OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Bastia 1-2 OM
La demi-volée de Mike B.

Le Jeudi 22 Décembre 2016 par

C'était le dernier match de l'année que cette rencontre compliquée en terres bastiaises. Nos joueurs s'attendaient certainement à un gros défi physique, mais espéraient tout de même avoir à jouer un match de football, et pas 95 minutes de Ju-jitsu. C'est vrai que le corse s'y connait en attentat, mais malgré tous ses efforts pour fracturer les rotules de Cabella, Thauvin ou Maxime Lopez, les marseillais partiront finalement de Furiani et du Stade Armand-Cesari avec 3 points de plus au compteur.

Olympique de Marseille
"Marseille capitale de la corse", Virage Sud du Vélodrome - Mai 2015.

Cette rencontre avait donc tous les ingrédients d'un match de Division d'Honneur, au parfum de Sunday League. De l'engagement physique des cagoulés aux doux chants des tribunes et leur désormais classique "Florian Thauvin est une salope", sans oublier le maillot bastiais et sa quinzaine de sponsors par centimètre carré de tissu.. Saint-Maximin semblait être le seul joueur de football au milieu d'une classe de CAP Charcuterie. 

Yohann Pelé - 6,5 : Il n'aura pu garder une nouvelle fois sa cage inviolée, mais le portier marseillais aura su être de nouveau rassurant avec de belles détentes et de bonnes prises de balles.

Karim Rekik - 6 : Titulaire dans le couloir à la place de notre buffle slovaque, Karim a rendu une bonne prestation avec une belle réponse à l'impact physique imposé par les figatellis

Jorge Pires Rolando - 5,5 : Surtout un gros raté en toute fin de première période, une passe dans l'axe mal assurée qui emmène une offensive bastiaise heureusement sans conséquences, sauf peut-être pour le supporter qui voit la frappe dévissée de Bifouma lui arriver dans le front. Pour le reste il a joué sa partition sans prendre de grandes libertés créatives. Défendre et puis c'est tout. On s'en félicite.

Rod Fanni - 5 : Je voudrai pas avoir à le répéter trop souvent, mais quand ça part dans son dos, notre pauvre Rod est "rapidement" à la rue. Mis à part quelques égarements au marquage, il aura quand même été de nouveau solide.

Hiroki Sakai - 6,5 : Il confirme et est indiscutable à son poste. Après ses deux premiers matchs de la saison on avait de quoi trembler, mais une fois acclimaté, Hiroki n'a fait que s'améliorer dans ses lacunes et perfectionner ses points forts. 

William Vainqueur - 6 : Ratisseur et distributeur devant la défense, il est d'une importance capitale pour solidifier le bloc marseillais. 

André-Frank Zambo Anguissa - 6,5 : Bizarrement, du haut de son 1m84, Franky a eu moins à souffrir des agressions corses que ses camarades. Terroristes mais pas kamikazes... En tout cas, quelle progression de notre milieu de terrain ! Même techniquement, il commence à faire des petites folies notamment avec sa merveille de talonnade pour Cabella sur l'ouverture du score de Gomis. Lass, tu peux partir c'est bon. 

Maxime Lopez - 6 : Compliqué pour lui d'être aussi flambant qu'à l'accoutumé avec ses protèges-tibias fendus en deux, et pourtant, il livre encore une bonne prestation.

Rémy Cabella - 5,5 : Tout comme Maxime Lopez, Cabella aussi a souffert de l'impact physique, et ça s'est ressentis dans son jeu devenu beaucoup plus direct et instinctif qu'à l'accoutumé. C'est agréable de pas avoir à gueuler devant le téléviseur pour qu'il lâche sa balle et arrête de tricoter.

Florian Thauvin - 6 : Quelle débauche d'énergie, quelle envie, quelle abnégation ! Toujours au service du collectif, Flotov n'hésite pas à faire les efforts nécessaires pour ses coéquipiers. Jusqu'au bout du temps additionnel, il se sera donné à 200%, et sera récompensé par une remise chanceuse vers Njie donnant la victoire aux siens.

Bafétimbi Gomis - 6,5 : Toujours bien placé pour pousser le cuir au fond des filets, Bafé n'est pas hors-jeu sur l'ouverture du score, premier exploit. Lui aussi aura donné de sa personne jusqu'à sa sortie, en étant concerné et pesant sur la défense adverse.


Bouna Sarr - NN : Une entrée pour la dernière demi-heure de jeu qui n'aura pas été très percutante. 

Lassana Diarra - NN : Entré pour un petit quart d'heure à la place de Lopez, il fait son travail.

Clinton Njie - NN : Rentré à la 86ème, La fougère camerounaise marque le but victorieux dans le temps additionnel pour enfin faire taire les tribunes. "Calma, calma"...


Rudi Garcia - 8 : Pour l'ensemble des résultats de ton groupe depuis la prise de tes fonctions, et de la part de tous les supporters du club phocéen : Merci Rudi

C'est l'esprit tranquille et le sourire aux lèvres que toute l'équipe d'Ohaime-Passion se joint à moi pour vous souhaiter à tous de bonnes vacances, de joyeuses fêtes de fin d'année ! 

Pace e salute per voi ! Paix et santé à vous et votre famille !
La bise et un jaune.


Réagir sur Facebook

La rencontre
Bastia - Marseille
Championnat - Journée 19
Mer 21/12 à 20H50/2016
Feuille de match - Historique