OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Amiens - OM
Méfi !

Le Dimanche 17 Septembre 2017 par

Dans la tourmente, l'OM de Rudi Garcia se déplace cette après-midi à Amiens qui découvre la L1, et reste sur deux victoires d'affilée en championnat...

Olympique de Marseille
Crédit photo : Commando Ultra' 84

Surnommée « la petite Venise du nord » avec ses nombreux canots qui relient la Somme, Amiens est une ville agréable située en Picardie (au nord de Paris). Avec sa majestueuse cathédrale Notre-Dame, ses jardins flottants appelés hortillonnages, son quartier St Leu, etc. qui en font la ville de France avec le plus d'inscriptions au patrimoine mondial de l'UNESCO, Amiens n'est pas réputée pour être une ville de foot. Et pourtant... 

L'Amiens SC était un pensionnaire régulier de L2. Un éternel club de deuxième rang, un second couteau. Un élève sérieux auquel il semblait toujours manquer un petit quelque chose pour rejoindre l'élite du foot français. Et puis, et puis la chance a fini par tourner ! Si pour les supporters de l'OM, la référence ultime reste le 26 mai 1993, pour le club dont l'emblème est une licorne, c'est incontestablement le 19 mai 2017.

Trente-huitième et dernière journée, Amiens se déplace à Reims, avec l'espoir fou de monter pour la première fois en première division. Huit mille picards ont fait le déplacement en Champagne. Les équipes se tiennent 1-1, quand survient le miracle ! A la 96[sup]ème[/sup] minute de jeu, et sur un ultime corner, le milieu de terrain Emmanuel Burgaud envoie les supporters amiénois au paradis. Le scénario est incroyable !

Depuis, le petit club Picard a avancé ses pions avec sérieux. Travaux d'agrandissement et de rénovation du stade finis dans les temps pour la réception... de l'OM. Mercato intelligent axé sur quelques vieux briscards comme Bodmer (indisponible cette après-midi), beaucoup de joueurs en fin de contrat (Kakuta, Gakpé, entre autres... ), et des prêts intéressants (Traoré de Monaco, Avelar du Torino... ). Les pensionnaires du stade de la Licorne ont par ailleurs réussi à conserver leurs meilleurs éléments, à l'image du capitaine historique Thomas Monconduit. 

Si l'équipe toujours coachée par un Christophe Pélissier lui aussi novice en L1 a d'abord payé cher son apprentissage (trois défaites en trois matchs), celle-ci a su trouver des solutions, avec une série de deux victoires consécutives (3-0 contre un Nice amoindri, et 0-1 à Strabourg). C'est donc deux équipes dans des dynamiques opposées, qui vont s'affronter. 

L'OM, en effet est en plein doute. Après deux victoires en prélude, le club Marseillais patine. Un nul face à Angers, et surtout un scandaleux 2-9 en cumulé sur les deux dernières journées. La victoire face à Konyaspor en Europa League aura simplement permis de ne pas faire empirer les choses, mais les supporters marseillais qui devraient être 550 dans le parcage cette après-midi sont sur le qui-vive. Et le divorce avec Garcia semble consommé. Le technicien qui connait bien le nord pour y avoir coaché Lille des saisons durant devrait aligner un 4-3-3 pour l'occasion : Pelé Y., Sakai, Rami, Rolando, Amavi, Luiz Gustavo, Zambo Anguissa, Payet, Thauvin, Germain V., Sanson.

Tout autre résultat qu'une victoire ce dimanche pourrait plonger un peu plus l'OM et ses supporters dans le doute et la colère. Le but de cette après-midi est simple : noyer les Picards dans des verres à ballon. On veut des guerriers ! Allez l'OM !

Réagir sur Facebook

La rencontre
Amiens - Marseille
Championnat - Journée 6
Dim 17/09 à 15H00
Feuille de match - Historique