OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Lyon 3-1 OM
Encore du boulot...

Le Lundi 23 Janvier 2017 par

Virevoltants lors des 20 premières minutes, les joueurs Marseillais ont été globalement dominés par Lyon ensuite. L'OM ne pouvait que perdre au vu des erreurs que ses joueurs ont accumulé... et qui ont coûté cher.

Olympique de Marseille

Rudi Garcia décide d'aligner son 4-3-3 mais procède à quelques changements par rapport à l'équipe qui a pris l'eau face à Monaco. Le côté gauche est complètement modifié. Exit Rekik et Cabella. Place à Doria et Sarr. William Vainqueur suspendu, c'est la nouvelle recrue Morgan Sanson qui évolue au milieu de terrain aux côtés des deux minots, Maxime Lopez et Franck Zambo Anguissa. Le milieu de terrain a moins de 21 ans de moyenne d'âge ! Pour le reste, pas de changements. Mis à part Thauvin, ça tape dans le trentenaire avec Gomis, Fanni, Rolando et autre Pelé.

Les Olympiens font une entame de match presque parfaite. Pressing incessant, bloc haut, beaucoup de mouvement, de conviction et d'envie... ils font douter Lyon qui n'arrive pas à sortir de sa moitié de terrain. Durant ces 20 minutes, les Marseillais imposent un rythme effréné... mais ne marquent pas ! Voyez plutôt. Corner pour l'OM dès la première minute. Frappe de Sanson au dessus dans la foulée (2'). Un centre de Lopez qui aurait mérité mieux (5'), un autre dangereux de la part de Sakai (7'). Une tête Olympienne captée sans souci par Lopes (8'). La frappe de Sarr à ras de terre difficilement repoussée par le portier Lyonnais (11'). L'OM frappe 6 fois aux barres en l'espace de 16 minutes. Sanson au passage est au four et au moulin. Il veut bien faire, et ça se voit.

A partir de la vingtième minute, la tendance s'inverse brutalement. Certainement un poil émoussés par cette entame de match tout feu tout flamme, les Olympiens subissent pour la première fois. La dernière frappe Marseillaise remonte à la 12ème minute. Il n'y en aura plus jusqu'à la mi-temps. A contrario, les Lyonnais sont de plus en plus menaçants. Si la frappe de Lacazette sera déviée par Pelé (40'), elle annonce la couleur. Deux minutes plus tard, Valbuena nous sort sa spéciale : avec un crochet il revient intérieur, puis décoche une frappe enroulée dans les petits filets opposés. Lyon mène 1-0 à la pause. C'est pas volé.

Après l'entracte, les Marseillais semblent remontés. D'entrée Gomis enclenche une frappe lourde, de peu à côté (45'). Puis, sur une merveille de corner signé Lopez, Anguissa prolonge de la tête. Lopes sort un arrêt réflexe (47') ! Il semble que la chance des Marseillais a tourné. En effet, les Lyonnais se procurent ensuite plusieurs occasions par l'intermédiaire de Rafael (49') ou Mapou (50') de la tête, ou bien encore par Lacazette, au dessus (51'). C'est le même Lacazette qui doublera la mise suite à un « tacle offrande » de Sanson (2-0, 61').

Peu après, Garcia opère deux changements (65'). Exit Sarr et Lopez, Cabella et Alessandrini rentrent en jeu. On notera au passage que le jeune minot avait l'air très affecté, au bord des larmes... Il prend son rôle à cœur et on ne peut pas lui en vouloir ! Dans la foulée de ce double changement, Sanson se fait pardonner son erreur. Ce dernier frappe un coup-franc qui rebondit sur Morel. Le ballon arrive alors sur Doria, qui, à 1m du but, crucifie Lopes (2-1, 66'). La recrue Morgan Sanson est passeur décisif, et le match est semble-t-il relancé...

... Oui mais voilà, c'était sans compter sur une nouvelle erreur. Une mésentente entre Doria et Rolando qui va profiter à Lacazette. En un contre un, le canonnier Lyonnais se joue de l'Albatros d'une feinte de passe avant de marquer dans le but vide (74'). 3-1. La messe est dite. Les supporters mesurent alors tout le chemin qu'il reste à parcourir pour que leur OM puisse à nouveau lutter avec les meilleurs de L1.

Cette défaite Marseillaise est logique. On retiendra la belle prestation de Morgan Sanson, 20 premières minutes de bonne facture et, encore et toujours, des supporters formidables - au nombre de 700 ce soir - ayant bravé le froid pour s'arracher les cordes vocales au nom de leur Olympique. En revanche, l'OM fait encore trop d'erreurs individuelles et collectives pour pouvoir postuler à une place européenne. 7ème avec 30 points, l'OM reste à une unité de Guingamp, 5ème. En revanche le quatuor de tête composé de Monaco, Nice, Paris & Lyon semble désormais hors d'atteinte.

Il reste désormais 8 jours aux dirigeants pour qu'ils recrutent défensivement. C'est derrière que l'OM est en dessous de tout. En atteste ces 7 buts encaissés en 2 matchs... L'équipe de McCourt a encore du pain sur la planche pour redonner à l'OM son lustre d'antan !  


Réagir sur Facebook

La rencontre
Lyon - Marseille
Championnat - Journée 21
Dim 22/01 à 21H00
Feuille de match - Historique