OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

#OM Retour sur la folle année de l'OM ! 2ème partie

Le Dimanche 01 Janvier 2017 par

2016 aura permis aux supporters marseillais de voir un net changement du coté du Centre Robert Louis-Dreyfus. Nous avons débuté l'année avec pessimisme, nous la terminons avec espoir et ambitions. Retour sur ces douze mois durant lesquels l'OM a entamé sa métamorphose, passant de l'ère Louis-Dreyfus à l'ère McCourt. 2ème partie : juillet-décembre 2016.
Lire la 1ère partie Ici.

Olympique de Marseille

Juillet 2016 
La saison 2015-2016 s'étant terminée, le 1er juillet 2016, Steve Mandanda quitte l'Olympique de Marseille et rejoint le petit club de Crystal Palace, qui possède un budget largement supérieur à celui du club phocéen (un peu plus de 160M€ contre 100M€ pour l'OM).
Le 3 juillet 2016, c'est au tour de Michy Batshuayi de quitter Marseille. Direction Chelsea.
Le 12 juillet 2016, l'OM affronte Lausanne en match amical et s'incline 1-2. On commence déjà à sentir la "Loser's touch" de Franck Passi...
Le 13 juillet 2016, on apprend que José Anigo est mis en examen suite à des "transferts douteux". Près de 65 millions d'euros auraient été détournés entre 2009 et 2012 lors d'opérations présumées frauduleuses - transferts surévalués au bénéfice d'agents/intermédiaires et au détriment de l'OM.
Ces opérations concerneraient les mouvements de 18 joueurs, dont entre autres : Lucho Gonzàlez, Stéphane Mbia, Souleymane Diawara, Mamadou Niang, César Azpilicueta, Charles Kaboré, Loïc Rémy, André-Pierre Gignac, Hatem Ben Arfa, Morgan Amalfitano ou encore Jérémy Morel. Le nom de Jean-Luc Barresi ressort dans cette affaire. Ce dernier, agent de joueurs, connu avec ses frères comme des membres de la mafia marseillaise, est un ami de José Anigo. Il avait été également mis en examen pour "recel d'abus de biens sociaux en bande organisée".
Le vendredi 15 juillet 2016, l'OM dispute son 2ème match amical face à Nîmes. Une victoire 0-1. La style de jeu déployé par les hommes de Franck Passi n'incite pas à l'optimisme.
Le mercredi 20 juillet 2016, l'OM dispute son 3ème match amical et reçoit l'Ajax Amsterdam. Cet OM lowcost réussit l'exploit de faire match nul 2-2.
Un but de Bouna Sarr sur pénalty et suivi d'un but de Alessandrini.
Le 20 juillet 2016 le communiqué tombe. Margarita Louis-Dreyfus décide de restructurer la direction du club marseillais et elle a décidé de "couper la tête" du "pauvre" Vincent Labrune. Il est libéré de toutes ses fonctions au sein de l'OM à partir du 25 juillet 2016. Les "abrutis", ces supporters qui n'ont de leçons à recevoir de personne, qui EUX, sont derrière le club depuis plusieurs décennies ont enfin une satisfaction dans cette pré-saison inquiétante.

Olympique de Marseille

Août 2016 
Durant l'été, le mouvement "MLD Go" stické dans les rues de Marseille, prend de l'ampleur et le 4 août 2016 l'actionnaire de l'Olympique de Marseille donne une conférence de presse avec la nouvelle direction pour présenter les hommes mis en place. À part cela, rien de bien intéressant, une mascarade avec surtout de la grosse langue de bois. Pourtant, en coulisse, la rumeur d'une vente imminente du plus grand club français circule comme une traînée de poudre.
Le 14 août débute la saison 2016-2017 de Ligue 1. Marseille reçoit Toulouse et ce match se conclut par un 0-0.
Le 16 août 2016, on apprend que Swansea prête pour une saison son attaquant Bafétimbi Gomis. Un prêt sans option d'achat.
Le dimanche 21 août, l'OM se déplace à Guingamp et perd 2-1. La situation devient inquiétante alors que la saison commence à peine...
Le lundi 22 août, c'est la douche écossaise pour les supporters marseillais. En fin d'après-midi, France Football annonce "Gérard Lopez et Marcelo Bielsa à l'Olympique de Marseille, c'est fait !" L'euphorie et le soulagement s'emparent alors de l'ensemble des supporters olympiens... mais en début de soirée, un nouveau communiqué de l'actionnaire tombe sur le site officiel du club.
"Margarita Louis-Dreyfus dément formellement les informations publiées par France Football indiquant que le club aurait été vendu." C'est un nouveau coup de massue. La déception suite à ce communiqué est encore plus importante que l'euphorie qu'a suscité l'annonce de France Football.

Olympique de Marseille

Le vendredi 26 août, l'OM remporte enfin une victoire... face à Lorient. Score final : 2-0 et un très joli but de Cabella sur coup-franc. Deuxième but signé Gomis, mais en revanche, celui-ci se permet de célébrer son but en mimant la panthère, symbole de son club formateur et éternel rival du club marseillais. Cette célébration ne passe pas du tout chez les supporters de l'OM les plus fidèles, ceux qui connaissent la rivalité historique entre les deux clubs.

Le lundi 29 août 2016, COUP DE TONNERRE ! Margarita Louis-Dreyfus a trouvé un accord pour céder le club à l'américain Frank McCourt. L'après-midi de ce 29 août, l'homme d'affaire originaire de Boston donne une conférence de presse à l'hôtel de ville de Marseille, aux côté du maire Jean-Claude Gaudin, de Margarita Louis-Dreyfus, ainsi que de l'homme qui fait office de traducteur et qui deviendra selon toute vraisemblance le nouveau président de l'OM, Jacques-Henri Eyraud. L'ancien propriétaire de l'équipe de base-ball des Dodgers Los Angeles, annonce vouloir mette en place un projet sportif ambitieux, le "OM champions project". Pus il explique :
« On a annoncé un accord et comme chaque fois dans ces cas-là, un comité d'entreprise va se réunir. Il va devoir donner son avis. Le délai court sur une période qui peut aller de quelques semaines à quelques mois. Ce ne sera qu'au moment où le comité d'entreprise rendra son avis que la vente sera effective. Mais l'accord annoncé aujourd'hui est un accord ferme et définitif. On est entré dans un process d'exclusivité qui doit conduire à l'acquisition. »
Il ne reste plus qu'à prendre son mal en patience, les supporters marseillais entrevoient enfin le bout du tunnel...

Olympique de Marseille

Septembre 2016
Pas de Ligue 1 entre la fin août et le 11 septembre.
Et ce dimanche 11 septembre, l'OM se déplace à Nice, qui affiche de grandes ambitions pour cette saison. Le club azuréen a enregistré la venue de l'attaquant italien Mario Balotelli. Et c'est lui qui fait très mal à l'OM. Défaite 3-2 pour les hommes de Passi.
Le vendredi 16 septembre, une nouvelle explication de texte a eu lieu entre l'OM et le groupe de supporters des Yankee Nord Marseille. A la suite d'un communiqué où l'OM annonçait « tout mette en œuvre pour que les abonnés non encore munis de leur carte puissent assister au match OM - Lyon de dimanche », les Yankee Nord Marseille, eux aussi par voie de communiqué parlent d'un « nouveau mensonge » de la part de « l'Olympique du Mépris ».
Suite à la convention commune signée par 6 associations de supporters (les Dodgers, les Fanatics, les MTP, le Club des Amis de l'OM, les South Winners et les Yankee) le 4 février dernier, la campagne d'abonnement a été profondément modifiée. Pour rappel, suite aux incidents d'OM/Lyon, mineurs mais montés en épingle par les autorités et les médias, l'OM à l'époque présidé par Labrune a saisi l'opportunité de modifier en profondeur le système de vente d'abonnements dans les virages. Désormais la chose est plus complexe. Selon Michel Tonini, président des Yankee : « Avant, on achetait les abonnements pour le compte de nos adhérents et on les revendait à prix coûtant avec la cotisation. Maintenant, la cotisation et l'abonnement doivent faire l'objet d'un paiement séparé. Pour s'abonner dans la zone Yankee, ou une autre zone, les gens sont obligés de venir chez nous pour prendre une adhésion. On leur donne un code adhérent et ils ont plusieurs canaux d'achat : le premier canal est le guichet, le deuxième par téléphone et le troisième par internet. Le supporter paie sa cotisation au Yankee et, après, l'abonnement est fait en direct au local. On passe par le site internet de l'OM et on fait les formalités pour ceux qui n'ont pas de carte bleue, ceux qui ne veulent pas l'utiliser, ceux qui ne souhaitent pas se déplacer une deuxième fois au guichet, ceux qui n'ont pas envie de s'emmerder avec internet ou le téléphone... Les gens nous mandatent et on utilise la CB des Yankee. Jusqu'à preuve du contraire, il n'y a rien d'illégal. Et ce n'est pas mentionné dans la convention.» L'un des deux principaux arguments invoqués par l'OM pour refuser de fournir quelques 352 abonnements aux Yankee, pourtant payés et encaissés par le club, tient au fait qu'avec le paiement d'abonnements avec la carte des Yankee Nord Marseille, fait par ailleurs totalement légal comme le souligne Tonini, les flux financiers entre le club et les associations de supporters persistent.
Le verdict tombera le 23 septembre. Le juge des référés du Tribunal de grande instance de Marseille déboute les Yankee Nord Marseille, qui avaient assigné l'OM en justice car les 352 abonnements n'avaient pas été fournis. Le problème étant que la nouvelle convention stipule que l'abonné doit fournir à l'OM son nom, son prénom et une domiciliation. Problème, des centaines de supporters avaient déclaré être domiciliés... au local des Yankee Nord Marseille, afin que le groupe gère directement leur achat d'abonnement. Le club olympien réclamait que les Yankee se chargent du remboursement de l'abonnement aux supporters. Sur cette dernière demande, l'OM a également été débouté. Au final, ce seront les 352 supporters qui devront assigner directement l'OM pour pouvoir profiter de leur abonnement. Bref, un vrai bordel...

Olympique de Marseille

Entre temps, sur la pelouse, le dimanche 18 septembre 2016, l'OM reçoit Lyon et ce nouveau match nul porte bien son nom. Score final : 0-0.
Le mercredi 21 septembre 2016, les marseillais se déplacent à Rennes et visiblement ils ne savent pas tenir un score. L'OM s'incline 3-2.
Le dimanche 25 septembre, l'OM accueille le FC Nantes, nouvelle victoire olympienne 2-1, nouveau but de Gomis et une nouvelle fois la panthère est de sortie... Cette fois-ci à la fin du match, les supporters marseillais avertissent l'ancien stéphanois, qui vient les applaudir pour leur soutien, qu'ils ne veulent plus de sa panthère. Le symbole stéphanois n'a rien à faire sur la pelouse du Stade Vélodrome. Ce dernier en prendra acte.

Octobre 2016
Le dimanche 2 octobre les hommes de Franck Passi jouent à Angers et font match nul, 1-1, comme à "la belle époque" de Michel...
Le dimanche 16 octobre 2016, l'OM reçoit Metz. En cette soirée au Vél' où l'OM fêtait non seulement sa 2369ème cape dans l'élite mais aussi la dernière de l'ère Louis-Dreyfus la victoire était obligatoire. L'OM réussira a gagner 1-0... quel exploit !... Ou pas.
Le 17 octobre 2016, la vente de l'Olympique de Marseille est actée, Frank McCourt est  le nouveau propriétaire du club, Jacques-Henri Eyraud est nommé président.
Le jeudi 20 octobre 2016, Rudi Garcia est nommé entraîneur de l'OM, pour les trois prochaines saisons. Il sera sur le banc olympien dès le dimanche suivant à Paris.
Le 23 octobre donc, l'OM monte à Paris et à l'image des soldats spartiates, les hommes de Rudi Garcia font bloc, préservant l'essentiel, bien qu'ils soient totalement inoffensifs, incapables de porter le danger dans la surface adverse. Un bon point de pris, 0-0.
Le 26 octobre, l'OM se déplace à Clermont-Ferrand pour le premier tour de la Coupe de la Ligue et s'impose 1-2.
Le jeudi 27 octobre, nouvelle annonce sensationnelle. L'OM de Frank McCourt a de l'ambition et ça se voit ! L'ancien international espagnol, ancien directeur sportif du FC Barcelone, Andoni Zubizarreta est nommé directeur sportif de l'Olympique de Marseille.
Le 31 octobre, l'OM reçoit un autre de ses rivaux historiques, les Girondins de Bordeaux. Malgré de bonnes intentions, les hommes de Rudi Garcia sont toujours incapables de marquer et font un nouveau 0-0.

Olympique de Marseille

Novembre 2016
Le 4 novembre 2016, l'OM se rend à la Mosson pour défier Montpellier. Sa défense fébrile lui sera fatale, les héraultais infligent aux olympiens un 3-1 qui douille. Une chose est certaine, Doria n'est sûrement pas Carlos Mozer...
Une nouvelle trêve internationale arrive, ce qui est une bonne chose, car cela va donner du temps à Rudi Garcia pour faire travailler ses joueurs.
Le 20 novembre, l'OM reçoit Caen et grâce à une tête magistrale de Rolando, s'impose 1-0.
Une semaine plus tard, le samedi 26 novembre, l'OM se rend en principauté et reçoit une véritable correction. La plus lourde défaite de l'OM dans toute son histoire face aux monégasques. Score sans appel, 4-0.
Le mercredi 30 novembre, une semaine après la fessée subie, les olympiens rencontrent leur plus ancien rival, Saint-Etienne. Ce sera un match nul, 0-0. Au moins cette fois-ci nous n'avons pas encaissés de buts. Par contre, après le match, celui qui portait le brassard de Capitaine, à savoir Bafé Gomis, formé à Saint-Etienne, s'est permis des déclarations ahurissantes. Alors qu'il est capitaine de l'Olympique de Marseille, celui-ci s'exclame : « Allez les verts ! Vert un jour, vert toujours. » Ces déclarations feront bondir les supporters les plus fidèles de l'OM. Le sujet divisera l'opinion au sein des supporters olympiens. La majorité de ceux qui sont abonnés dans les virages, qui sont présents depuis des années, voire des dizaines d'années, qui font de nombreux déplacements partout en France pour encourager leur équipe et porter fièrement les couleurs de Marseille, condamneront ces propos. Il est pour eux intolérable de faire une telle déclaration d'amour au plus ancien rival de l'Olympique de Marseille. D'autre part, des supporters de l'OM, vivant un peu partout en France, ou qui viennent au Stade Vélodrome mais que l'on peut considérer comme des "supporters modérés", eux, jugeront qu'il n'y a aucun mal à déclarer son amour pour un rival de l'OM lorsque l'on joue à Marseille, même si on porte le brassard de Capitaine...

Olympique de Marseille

Décembre 2016
Le dimanche 4 décembre, au Stade Vélodrome, la "patte Garcia" commence à être visible. Ses joueurs s'imposent face à la faible équipe de Nancy avec un score fleuve, 3-0. Les supporters olympiens ayant été choqués par la déclaration d'amour de Gomis pour Saint-Etienne, lui réserveront des banderoles avec un message très clair. Ils souhaitent le voir partir !
Dans la semaine qui suivra, une rencontre sera programmée, entre le président de l'OM, Gomis et les groupes de supporters ayant déployé les banderoles. La mise au point sera cordiale mais ferme. Plus jamais de déclarations de la sorte envers un des pires rivaux du club marseillais. Le joueur et le président de l'OM présenteront leurs excuses, expliquant qu'ils n'imaginaient pas l'ampleur que prendraient de telles déclarations. Les supporters marseillais accepteront les excuses, notamment celles du joueur. L'affaire est close.

Olympique de Marseille

Le vendredi 9 décembre, l'OM doit rencontrer Dijon, mais le brouillard s'invite et la rencontre est reportée au lendemain après-midi. Ce sera malgré un brouillard opaque toujours présent que les olympiens arracheront les 3 points. Victoire 1-2.
Le mardi 13 décembre, grosse déception. En Coupe de la Ligue, l'OM se déplace à Sochaux, fait match nul 1-1 et se fait éliminer aux tirs au but suite aux ratés de Doria et Leya Iseka...
Malgré cet accroc dans le Doubs, les hommes de Rudi Garcia ne tombent pas dans le doute... ils s'imposent chez eux 2-0 face à Lille, grâce notamment à un sublime but de Florian Thauvin.
Enfin, en Corse, les olympiens s'imposent dans un match d'hommes tenant parfois plus du free fight que du football. 
Victoire 1-2 avec un but de Clinton Njie dans les dernières minutes de la rencontre pour calmer les Figatellis. L'Olympique de Marseille finit l'année civile 2016 à la 6ème place.

Olympique de Marseille

Maintenant, place au mercato hivernal pour bien se renforcer et aller lutter pour la 4ème place. ALLEZ L'OM !



  • Olympique de Marseille
  • 30% de réduction sur votre prochain tattoo ça vous intéresse ? En vous présentant au salon de notre partenaire Massilia Ink de la part de OhaiMe-Passion, vous aurez droit à une remise de 30% sur votre tatouage !

Réagir sur Facebook