OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

#Supporters Histoires D'hOMmes #6

Le Jeudi 13 Juillet 2017 par

Comme chaque semaine, voici le portrait d'un de nos abonnés à travers quelques questions. Cette semaine, c'est Bruno qui nous emmène du coté des abonnés du Virage Sud ! Un moment d'émotion à cœur ouvert que j'ai pu partager avec ce grand hOMme !

Olympique de Marseille

Tout d'abord, parlez nous un peu de vous ...
Je suis abonné au virage Sud depuis bientôt 9 ans, originaire de la Touraine et je travaille dans le secteur pénitencier.

Depuis quand avez vous cette passion pour l'OM ?
Mon premier match c'était en coupe de France, malheureusement c'est Tours qui avait éliminé l'OM (3-0 et 1-2). J'avais 13 ans et je me souviens du bruit que faisaient (déjà) les supporters de l'OM, j'avais passé le match à les regarder et c'est a ce moment précis que je suis tombé dans la marmite !

Votre premier match au Vélodrome ?
C'était en 1994, à l'époque, j'habitais en Picardie et j'étais descendu avec un pote pour notre première au Vél ! C'était une autre époque, dans le stade de 40000 places surchauffé dès 14h00, une ambiance de malade malgré une entame manquée qui nous vaut la qualification (Barthez et Casoni ont cagué d'entrée) ! Un résultat de 3-1 au final, mais un souvenir grandiose qui a conditionnée mon envie de venir vivre tout ça au plus prêt !

Quel est votre meilleur souvenir de supporters ?
C'est sans aucun doute le fameux soir du 26 mai 1993, je vis la finale sur une télévision minuscule avec des collègues jusqu'à la délivrance du coup de sifflet final. A trois juchés sur le toit de ma caisse avec les écharpes bleues et blanches, on a passé une bonne partie de la nuit à être escorté par les policiers a travers la ville ! Un moment inoubliable dans une vie d'un supporter !

Quel est votre meilleur souvenir de ces cinq dernières saisons?
Le titre en 2010 ! Je suis dans le virage contre Rennes le jour ou nous sommes officiellement champion ! Un craquage de fumi de folie a l'intérieur et autour du stade, du 51 a gogo !

Quel est votre pire souvenir de ces cinq dernières années ?
C'est le match qui a suivi le décès de Sacha ! C'était comme si mon corps était présent mais mon âme était ailleurs, je le sentais partout autour de moi et je le cherchais en espérant le voir apparaître près de moi. Ça a été un moment difficile pour moi, mais j'avais mes copains autour de moi pour me soutenir.

Qu'est-ce que pour vous être un bon supporter ?
A mon sens, être un vrai Ultra, c'est posés tes soucis a l'entrée et donner de la voix jusqu'au bout !

Vous êtes passionné, mais cela vous apporte quoi réellement ?
Pour Sacha, j'ai du mettre tout de coté pendant 3/4 ans, étant prés de lui a Bordeaux ! Durant la même époque, je perd un frère dans un sale accident... une période difficile a surmonter mais depuis, ma foi est toujours plus forte a travers eux .... De plus grâce a ma passion, j'ai eu la chance de rencontrés des personnes de moult horizons avec une passion commune.

Qu'attendez vous du nouveau projet ?
Je croise les doigts pour que nous retrouvions une certaine attractivité, c'est seul moyen pour que de grands joueurs daignent venir. D'autres parts, j'aimerai que l'OM couve un peu plus les sections de supporter !

Résumez en trois mots votre relation avec l'OM.
Échange, Amitiés et Ferveur

Le combat de Sacha n'est pas fini, il continue à travers ses proches, sa famille, ses amis...
Il y a des épreuves qui vous marquent, des histoires qui vous donnent des leçons, des rencontres qui laisse des traces indélébiles... mais demain restera toujours à ECRIRE !
La vie est faites de bons et de moins bon moment mais l'essentiel c'est de croquer la vie à pleines dents pour ceux qui ne peuvent plus le faire.
Une pensée a ceux qui nous ont quittés trop tôt et qui vieillent sur nous !

Rendez vous la semaine prochaine pour découvrir un nouveau visage qui se cache derrière nos couleurs bleus et blanches.  


Réagir sur Facebook