OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

#OM Grosse restructuration au sein du club

Le Mercredi 12 Juillet 2017 par

La nouvelle était tombée début juin, l'Olympique de Marseille en réflexion depuis le rachat du club par Franck Mc Court en octobre 2016 comptait effectuer un virage à 180 degrés en bouleversant toutes les stratégies mises en place par l'ancienne direction autour des salariés de l'OM.

Olympique de Marseille



C'est au cours d'une réunion au réfectoire du club qu'à la surprise générale les salariés avaient appris à leur grand désarroi, la volonté de la nouvelle direction de supprimer entre 25 et 30 postes au sein du pôle Olympien. Une annonce qui faisait suite au limogeage quelques jours auparavant de deux kinés et du préparateur physique de l'OM, pourtant bien ancrés au sein du club depuis près d'une dizaine d'années. 
C'est Rudy Garcia qui avait eu la délicate tâche d'annoncer au staff la fin de leur aventure au sein du club alors que celui ci avait réalisé les objectifs de la saison en se qualifiant pour les barrages d'Europa League

Malgré tout, l'annonce dénuée de sentiments quelques jours plus tard par Jacques Henri Eyraud de licencier d'autres salariés non pas par soucis économique comme cela avait pu être évoqué à ce moment là mais parce que le pôle de direction avait pris la décision de recruter du personnel supplémentaire pour développer les contenus digital et internet allait jeter un froid au centre Robert Louis Dreyfus. 

Le président de l'OM qui rappelons-le est un homme d'affaire aguerri a toujours proclamé qu'il souhaitait gérer le club comme une entreprise. Une des stratégies de la nouvelle direction était donc de supprimer des postes au sein du pôle marketing et du pôle médias qu'elle estime ne pas être assez rentable. C'est donc comme un couperet que la sentence est tombée pour les salariés. 

Le club a décidé la mise en place d'un plan de licenciement basé sur le volontarisme, en proposant aux personnes qui seraient volontaires à un départ des facilités de réorientation comme le versement immédiat d'une indemnité couvrant jusqu'à 1 an supplémentaire de salaire. Les candidats au départ ne s'étant pas bousculés l'OM a donc du trancher dans le vif en désignant lui même les salariés sur qui ils ne compteraient plus pour la nouvelle physionomie du OM champion's project

C'est donc avec tristesse et dans une "atmosphère malsaine" aux dires d'un employé que les candidats au départ ont été convoqués dans le bureau de Jean-François Richard les 27 et 28 juin dernier. Au final le plan de licenciement bien ficelé par la direction Olympienne prendra effet au 1er septembre et tous percevront leur salaire jusqu'en juin 2018. Ceux qui acceptent de quitter le navire immédiatement sans faire de vagues ou qui auront réussi à trouver un nouvel emploi avant le mois de juin pourront toucher leur "traite" en un seul versement. Les autres qui seront suivi par un cabinet professionnel de réorientation pourront prétendre à un crédit de 5 000 euros d'aide à la formation ; et ceux qui voudraient créer une entreprise toucheront quand à eux une indemnité supplémentaire de 15 000 euros.



  • Olympique de Marseille
  • 30% de réduction sur votre prochain tattoo ça vous intéresse ? En vous présentant au salon de notre partenaire Massilia Ink de la part de OhaiMe-Passion, vous aurez droit à une remise de 30% sur votre tatouage !

Réagir sur Facebook