OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Fil info

#RCSOM Le supporter humilié veut porter plainte !

Le Mardi 17 Octobre 2017 à 13:05 par J.Mars

Dimanche soir, une nouvelle étape a été franchie dans la honteuse répression vis à vis des supporters de football. Pour rappel, les stadiers alsaciens ont refusé qu'un supporter de Marseille rentre à la Meinau avec son maillot et survêtement de l'OM. Le concerné évoque une « humiliation » et envisage de porter plainte. Le club strasbourgeois dit avoir réagi en urgence, avec la préfecture, aux échauffourées d'avant-match.

Olympique de Marseille

Cyril, 21 ans, supporter de l'OM habitant de Mulhouse a été contraint de se mettre quasiment à poil pour pouvoir rentrer dans le stade et assister au match. Jusqu'où ira cette traque aux supporters ?

« Je portais un survêt de l'OM et un maillot, raconte Cyril au journal 20 MinutesLes stadiers m'ont dit qu'il y avait un arrêté préfectoral. Je suis allé me changer dans la voiture, j'ai pris ce que j'avais : un pull que j'ai noué autour de la taille comme une jupe, et une doudoune que je portais torse nu...  C'était une vraie humiliation, si on n'a plus le droit de supporter son équipe, ce n'est plus du football. »

Le jeune homme est légitimement agacé car il n'a trouvé aucune trace d'un hypothétique arrêté préfectoral. « Si ça se confirme et qu'il n'y en avait pas, je pense que je vais porter plainte, en tout cas, je ferai ce qu'il faut », assure-t-il.

Cyril dit ne pas avoir réussi à se procurer de place dans le parcage marseillais.
« Les groupes ne donnaient de places qu'aux supporters qui sont abonnés en virage, au Vélodrome. » Du coup, le supporter olympien s'est placé juste en dessous, dans une zone où, selon lui, « il y avait au moins 150 personnes qui étaient pour l'OM... Quand je vais voir un match, c'est par passion, pas pour me battre ».

Le Racing club de Strasbourg a expliqué avoir alerté sur ce point les supporters marseillais en dehors du parcage, seulement une vingtaine de minutes avant le coup d'envoi, en leur conseillant de ne pas exhiber leurs couleurs, « pour faire attention et éviter les provocations », dixit Romain Giraud, secrétaire général du club. Donc cette décision fut prise alors que la grand majorité des supporters se trouvaient déjà dans l'enceinte. Réaction un peu tardive pour se réveiller...

Olympique de Marseille
Olympique de Marseille

Quelle sera la prochaine étape à franchir, pour humilier les supporters ? Les autorités ainsi que les instances du football français s'acharnent à vouloir tuer le football populaire, à étouffer la passion. Bientôt il n'y aura plus que des spectateurs, sans identité, juste là pour regarder un « spectacle ».
Il n'est désormais plus seulement question de réclamer la liberté pour les ultras, mais également la liberté pour tous les supporters de football fiers de porter les couleurs de leur club de cœur.

Source : 20 minutes

Réagir sur Facebook