OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM 5-1 Montpellier
La demi-volée de Mike B.

Le Dimanche 29 Janvier 2017 par

Quel superbe week-end on est en train de passer ensemble ! On ne voit pas comment il pourrait en être autrement après l'écrasante victoire de l'Olympique de Marseille sur Montpellier, 5-1, vendredi soir, en match d'ouverture de la 22ème journée de Ligue 1 !

Olympique de Marseille
Pour la première apparition de Patrice Évra, dernière recrue en date de ce mercato hivernal, les hommes de Rudi Garcia ont su trouver l'efficacité qui leur aura fait défaut sur plusieurs de leurs derniers matchs. Et heureusement qu'en face cette même réussite n'était pas là, car malgré une possession de balle largement en notre faveur, les Montpellierains auront eu un bon nombre d'occasions franches. Les statistiques, 17 tirs pour l'OM et 19 pour le MHSC, soulignent cet aspect éclipsé par le score fleuve.

Yohann Pelé - 6 : Notre gabian a eu tout de même une belle partie à jouer, les héraultais s'étant procurés plusieurs occasions, et il s'en est plutôt bien sortit. Toujours une prise de risque inconsidéré dans ses relances, et on pouvait attendre de lui qu'il anticipe un minimum sur le coup-franc de Ryad Boudebouz. Avec des bras de la taille de ses jambes, il devrait certainement être capable de sortir une belle parade. 

Hiroki Sakaï - 5,5 : Sans doute imprégné par les deux derniers revers subits en championnat, et certainement après s'être fait un peu resserrer les boulons par le coach, Hiroki a été moins enclin à se porter vers l'avant. Privilégiant son replacement défensif à ses montés avec Thauvin, il n'aura pas eu l'impact qu'on apprécie tant chez lui. Et vu que défensivement, il est un peu limité... Un match correct de la part du japonais. 

Rod Fanni - 6,5 : Dieu sait qu'il a beaucoup de travail aux côtés de Rolando et Sakaï. On apprécie ses corps à corps avec les attaquants, et on lancera certainement des paris sur la distance a laquelle il est capable de faire voler un héraultais. Notre vice-capitaine tient la baraque, dommage qu'elle soit attaché dans son dos.

Jorge Pires Rolando - 6 : Le Muret Portugais est servit avec une option, celle de buteur, à défaut d'avoir celle de défendre. Il élève son total à 3 réalisation cette saison après son coup de tête dans les poings de Pionnier avant la mi-temps. On notera que c'est plus que Di Maria, et qu'il a un meilleur ratio buts/match que Bernardo Silva. On vous laisse apprécier.

Patrice Évra - 6,5 : Attendu comme de l'eau au Sahara, pour une première avec sa nouvelle tunique et en grand professionnel, Pat' Évra s'est évidemment adapté très vite, et on a immédiatement sentit qu'il connaissait déjà les lacunes de ses partenaires. Il n'a pas prit de risques avec Rolando-Fanni comme il pouvait se le permettre avec le duo Bonucci-Chiellini. Des relances propres, des montés intéressantes pour assurer les éventuelles pertes de balles de Cabella, et il s'est même offert le luxe de venir piquer du boulot à Rolando à plusieurs reprises. Les gars, on a enfin un latéral gauche !

William Vainqueur - 7,5 : Très précieux, le romain a ratissé un nombre incalculable de ballons au milieu de terrain. Il démontre match après match qu'il a un niveau d'international à la sobriété déconcertante. Monsieur Eyraud, vous avez sous le nez la priorité du mercato d'été.

André-Franck Zambo-Anguissa - 6 : Le Camerounais s'offre le luxe de laisser sur le banc la recrue Morgan Sanson. Toujours solide, on le voit également progresser dans ses prises de balles et sa vision du jeu. Techniquement c'est Patrick l'étoile de mer, mais il compense par une énorme débauche d'énergie qui fait plaisir à soutenir.

Maxime Lopez - 6,5 : On aura déjà vu notre meneur de jeu plus inspiré, mais il a rendu une copie propre. Son entente avec Thauvin est toujours un régal.

Florian Thauvin - 7 : Malgré le match timide du japonais qui ne l'a pas vraiment aidé sur les actions offensives, Flotov a livré un match très correct, présent sur environ 80% des actions de buts de l'Olympique. Il inscrit le cinquième but sur penalty en fin de rencontre.

Rémy Cabella - 7,5 : Un gouffre immense sépare ses prestations précédentes avec celle livrée ce vendredi. Capable donc du pire comme du meilleur, il avait à cœur de faire jouer ses partenaires et d'être efficace face à ses anciens co-équipiers, ça a été le cas avec deux passes décisives pour Gomis. Très bon match de la part de notre ailier. Le fantôme d'une concurrence semble lui faire du bien. 

Bafétimbi Gomis - 8,5 : Un triplé pour lui ce soir, le premier de son aventure olympienne. Très pesant sur la défense montpellieraine, il aura enfin très bien tenu un rôle de finisseur ! Ouvrant le score dès l'entame, la confiance lui a permit de nous offrir une belle et large victoire.

Matheus Doria - NN : Rentré en jeu à la place d'Évra pour les 20 dernières minutes, il semble toujours être à la recherche du football. Il se fait passer comme de la soupe sur le premier débordement qu'il subit, et se prends un jaune sur sa deuxième action. 

Morgan Sanson - NN : Entré à la 76eme à la place de Lopez, il aura le temps de livrer une merveille de transversale pour la poitrine de Thauvin en pleine surface, qui décale pour le 3eme but de Gomis.

Bouna Sarr - NN : Sans doute pour humilier un peu plus Montpellier, Garcia le fait entrer à la 83eme à la place de Gomis.

Rudi Garcia - 6 : Malgré le résultat final plus qu'à notre avantage, il aurait suffit de pas grand chose pour qu'on rentre à la maison la queue entre les jambes. On justifiait le tout pour l'attaque face aux grosses écuries par le fait que contre des équipes plus faibles, ça fonctionnerait. La réussite nous a sourit ce soir, et pas à nos adversaires, heureusement, car statistiquement, Montpellier a eu autant, voir plus de chance que nous de repartir avec trois points.

On va pouvoir terminer notre week-end sereinement, avec des rencontres qui peuvent nous permettre d'avoir réalisé LA bonne opération de cette 22eme journée.

On espère vous voir nombreux au Vélodrome dès mardi en Coupe de France, pour le 16eme de finale face au FC Lyon.

La bise et un jaune.




Réagir sur Facebook

La rencontre
Marseille - Montpellier
Championnat - Journée 22
Ven 27/01 à 20H45
Feuille de match - Historique