OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

#Rétro : Franck Sauzée, monsieur missile !

Le Lundi 05 Juin 2017 par

Enfant d'Aubenas, Franck Sauzée passe étrangement au travers de toutes les sélections de la Ligue Rhône-Alpes. Qu'importe, les recruteurs du FC Sochaux le remarquent alors qu'il joue en D4 à Montélimar. En 1983, il intègre le centre de formation doubiste. Deux mois plus tard, il connaît son baptême du feu en D1. Il a à peine vingt ans quand il devient le libéro du club après le départ de Jacky Bonnevay pour l'OM.

Olympique de Marseille
©OM4EVER

Jean Fauvergue, l'entraîneur des Lionceaux l'avait recruté en ce sens parce que ses qualités étaient de vrais atouts pour son équipe. Seul problème : un gros manque de vivacité. Au sein d'une génération « dorée », il remportera le titre de D2 en 1988, avec notamment Paille devant. Cette même année, il s'adjuge le championnat d'Europe Espoir... la France entière pense avoir une relève digne de ce nom à la génération Platini. Puissant et doté d'une frappe de mule, il part donc logiquement pour Marseille en 1988 dans le cadre d'un échange avec Thierry Laurey.

Il y connaîtra la gloire en étant un des moteurs du milieu Olympien et y remportera l'essentiel de ses titres. Son arme favorite, des coups francs boulet de canon. Entre-temps, une aventure sur le rocher lors de la saison 90/91 lui permet d'arracher la coupe de France à ses anciens partenaires. En équipe de France, il est encore aujourd'hui l'auteur du but le plus rapide face à l'Albanie lors des éliminatoires de l'Euro 92. Chez les Bleus, il connaît aussi les heures sombres de l'hexagone avec un échec mémorable lors de la campagne des éliminatoires pour le Mondial 1994.

Olympique de Marseille

Grâce à son abattage et à sa puissance, il est l'un des artisans principaux du sacre Européen de l'OM en 1993. Il a inscrit six buts cette année-là en Champions League dont un qui n'a pas de prix. Celui en effet qui avait trouvé l'ouverture au Vélodrome face aux Glasgow Rangers dans un match capital. De son propre aveu, la saison 92/93 est la meilleure de sa carrière. Si Deschamps était le précieux capitaine de cet OM conquérant, Sauzée en était probablement l'élément indispensable. 

Olympique de Marseille
Franck Sauzée qui offre le titre de champion de France 1989 contre le PSG

Après le succès face à Milan, libre de tout contrat, il part en Italie, sur les conseils de Michel Platini. Il aurait pu rejoindre la Juventus qui lui prêtait de l'attention, mais il opte pour Bergame, un modeste club qui n'est pas à la hauteur de son talent. Il rentre alors en France et plus précisément à Strasbourg, où il rencontrera son grand ami David Zitelli. Après deux saisons, il ira à Montpellier puis en 1999 fera une dernière pige en Écosse à Édimbourg, rejoint par Zitelli.

Franck Sauzée est aujourd'hui consultant sur Canal +. En dépit de son contrat de deux ans avec la chaîne cryptée, qui en fait l'un des quatre consultants référents de Ligue 1, il parle d'abord de ce job comme d'un plaisir et conserve une importante activité en parallèle : coaching de cadres et intervention en entreprises.


Réagir sur Facebook