OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM 5-1 La Corogne
#Rétro La magie du Vélodrome ou Impossible n'est pas Marseillais !

Le Jeudi 25 Mai 2017 par

Mardi 23 août 2005, il est environ 23 heures, Robert Louis-Dreyfus, en claquettes, danse sur la pelouse au milieu de ses joueurs. Puis, il soulève le premier trophée de sa carrière à l'OM, un titre UEFA en Intertoto, décroché face à la Corogne, balayée 5-1.


Olympique de Marseille

Ce fut un match époustouflant des Olympiens, alors que l'exploit semblait quasiment impossible à la mi-temps. L'OM devait, pour gagner, offrir 3 buts. Seulement l'Olympique Magnifique ne s'est pas contenté de trois, mais de quatre buts d'écart, avec un doublé de Mamadou Niang, un but de Abdou Meïté, Franck Ribéry et Wilson Oruma sur un raid solitaire. L'Olympique de Marseille qui, après avoir éliminé Bernes, la Lazio de Rome et le Déportivo La Corogne, se qualifie donc pour la coupe de l'UEFA.

Les occasions perdues en première période auraient pu laisser les marseillais avec de gros regrets. C'est, tout comme contre les romains de la Lazio, en deuxième mi-temps, que tout se sera joué. Ce soir-là, l'OM aura su faire frémir le cœur de tous les supporters Olympiens, offrant ainsi la victoire et la qualification pour la Coupe de l'UEFA.

L'Olympique de Marseille, un club combatif, ayant du potentiel malgré sa place en championnat. Ayant fait face à toutes les critiques subies, faire taire tous ces pseudos-journalistes sportifs a été chose faite, ce soir-là. Après un début de rencontre compliquée, les phocéens ont parfaitement rendu la balle aux supporters marseillais.

l'Olympique de Marseille et le Déportivo La Corogne, débutaient dans un cadre idyllique avec une ambiance de feu au Vélodrome : 50 000 supporters chantant et agitant les drapeaux. 
Les Olympiens donnèrent le coup d'envoi du match, avec au rond central Mamadou Niang et Andres Mendoza.


L'OM a semble-t-il, trouvé la faille, après un coup franc mal repoussé de Taye Taïwo. C'est Franck Ribéry à l'affût devant la cage qui vient tromper le gardien espagnol, mais comme ce fut le cas à Rennes, l'OM aura marqué trop vite et sur une erreur défensive (l'OM pêche en défense fait récurrent au fil des saisons) se voit rejoindre 1-1, après une incompréhension totale entre Carrasso et Lamouchi, Ce dernier offrant au défenseur Andrade, le pouvoir de concrétiser la première occasion espagnole du match.


Dans une ambiance électrique sur le terrain, suite à une provocation de Duscher, Ribery répond d'un "coup de tête", ce fut l'exclusion immédiate des deux joueurs.
l'OM aura tout tenté en première période, mais, manquant souvent de réalisme et perdant beaucoup d'occasions, c'est le Déportivo La Corogne qui pouvait se voir désormais qualifié à la mi-temps.


Toutefois, en seconde période, l'OM obtient occasion sur occasion, n'arrivant toujours pas à concrétiser l'unes d'entre elles, jusqu'à cette 65ème minute, où, sur un coup de boutoir dans la surface, Abdoulaye Meïté saute et s'appuie sur la défense, propulsant le ballon au fond des filets, un but contesté et contestable puisque le but n'était pas valable, le capitaine Olympien du jour s'étant appuyé sur le défenseur, qui n'avait même pas joué le ballon croyant à la faute. Pour une fois que l'arbitrage nous était favorable, nous n'allions pas nous plaindre !


Le dénouement viendra après l'expulsion du défenseur Capdevilla venue après son deuxième avertissement, cette fois sur Laurent Battles. Dans les secondes qui suivirent, sur une ouverture anodine de Battles ayant remplacé Lamouchi, Molina se rate et dégage sur l'épaule de Mamadou Niang qui n'avait plus qu'à regarder le ballon rentrer dans les filets, 3-1, il n'y avait plus qu'un but à inscrire à 10 contre 9, dans une ambiance en feu côté supporters et des joueurs galvanisés sur le terrain.

La délivrance phocéenne viendra avec ce but de Mamadou Niang d'un plat du pied, et à cet instant du match, à 4-1, l'OM est qualifié pour l'UEFA. À peine une minute plus tard, ce fut Wilson Oruma qui clouera le Déportivo, sur un déboulé personnel, trompant le portier espagnol d'une frappe magistralement croisée, 5-1.


L'Olympique de Marseille a rempli son contrat, la qualification en Coupe de l'UEFA, retrouvant ses confrères lensois et monégasques. Lens ayant éliminé le tombeur de Saint Etienne, Cluj 3-1 à domicile, quant à Monaco, tenu en échec sur son terrain, 2-2 par le Bétis, ne se qualifie pas pour la Champion's League, et se voit recaler en Coupe de l'UEFA.

Une fois encore, l'OM démontre que rien ne lui est impossible, les joueurs eux-mêmes ne parlaient pas d'un exploit possible, préférant agir, poussés par un formidable 12ème hOMme et par l'adrénaline. La magie du Stade Vélodrome c'est aussi ça.

© Ohaime-Passion 2017

  • Olympique de Marseille
  • Oh collègue, tu sais pas quoi te mettre cet été ?
    Bah vé un peu ces beaux tee-shirts !
    Fais-toi plaisir ! Figure de Poulpe !!
    Commande directement ici.

Réagir sur Facebook

La rencontre
Marseille - La Corogne
Intertoto - Finale R.
Mar 23/08 à 21H00/2005
Feuille de match