nouveau match de Coupe d'Écosse ce mardi soir, 21h au Stade Bonal.

La bise et un jaune !




  • Olympique de Marseille
  • 30% de réduction sur votre prochain tattoo ça vous intéresse ? En vous présentant au salon de notre partenaire Massilia Ink de la part de OhaiMe-Passion, vous aurez droit à une remise de 30% sur votre tatouage !

Réagir sur Facebook

La rencontre
Dijon - Marseille
Championnat - Journée 17
Sam 10/12 à 14H30/2016
Feuille de match - Historique