OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Morgan Sanson, l'avenir de l'OM Champions Project !

Le Mercredi 08 Mars 2017 par

Contacté par Monaco, le Borussia Dortmund et l'AS Roma, Morgan Sanson a pourtant privilégié l'OM pour donner une nouvelle dimension à sa carrière. Et le milieu offensif formé au Mans et révélé à Montpellier de se réjouir de retrouver son ancien coéquipier Rémy Cabella dans un club qui l'a toujours fait rêver et qu'il entend marquer de son empreinte.

Olympique de Marseille

« Tout s'est fait très vite et à partir du moment où j'ai su, en fin d'année, que l'OM était intéressé, je n'ai plus pensé qu'à ça, mon objectif était de venir. C'est évidemment un rêve et une grande fierté de jouer dans un club aussi prestigieux. L'OM c'est quelque chose, des victoires, le passé, le présent que je découvre et l'avenir qui est prometteur avec de nouveaux dirigeants ambitieux. »

En effectuant en début d'année la petite centaine de kilomètres qui séparent Montpellier de Marseille, Morgan Sanson avait conscience qu'il changeait de monde. À 24 ans, il s'inscrit dans la durée avec un club qui doit lui permettre de poursuivre sa progression, autant qu'il doit lui-même être un moteur de la nouvelle ambition olympienne. 

Il en est conscient : « Je prends ça comme un challenge, une récompense parce que mon parcours n'a pas toujours été simple et facile. J'ai été blessé, j'ai dû cravacher pour revenir et aujourd'hui je regarde ça avec le sentiment que le travail paye. Mais je suis au début de quelque chose et je veux franchir les paliers pour arriver au sommet. »

Extrêmement sollicité par l'ensemble de la presse Marseillaise et nationale, attirée à La Commanderie par l'odeur alléchée du premier transfert de l'ère McCourt, Morgan n'en dira pas plus. Et c'est déjà beaucoup pour un joueur qui se préparait à retrouver, à peine une semaine après son arrivée, son ancien club, au stade Vélodrome cette fois en championnat, après des débuts manqués à Lyon.

Olympique de Marseille

Un vrai clin d'oeil pour un destin qui a d'abord épousé les vicissitudes du Mans, pendant trois ans, pour ses débuts professionnels, et un transfert vers l'Hérault devenu obligatoire après la liquidation judiciaire des Manceaux. L'équipe de France espoir était au bout du chemin et déjà l'OM dans le viseur en janvier 2015 lorsque Bielsa l'avait inscrit sur sa liste... avant de le rayer en avril.

Deux ans après énormément d'efforts, de doutes aussi, revoilà le natif de Saint-Doulchard revenu à son meilleur niveau, prêt à reprendre le cours de sa carrière. En signant quatre ans (pour un transfert de 9 millions + 3 de bonus), Morgan s'ouvre de nouvelles perspectives. Échaudé par l'expérience malheureuse de son ancien coéquipier Cabella, à Newcastle, il a donc refusé de s'expatrier alors que le championnat Italien et Allemand lui faisaient les yeux doux. Trop tôt.

Et préfère relever un challenge plus cohérent en rejoignant l'OM : « J'ai été séduit par le discours de Rudi Garcia, avec qui j'ai beaucoup parlé avant de m'engager, par les conseils de Rémy et de Florian également qui m'ont encouragés à les rejoindre. » Thauvin avec qui il a joué en espoir sur un côté droit que Garcia essaiera forcément de reproduire pour offrir à son animation générale plus de possibilités.

Olympique de Marseille
Morgan heureux d'inscrire son premier but avec l'OM sur la pelouse de Lorient dimanche dernier (1-4)

Avec Maxime Lopez, Rémy Cabella et Bouna Sarr, Morgan veut « essayer de ne pas faire tache » et s'intégrer dans un collectif qui ne peut qu'être bonifié par l'activité hors normes de son nouveau milieu relayeur « mélange de Cabaye et Balmon » pour reprendre les termes de Courbis, son ancien coach. Ne comptez donc pas sur Morgan pour faire des différences balles au pied, déborder ou marquer des buts même s'il en est capable. 

Mais plutôt pour se mettre au service du collectif, créer du lien, récupérer des ballons et être utile aux quatre coins du terrain.


Réagir sur Facebook