OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

#MercatOM : OhaiMe-Passion dresse le bilan !

Le Mardi 07 Février 2017 par

Achevé le 31 janvier au soir, le mercato s'est fini en boulet de canon avec l'arrivée de Dimitri Payet sur la Canebière ! Ce marché d'hiver enchante globalement les supporters. Pourtant des postes clés tel celui de défenseur central et d'avant-centre n'ont pas été pourvus. 
OMP vous dresse son bilan !

Olympique de Marseille
Crédit photo : Icon sport

Le mercato Marseillais débute du côté des arrivées le 17 janvier avec la venue de Morgan Sanson contre un chèque de 9M+3M€ d'éventuels bonus. L'ancien Pailladin s'inscrit parfaitement dans l' « OM Champions Project ». Agé de 22 ans, ce milieu relayeur au fort potentiel pourra en effet prendre du gallon au sein d'un projet qui se veut ambitieux et axé sur un beau mélange entre une jeune garde et des joueurs plus expérimentés pour l'encadrer. Formé au Mans, cet international espoir signe d'ailleurs un contrat longue durée : 4 ans et demi ! La venue de Morgan Sanson s'inscrit par ailleurs parfaitement dans ce mercato d'hiver, qui est un « marché d'opportunités » comme l'a martelé le président Jacques-Henri Eyaud.

Alors que les supporters Marseillais s'impatientent, le mercato va finalement s'emballer lors de la dernière semaine. C'est tout d'abord Patrice Evra qui signe. Là aussi, la venue de cet arrière gauche qu'on ne présente pas colle au projet. Si Sanson est le jeune en devenir, Pat' est ce leader de vestiaire, ancien capitaine des Bleus, ayant rapporté la Ligue des Champions et participé à 4 autres finales de cette même C1... En mal de temps de jeu à la Juve, ce dernier choisit l'OM pour se relancer. Libéré par la Vieille Dame, il a négocié avec l'OM un contrat d'un an et demi... lui permettant secrètement de rêver à la coupe du Monde 2018. Agé de 35 ans, Pat' Evra joue 48h après son arrivée au club. Il faut dire que Garcia avait dû bricoler jusqu'à présent au poste d'arrière gauche où les Doria et autres Rekik se sont succédés sans succès... L'arrivée de ce battant fera du bien aussi dans le vestiaire. En atteste sa prise de parole pleine de hargne avant ce premier match face à Montpellier.

Le mercato va prendre une toute autre ampleur le 30 décembre avec l'arrivée de Dimitri Payet. Une venue qu'OMP vous avait prédit dès le 7 décembre dernier. L'arrivée de l'une des stars du dernier Euro contre un chèque de 29M€ est un superbe coup tant sportif que symbolique. L'OM se paie un joueur classé 17ème au Ballon d'Or 2016. Moins performant en ce début de saison que l'an passé, Payet n'en reste pas moins la star de West Ham. Il a un chant qui lui est dédié, est le chouchou des Hammers... jusqu'à son bras de fer qui laissera des traces ! Il aura finalement fallu 3 semaines de tractations pour que l'OM s'offre ce superbe joueur qui s'était révélé véritablement à Marseille sous les ordres d'un certain Bielsa. C'est donc 18 mois après le retour en terre promise de l'enfant prodigue dont la femme ne se voyait plus vivre en Angleterre. 

Alors qu'il n'a pas joué depuis plus d'un mois, Payet a pour l'instant fait 2 entrées en jeu face à Lyon et Metz. Il n'a pas encore 90 minutes dans les jambes. Nul doute que ce dernier apportera tout son talent, sa technique et sa vista d'ici quelques semaines. Payet qui évoluait principalement sur l'aile gauche à West Ham risque de condamner Cabella. Toutefois, le Réunionnais est aussi très performant au poste de numéro 10. Une alternative de luxe pour un Rudi Garcia qui pourra changer au besoin son 4-3-3 en repositionnant Payet, ou au cours d'un match ou face à un dispositif tactique qui s'y prête.

Dans la foulée, l'OM annonce la venue de Grégory Sertic qui nous a fait réagir. On ne reviendra pas dessus. Sportivement ce dernier possède un avantage, il est polyvalent. Milieu défensif de métier, il peut dépanner en défense centrale. Lors de sa première titularisation, l'ex-Bordeais s'est montré assez transparent et a fait une grosse faute dans la surface qui méritait un penalty... S'il veut avoir le respect des supporters, il lui en faudra plus.

Côté départs, Romain Alessandrini est définitivement transféré aux LA Galaxy. Ce dernier ne se sera jamais réellement imposé du côté de l'OM. Son départ s'imposait tant il y a un réel embouteillage dans l'effectif au poste d'ailier (Cabella, Khaoui, Thauvin, Njie, Payet, Sarr). Non utilisé par Garcia, le minot Gaël Andonian est quant à lui prêté au FC Véria (D1 grecque) pour récupérer du temps de jeu. On le regrettera peut être tant la défense centrale fait peur à l'OM.

Il est temps en effet de faire le bilan à chaud de ce mercato Marseillais. Le vrai bilan se fera en effet à la fin du bal, soit fin mai. L'OM a recruté quatre joueurs contre 43M€ (Payet 29M€, Sanson 12M€, Sertic 2M€, Evra libre). Le club Provençal a envoyé un message fort à la France voire à l'Europe entière. Le profil de ses recrues est cohérent avec ce qui avait été annoncé par la direction. Ce mercato aura été un "marché d'opportunités" avec les venues d'Evra au Sertic. Il a aussi l'empreinte de l'"OM Champions Project" mêlant deux stars internationales (Evra et Payet, soit le côté gauche de l'équipe de France), et un jeune joueur au fort potentiel (Sanson).

Ce mercato ne doit pas non plus nous aveugler. Certains postes semblaient nécessiter à la hâte un recrutement... "Et à ces postes, recrutement il n'y a pas eu" (maître Yoda). Comment l'OM a-t-il pu passer à côté d'un Andy Delort ? Ce dernier paraissait être la doublure toute trouvée d'un Bafé Gomis performant mais qui n'a pas intérêt à se blesser... On a en effet vu le résultat quand Garcia a testé un autre dispositif avec Bouna Sarr dans l'axe à Metz. En cas de blessure de Gomis, on ne voit pas bien comment l'OM pourra viser l'une des 5 premières places. Rudi Garcia, lui, devra troquer son costume contre celui de Mr Bricolage... 

Le bas blesse par ailleurs en défense centrale. Certes Sertic est arrivé, pour autant, est-il intrinsèquement meilleur qu'Andonian à ce poste ? Rien n'est moins sûr. Aux côtés d'un Fanni qui impressionne de semaines en semaines malgré son âge, espérons que Garcia trouve enfin la bonne formule. Sinon ce sera journées (de L1) portes ouvertes...

Pour résumer, le mercato d'hiver de l'OM aura été un marché d'opportunités. Il aura permis à l'OM de s'offrir le côté gauche de l'équipe de France, excusez du peu. L'OM envoie du même coup un signal fort à ses adversaires de France et de navarre : Marseille est de retour ! Pour autant, ce mercato n'aura pu palier des carences énormes à certains postes. Et ça, l'OM pourrait le payer cher...  




Réagir sur Facebook