OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Fil info

Résumé : J5 Europa League Konyaspor - OM.

Le Jeudi 23 Novembre 2017 à 21:45 par J.Mars

L'OM se déplaçait ce jeudi en Turquie pour affronter le club de Konyaspor dans le cadre de la 5ème journée d'Europa League. Victorieux au match aller, notre équipe se devait de renouer avec le succès et ce à l'extérieur, chose qui n'est pas facile puisque nous ne nous sommes pas imposés à l'extérieur depuis décembre 2015 et un déplacement à Libérec. Inutile donc de dire qu'une seule issue est envisageable, la victoire.

Olympique de Marseille

Après un accueil chaleureux à l'aéroport par les supporters turcs, nos joueurs ont pu constater la présence de 30 supporters olympiens qui ont parcouru les 2500km séparant Marseille de Konya, alors qu'ils n'étaient pas attendus (nous en reparlerons dans un autre article).
Concernant la rencontre, Rudi Garcia a décidé d'aligner une équipe-type, mettant Payet, peu en forme ces derniers temps ainsi que Mitroglou sur le banc. En contrepartie, il fait confiance à Morgan Sanson décisif lors du match à Bordeaux et à Valère Germain, pourtant muet depuis près de 3 mois.
Cette rencontre a de fortes similarités avec celle à Guimaraes, la possession du ballon profitant aux olympiens qui, trop fébriles et pressés de manière incessante par de vaillants turcs n'ont pu exploiter ce ballon et se sont même fait peur comme ce fût le cas à la 20ème minute avec cette frappe de Fofana qui frôle le poteau gauche de Mandanda.
Les 20 premières minutes jouées sur un faux rythme laissent place à une rencontre légèrement plus ouverte avec des occasions de part et d'autre, et une poussée olympienne qui aurait du logiquement bénéficier d'un pénalty à la 32ème minute suite à un accrochage sur Sakai. La première vraie occasion de notre équipe aura lieu à la 36ème minute avec une frappe de Thauvin à l'entrée de la surface, déviée en corner. Luiz Gustavo aura concédé la seconde grosse occasion avec une frappe trop enveloppée après une bonne récupération du ballon.
Les deux équipes retournent donc au vestiaire sur ce score nul et logique de 0-0.
La seconde mi-temps offrira une partie plus animée avec des joueurs de Konyaspor beaucoup plus entreprenants, mettant notre défense à rude épreuve comme avec cette action concédée à la 56ème minute qui est conclue par une reprise de Skubic, heureusement sans danger pour Steve Mandanda. Dès l'heure de jeu la rencontre s'est intensifiée avec des attaques à tout-va et des équipes désorganisés certes, mais jouant leur va-tout. À la 61ème minute les Olympiens se seront procurés une double occasion suite à un centre de Sanson mal exploité par Germain mais pas par Thauvin qui verra sa tentative repoussée par le gardien turc.
Au cours de cette seconde période Lucas Ocampos, maladroit et peu en vue cèdera sa place à Dimitri Payet (65') et Florian Thauvin sera remplacé par Clinton N'Jie (69').
Après une dizaine de minutes d'attaques stériles aura lieu le premier fait de jeu important, à savoir l'exclusion de Jordan Amavi suite à cette poussette sur Bourabia qui amènera un pénalty logique pour les turcs, qui sera réalisé par Skubic qui prendra Mandanda à contre-pied (82').
Pour combler cette exclusion, Rudi Garcia fera sortir Zambo Anguissa au profit de Bouna Sarr (84') qu'il fera évoluer en latéral droit, en lieu et place de Sakai qui aura pris le couloir gauche.
Les dernières minutes auront vu les joueurs de Konyaspor tenter le tout pour le tout afin d'aggraver le score, chose qui a failli arriver dans le temps additionnel suite à des occasions de Ezekiel (90') et Sahiner (90+2').
Comme à Bordeaux, le salut viendra en toute fin de rencontre pour nos joueurs, avec, à la 93ème minute, sur un long ballon lancé par Rami, un déboulé de Clinton N'Jie sur son couloir gauche, bien aidé par une sortie du gardien adverse qui va mettre ce ballon en retrait et le voir finir au fond des filets suite à une erreur défensive d'un défenseur turc qui va marquer contre son camp.

Notre équipe se sauve donc à la dernière minute d'un match mal maitrisé comme bien trop souvent et devra patienter et battre impérativement Salzbourg, déjà qualifié afin de valider son billet pour les 16èmes de finale de la compétition.