OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

#OM Comme un petit goût amer

Le Mercredi 06 Septembre 2017 par

13 Avril 2016, après avoir essuyé les critiques des supporters à coup de chants, de banderoles, de messages explicites dans le stade mais aussi aux quatre coins de la ville, Margarita Louis Dreyfus annonçait officiellement aux supporters, la mise en vente de l'Olympique de Marseille
La veuve de Robert Louis Dreyfus finissait donc par céder à la pression des supporters, fatigués et en colère de voir dépérir le club après le dégraissage intense opéré notamment par l'ancien président de l'OM Vincent Labrune
Après cette rupture annoncée, c'est donc avec soulagement que le 29 Août de l'année dernière les supporters découvraient pour la première fois le nouvel actionnaire du club Franck Mc Court



Olympique de Marseille


Même si la vente n'allait être officiellement actée que quelques mois plus tard, c'est au cours d'une réunion à la mairie de Marseille en présence de Margarita Louis Dreyfus, du maire de la ville Jean Claude Gaudin et de Jacques Henri Eyraud le futur président du club phocéen (que nous prenions alors pour le traducteur du nouvel actionnaire) que les supporters se voyaient enfin le droit de rêver à un avenir meilleur. 

Il faut dire que Franck Mc Court se montrait alors extrêmement ambitieux et dévoilait les grandes lignes de ce qu'il nommait lui même le "OM CHAMPIONS PROJECT". Après cette première présentation il multipliait les apparitions et les interviews, envoyant des messages forts aux supporters:

"En tant que responsable de l'OM, mon ambition sera de reconstruire une équipe de très haut niveau, d'offrir la meilleure expérience dans le football pour les passionnés, de renforcer les liens du club avec ses supporters et la Ville de Marseille et de mener le club vers une stabilité financière sur le long terme ."
" Je veux une équipe qui vise le titre chaque saison, c'est mon aspiration numéro 1."
"Il y a beaucoup de joueurs qui veulent venir à l'OM mais nous devons devenir le genre de club qui fait venir les grands joueurs."
"Bien sûr nous avons besoin de stars mais la victoire doit être notre focus". 


Côté tentative de séduction Jacques Henri Eyraud n'y allait pas non plus avec le dos de la cuillère:

"Nous allons construire un club à même de gagner des titres et digne des attentes de ses supporters ; Nous allons offrir aux supporters la meilleure expérience de toute la Ligue 1 les jours de matches comme en dehors des rencontres"
"Voilà notre objectif (la Ligue des Champions). On va remettre l'OM à la place qui est la sienne. C'est notre objectif et nous avons les moyens de nos ambitions. Il faut que notre club, l'OM, soit connu et refasse parler dans le monde entier ! Nous avons ressenti un vrai feeling et la conviction que l'OM est le club français qui doit succéder... à l'OM, dans la conquête de la Ligue des champions. Frank McCourt est un homme riche et ambitieux. Quand il investit, c'est pour gagner.  Croyez-moi, quand on est Américain d'origine irlandaise, avec le fighting spirit qui les caractérise, on vient pour gagner, finir premier... voire deuxième de temps en temps, mais jamais quatrième"

L'OM de Mc Court recrutait rapidement le très apprécié directeur sportif Andoni Zubizarreta et se renforçait au mercato hivernal, Rudy Garcia serait l'entraîneur porte drapeau du nouveau projet, Dimitri Payet, Morgan Sanson entre autres  venaient rapidement en renfort et laissaient présager que les paroles des nouveaux venus étaient bien suivies d'actes concrets. l'OM multipliait les partenariats, passait des accords avec la ville pour l'exploitation du stade...On nous annonçait un recrutement de rêve au mercato d'été avec un joueur porte drapeau du projet en attaque, Jaques Henri Eyraud lui même évoquait un joueur du top 30 Européen, on disait que les dirigeants étaient prêts à investir jusqu'à 50 millions d'euros hors salaire sur un seul joueur. Les dirigeants persuadés qu'ils allaient attirer les supporters au stade sur leur seule bonne parole décidaient même de n'ouvrir la campagne d'abonnements que sur le seul mois de juin, annonçant aux groupes de supporters qu'ils allaient recruter très gros et très vite! Des joueurs qui se sont fait finalement espérer et qui ont obligé le club à relancer leur campagne par deux fois, entachant déjà leur crédibilité auprès des groupes qui les avaient prévenus que leur campagne à court terme était vouée à l'échec ... 

Il faut dire qu'aujourd'hui le mercato d'été que les dirigeants eux mêmes annonçaient comme le plus important du champion's project a de quoi refroidir les supporters. 
Malgré la qualification en Europa league, l'OM doit redevenir attractif et cela passera forcément par certains sacrifices financiers, sacrifices que ne sont visiblement pas prêts à faire les dirigeants Olympiens contrairement à ce qu'ils annonçaient à leur arrivée.
Aujourd'hui le discours n'est plus le même que celui d'il y a quelques mois en arrière et il aura fallut attendre l'énorme humiliation 6 buts à 1 à Monaco pour que l'OM tente de calmer la colère des supporters en achetant un attaquant (blessé) le tout dernier jour du mercato, bien loin de l'avant centre porte drapeau du projet qu'on nous avait promis même si seul le terrain sera juge de ses qualités ! Une fin de mercato qui a du mal à passer surtout sur la manière d'autant plus qu'il manque encore des joueurs pourtant annoncés comme prioritaires à certains postes clefs... 

"Dire c'est faire rire, faire c'est faire taire" était le credo de Jacques Henri Eyraud qui conseillait aux journalistes et supporters de "boire une tisane" et de les laisser travailler en attendant la fin du mercato. "
A l'heure du bilan les supporters marseillais ne rient certes pas, sinon jaune comme la couleur de leur boisson favorite et le mercato loin de faire taire alimente largement les brèves des comptoirs marseillais mais pas que... De plus en plus de sources concordantes affirment également qu'Andoni Zubizarreta qui fait un gros travail en amont sur le recrutement serait en froid avec l'entraîneur de l'OM Rudy Garcia qui aurait refusé bon nombre de ses pistes alors que tous les feux étaient au vert.
On parle notamment de Carlos Bacca ou encore Diego Costa qui sont pourtant des profils de joueurs qui plaisent bien plus aux supporters. De quoi hérisser encore un peu plus les poils des marseillais qui contestent de plus en plus les choix de joueurs et tactiques de Rudy Garcia...  

Le président qui souhaite diriger l'OM comme une entreprise ne doit surtout pas oublier que l'OM a avant tout une âme, l'OM est une religion à Marseille et le club est indissociable de ses supporters. Chaque marseillais est fier de son club, de son histoire et exigera toujours le meilleur pour lui et de lui. 
Notre devise est "droit au but", nous ne nous contenterons jamais d'accepter de jouer les seconds couteaux quand on connait la légende et l'histoire  de notre club mythique! 








  • Olympique de Marseille
  • 30% de réduction sur votre prochain tattoo ça vous intéresse ? En vous présentant au salon de notre partenaire Massilia Ink de la part de OhaiMe-Passion, vous aurez droit à une remise de 30% sur votre tatouage !

Réagir sur Facebook