Centre de formation

Toute l'actu de l'Olympique de Marseille

Message Jeu 22 Avr 2010, 13:17

OM : LE CENTRE DE FORMATION PRÉPARE SA MUTATION !
22/04/2010 - 11 h 45
Très peu réputé pour son centre de formation et pour sa capacité à faire émerger de jeunes talents, l’Olympique de Marseille est en train de changer de politique. Les dirigeants olympiens ont ainsi nommé Henri Stambouli au poste de directeur du centre de formation. L’ancien gardien de l’OM, qui fut même entraineur de l’équipe première en tandem avec Luka Peruzovic en 1995, était attendu hier au centre d’entrainement RLD par le président de l’OM Association, Robert Nazaretian annonce aujourd’hui La Provence.

Alors que Stambouli ne prendra officiellement ses fonctions que le 1er mai prochain, les deux hommes ont organisé une réunion préparatoire en prévision de la saison prochaine. Plusieurs jeunes espoirs du centre de formation et de l’équipe de CFA 2, comme Chris Gadi ou encore Billel Omrani, pourraient par exemple intégrer rapidement l’équipe première de l’OM. Après Flamini et Nasri ces dernières années, le club de la cité phocéenne compte donc donner leur chance à de plus en plus de jeunes issus du centre de formation.

Jonathan Sberro


http://www.footmercato.net



Centre de formation de l'OM : Stambouli déjà au boulot
9 contributions
Publié le jeudi 22 avril 2010 à 10H15


L'ancien entraîneur du FC Istres OP, qu'il a quitté à la fin du mois de mars, était hier matin au centre d'entraînement Robert Louis-Dreyfus. L'ancien gardien de l'OM, qui dirigea même l'équipe première en tandem avec Luka Peruzovic en 1995, avec une première place de D2 à la clé, était attendu par Robert Nazaretian, vice-président de l'OM Association, pour une réunion préparatoire en prévision de la saison prochaine. Stambouli occupera à partir du 1er mai la fonction de directeur du centre de formation de l'OM. Roland Gransart, qui occupe actuellement le poste, intégrera la cellule de recrutement.


http://www.laprovence.com



Henri Stambouli à pied d'oeuvre
Henri Stambouli était présent au centre Robert Louis-Dreyfus de Marseille, mercredi matin. Le nouveau directeur du centre de formation de l'OM ne prendra ses fonctions officiellement que le 1er mai, mais il a participé à une réunion dans l'après-midi pour évoquer la nouvelle organisation de la formation marseillaise. L'ancien directeur, Roland Gransart, devrait rejoindre la cellule de recrutement du club, alors que Gérald Passi deviendra entraîneur de l'équipe réserve

http://www.lequipe.fr
Image

:champion: "A jamais le premier" :champion: (A avoir démasqué l'imposture Labrune )
Avatar de l’utilisateur
vascancehlos
Ligue 1
Ligue 1
 
Messages : 4798
Inscrit(e) le : 04 Mai 2005
Localisation : 57 Moselle

Message Jeu 13 Mai 2010, 19:16

Stambouli : "Notre repère, c'est le Barça"

Image

En poste depuis le 1er mai, le nouveau patron de la formation olympienne revient sur son choix de répondre favorablement à l'appel des dirigeants de l'OM, mais également sur la politique qu'il compte mettre en place.


Henri Stambouli succède à Roland Gransart à la tête du centre de formation de l'OM.
Photo Franck Pennant

- En quoi votre carrière d'entraîneur vous a-t-elle enrichi au moment de reprendre la direction du centre de formation de l'OM ?
- Henri Stambouli : J'ai entraîné Sedan, les sélections de la Guinée, du Mali, du Togo, ce qui était fantastique. Je me suis occupé du Raja Casablanca, des FAR Rabat, avec qui j'ai disputé une finale de Ligue des champions d'Afrique, le Club Africain en Tunisie, Sion ; j'ai bossé dans les Émirats. On pourrait penser que mon nouveau job est un pas en arrière, une manière de me caser, d'être tranquille, mais ce n'est pas du tout mon optique. J'entends faire profiter de mon expérience à tous ces gamins. J'ai connu les trois championnats, le National, la Ligue 2, la Ligue 1, la Ligue des champions. Je pense que c'est important au moment de se prononcer sur l'avenir d'un gamin, se projeter, voir à quel niveau il peut réussir.

- Retrouve-t-on toujours la même réticence des parents quant à l'OM, club formateur ?
- H.S. : Oui, le constat est évident. Il y a pas mal de gamins marseillais à Monaco ou à Montpellier, qui est un centre de formation que je connais bien puisque mon fils y est pensionnaire (Benjamin qui est passé pro il y a quelques semaines, ndlr). Mais il n'y avait pas cette politique de formation affichée à l'OM. On se rend compte qu'il faut préparer l'avenir à travers la formation et dans les mois qui viennent, c'est ce signe fort qui part du sommet du club qui peut se révéler déterminant. Les structures sont là, elles vont encore s'améliorer.

- La crainte des parents, c'est l'intégration : leur fils a-t-il une chance de jouer un jour à l'OM ?
- H.S. : Mais la seule réussite d'un centre est-elle de former des titulaires à l'OM ? Des garçons comme Gavanon, Grégori ou Elana sont professionnels aussi ; ailleurs, mais ils font le métier pour lequel ils ont été formés à l'OM... Il ne faut pas négliger ce travail-là. Mais quand tu es à la lutte avec un autre club pour un joueur très, très fort, il ne choisit pas l'OM. L'OM a pourtant toujours produit des joueurs de L1 ou L2. Mais ce secteur n'a jamais été mis en valeur. Auxerre a longtemps été cité en exemple. Aujourd'hui, Rennes est passé devant, Le Havre aussi. Nous, nous n'avons jamais eu cette image, malgré les Minots, malgré les Jambay, Marquet, Libbra.

- Imaginer ce que peut donner, adulte, un gamin de 14 ans, ça paraît être la partie la plus délicate du boulot de formateur...
- H.S. : Aujourd'hui, la moyenne a baissé, on doit le déterminer vers 12, 13 ans. C'est une grosse problématique du football car on déracine des gosses encore jeunes et ça devient compliqué. Tout le monde y réfléchit.

- Le Bayern est en finale de la Ligue des champions avec Lahm, Müller, qui sont des produits maison comme l'étaient Beckham, Scholes, Giggs, Neville à Manchester ; Xavi, Iniesta, Puyol, Messi au Barça...
- H.S. : Aujourd'hui, notre repère, ce n'est plus Auxerre, mais ce doit être le Barça, avec une identitité de jeu, de caractère et des résultats. Nous devons réfléchir à cette optique. Lyon, le Barça, le Bayern, Arsenal ont investi sur des jeunes, chose qui n'a jamais été faite à Marseille. Arsène Wenger investit parfois des sommes importantes sur des jeunes de 16, 17 ans, mais ce sont les meilleurs de leur génération. Il y a un vrai virage à prendre.

- Un OM champion, stable dans ses structures et présent régulièrement en Ligue des champions, ça peut aider à développer une telle politique ?
- H.S. : C'est le cas des grands clubs que je viens de citer. S'il y a quatre ou cinq titulaires issus du centre, c'est que le Barça, par exemple, est stabilisé au haut niveau et a pu développer ses structures à côté. Pour prendre Lyon, le club a pu vendre aussi ses jeunes joueurs et gagner de l'argent. Ce qui me plaît aujourd'hui à l'OM, c'est que l'ambition est en adéquation avec les moyens mis en place. On peut avoir un discours présidentiel un peu rêveur, mais ce n'est pas le cas.

- Sur un plan pratique, vous n'êtes pas encore marseillais ?
- H.S. : Nous vivons encore à Uzès, mais je vais vite emménager à Marseille et avant la fin de la saison, j'entends voir à peu près toutes les équipes, me faire une idée des effectifs. Il faut anticiper, ce qui est capital dans mon rôle.

- Cette saison, on n’a guère vu de pros jouer avec la réserve...
- H.S. : En CFA2, dans certains quartiers, c'est compliqué pour les pros. Mais c'est aussi une question à discuter avec Didier. L'entraîneur des pros est le premier "utilisateur" des joueurs, des pros comme des jeunes qu'il veut faire monter. Il faut préparer les joueurs dans le système, la philosophie de l'équipe première. La finalité, le côté passionnant de ce métier, c'est de voir des gamins postuler au plus haut niveau
Mon plus beau souvenir de formateur est d'avoir vu Alain Boghossian gagner la coupe du monde ; un gamin que je suis allé chercher dans les Alpes, qui jouait neuf et demi, et qui a fait une carrière remarquable. Ce sont des joies très fortes, aussi intenses qu'un résultat immédiat.
Image

:champion: "A jamais le premier" :champion: (A avoir démasqué l'imposture Labrune )
Avatar de l’utilisateur
vascancehlos
Ligue 1
Ligue 1
 
Messages : 4798
Inscrit(e) le : 04 Mai 2005
Localisation : 57 Moselle

Message Lun 24 Mai 2010, 12:03

L'OM misera sur ses jeunes... en Division d'honneur !

Publié le lundi 24 mai 2010 à 09H32

À peine sacré champion de France, le club marseillais voit sa réserve descendre en Division d'Honneur!


Dès cette semaine, Franck Passi, Henri Stambouli et Robert Nazaretian - ici lors d'OM-Fréjus en CFA2 - vont évoquer l'avenir de la réserve en compagnie de José Anigo.
Photo Patrick Nosetto

Samedi, 20h10, les joueurs de la réserve olympienne sortent les uns après les autres du vestiaire. Les yeux rougis, les visages marqués autant par la bagarre générale (face à Furiani) qui a éclaté dans le temps additionnel, que par la sentence irrévocable : l'aventure en CFA2 c'est fini, place à la Division d'Honneur...

Il faut remonter à la saison 1970-71 pour trouver la trace de l'équipe bis de l'OM à un si bas niveau. Et encore, à l'époque, la DH ne représente pas comme aujourd'hui le sixième échelon du football français. Loin de ruminer ce passé que d'aucuns songeaient voir un jour resurgir, José Anigo, Henri Stambouli et Franck Passi se projettent déjà vers l'avenir, en observant avec amertume et agacement la bande de minots rejoindre le bus en direction du centre Robert Louis-Dreyfus.

Le directeur sportif de l'OM, qui dirigeait la réserve sacrée championne de France de CFA en 2002 (mon dieu que c'est loin!), le nouveau patron du centre de formation arrivé en provenance d'Istres (Ligue 2) et l'entraîneur promu début mai (il officiait jusqu'ici à la cellule de recrutement) prévoient de se rencontrer dans la semaine pour mettre sur pied le chantier qui les attend.

"C'est trop tôt pour parler de la suite, avance d'emblée Stambouli. Déjà, il faut digérer tout ça et tirer tous les enseignements." Courtois, l'ex-gardien de l'OM refuse de commenter les erreurs qui ont conduit à cette relégation. Reste que l'éviction de Michel Flos, en charge de l'équipe, à quatre journées de la fin, résonne ici comme un profond sentiment de désaveu au même titre d'ailleurs que lamise en retrait de Roland Gransart, aux commandes du centre de formation depuis cinq ans.

Samedi, celui qui intégrera dans les prochaines semaines la cellule de recrutement du club était sur le banc; du coup, c'est derrière les grillages que Stambouli (licencié à Istres) et Passi (sans licence technique) ont managé les jeunes. Avec, à leurs côtés, Robert Nazaretian, vice-président de l'association OM et responsable du centre, très remonté.

"C'est peut-être un mal pour un bien, notait ce dernier, afin de trouver une lueur d'espoir dans le ciel soudainement très sombre du stade Roger-Lebert. On va tourner la page, montrer à tout le monde qu'il n'y a rien d'acquis. On va faire de tous ces jeunes des guerriers. Ce qui me touche c'est de voir un groupe d'éducateurs très proches. José, Henri, Franck, Roland, Bernard (ndlr : Grégori, l'entraîneur des gardiens) et moi avons fait bloc dès la fin du match."

Une solidarité bienvenue dans le staff, même si l'avenir passe en priorité par une prise de conscience des joueurs. Car l'année prochaine, en Division d'Honneur, pour tous ces jeunes, novices ou aguerris, ça ne sera pas de la tarte. Passi, lui, est en tout cas prêt à relever le défi.

"Si le club me fait confiance, moi je continuerai. J'ai pris l'équipe en péril, pour faire un coup, avoue-t-il, évidemment déçu. En CFA2 ou en DH, le travail de formation est identique. Ce sera une bonne expérience pour nos jeunes." En coulisses donc l'opération accession se dessine sans la moindre rature.

Reste que sur le terrain, l'OM va devoir vite convaincre certains de ses plus jeunes et talentueux éléments des "bienfaits" d'une effarante relégation, qui les place aujourd'hui sur le même pied d'égalité que le néo promu en L1, Arles-Avignon...

Pas de quoi donc, rouler des mécaniques, surtout pour un OM qui a déplacé près de 80 000 personnes sur le Vieux-Port il y a huit jours pour célébrer son titre de champion et sa coupe de la Ligue! Cette descente est vécue comme un sale coup autant en direction de la formation que de l'image du club.

José Anigo tempère, avant de donner la marche à suivre, une fois le bilan dressé. "C'est la conséquence d'une saison mal commencée et qui finit mal. On savait qu'on avait une équipe jeune et qu'on allait souffrir mais bon..., regrette le directeur sportif de l'OM.

Avec peut-être deux trois nouveaux, c'est cette même équipe qui repartira en DH et devra supporter l'héritage de la descente en faisant tout pour que le club remonte, il y a quand même du bon potentiel. Même si à 17-18 ans, on ne peut pas mettre tout le poids de cet échec sur le dos de ces jeunes."

Tour à tour père fouettard et mère protectrice, Anigo fait le grand écart, afin de concerner tout le monde, réfutant l'idée -expérimentée il y a quelques saisons- de faire appel à des joueurs habitués au plus haut échelon régional.

"On essaiera de monter avec nos gamins, ça va les aguerrir, certifie-t-il. Et puis, il n'y a pas une différence abyssale entre le niveau DH et celui de CFA2. Peut-être que des jeunes comme D'Ulivo et Dennoun, que nous avons prêtés et qui nous ont fait défaut, nous aideront dans nos objectifs." Car il y a peu de chance que le salut vienne des joueurs pros, de retour de blessure ou en manque de temps de jeu. "On aménagera sans doute pour eux à La Commanderie des matches amicaux", conclut Anigo. Loin du rythme de la L1, loin, aussi, de l'engagement de la DH...

Rémi LACASSIN (avec J.T.) (rlacassin@laprovence-presse.fr)
Image

:champion: "A jamais le premier" :champion: (A avoir démasqué l'imposture Labrune )
Avatar de l’utilisateur
vascancehlos
Ligue 1
Ligue 1
 
Messages : 4798
Inscrit(e) le : 04 Mai 2005
Localisation : 57 Moselle

Message Jeu 10 Juin 2010, 20:02

Y'a du boulot au niveau de la formation ... :


Classement centres de formation - 2009/2010


1- Stade Rennais : 4707 points
2- AS Monaco : 3480 points
3- Toulouse FC : 3238 points
4- FC Sochaux Montbéliard : 3002 points
5- AJ Auxerre : 2879.5 points
6- FC Girondins de Bordeaux : 2870 points
7- Montpellier HSC : 2833 points
8- RC Strasbourg : 2736 points
9- Le Havre AC : 2477 points
10- LOSC : 2420 points
11- Paris-SG : 2377 points
12- RC Lens : 2319 points
13- Olympique Lyonnais : 2202 points
14- AS Saint-Etienne : 2047 points
15- Le Mans UC 72 : 2015 points
16- FC Metz : 1955 points
17- La Berrichonne de Châteauroux : 1953 points
18- SC Bastia : 1887 points
19- FC Nantes : 1760 points
20- ES Troyes Aube Champagne : 1465 points
21- SM Caen : 1415 points
22- Olympique de Marseille : 1413 points
23- AS Nancy Lorraine : 1288 points
24- OGC Nice : 1172 points
25- En Avant de Guingamp : 1008 points
26- FC Lorient : 954 points
27- Grenoble Foot 38 : 909 points
28- Amiens SC : 769 points
29- CS Sedan Ardennes : 760 points
30- FC Gueugnon : 520.5 points
31- Stade Lavallois : 260 points
32- Stade de Reims : 110 points
33- FC Valenciennes : 45 points


lephocéen.fr
Image
F@b H
National
National
 
Messages : 697
Inscrit(e) le : 31 Juil 2009

Message Jeu 10 Juin 2010, 23:22

:shock: ouais eh ben c'est pas terrible tout ça j'espère que la tentative d'avoir un centre de formation de haut standing ne va pas avorter
Image Image Image

"On est là, on est là, on est là, même si vous l'méritez pas nous on est là ! C'est pour l'amour du maillot que vous portez sur le dos, même si vous l'méritez pas nous on est là !"
Avatar de l’utilisateur
Oaïoli Capella
Fast Flood
Fast Flood
 
Messages : 14173
Inscrit(e) le : 09 Juin 2010
Localisation : En vadrouille... jamais loin de Marseille

Message Ven 11 Juin 2010, 09:42

:? j'espère aussi
VIVE L'OM !!
Avatar de l’utilisateur
OM2010
National
National
 
Messages : 645
Inscrit(e) le : 08 Juin 2010
Localisation : Le Mans

Message Jeu 17 Juin 2010, 09:55

OM : la formation n'est plus taboue

Publié le jeudi 17 juin 2010 à 08H36

Le directeur du centre Henri Stambouli expose les grands axes de travail qui doivent rendre l'OM compétitif


Reléguée en Division d'Honneur, la réserve jouera des matches amicaux à La Commanderie en semaine: l'occasion pour les jeunes de progresser et les pros (ici Rool) de garder le rythme.
Photo Frédéric Specih

"On commence par où?" Aumoment d'évoquer la nouvelle politique du centre de formation de l'OM, dont il a pris la direction il y a déjà quelques semaines, Henri Stambouli s'esclaffe devant l'immense chantier à venir. En trois points, l'ancien gardien de but, qui a longtemps exercé en Afrique comme entraîneur ou sélectionneur (Guinée, Mali, Tunisie, Maroc et Togo) définit les grands axes de travail.

Élaborées avec José Anigo et présentées dans les prochains jours à Jean-Claude Dassier et Antoine Veyrat, ces pistes sont censées conduire l'OM à se (re)positionner sur l'échiquier national, voire mondial. Un challenge de taille qui n'effraie pas Stambouli, plus motivé que jamais à fédérer les énergies.

"Compenser la DH par des matches amicaux de haut niveau"
"Tous les quinze jours (mardi ou mercredi), on va organiser à La Commanderie des matches amicaux pour la réserve contre des équipes régionales de CFA2, CFA, National, Ligue 2 ou même Arles-Avignon. Le but est de compenser l'absence de haut niveau. Les jeunes doivent se confronter à des joueurs de niveaux supérieurs; et puis, avec Didier Deschamps, on a aussi parlé d'intégrer des pros qui reviennent de blessure ou jouent peu. Car il ne s'agit pas de les faire rentrer en Division d'Honneur qui, elle, amènera de l'adversité à nos jeunes. Car l'objectif n'est évidemment pas de négliger la DH, car on doit remonter !"

"Donner une identité de jeu aux joueurs formés à Marseille"
"À La Commanderie, avec le futur bâtiment que j'espère prêt pour la rentrée, on réunira le scolaire, l'hébergement et le sportif. C'est un vrai plus, que l'on doit à nos prédécesseurs. On va travailler avec la section amateur (300-400 licenciés) en donnant une unité technique à toutes les équipes. L'OM doit définir une idéologie sur le plan du jeu. Il y avait la touche Kader Firoud à Nîmes; on parlait du jeu à la nantaise… Le joueur formé à Marseille doit avoir une "patte" OM."

Retrouvez l'intégralité de l'article aujourd'hui dans La Provence
Image

:champion: "A jamais le premier" :champion: (A avoir démasqué l'imposture Labrune )
Avatar de l’utilisateur
vascancehlos
Ligue 1
Ligue 1
 
Messages : 4798
Inscrit(e) le : 04 Mai 2005
Localisation : 57 Moselle

Message Jeu 17 Juin 2010, 13:16

L'identité de jeu c'est super important, car en dehors du fait d'avoir la sensation d'appartenir à une même famille ayant les mêmes règles sur le terrain, cela permet aux joueurs des catégories inférieures de ne pas être trop dépassé quand il monte et de pouvoir s'appuyer sur quelque chose de commun avec ses nouveaux partenaires.
Avatar de l’utilisateur
Lionnel58
Bof Bourguignon
Bof Bourguignon
 
Messages : 3096
Inscrit(e) le : 24 Mai 2008
Localisation : Au milieu

Message Ven 18 Juin 2010, 18:13

Tout a fait ;)
Image Image Image

"On est là, on est là, on est là, même si vous l'méritez pas nous on est là ! C'est pour l'amour du maillot que vous portez sur le dos, même si vous l'méritez pas nous on est là !"
Avatar de l’utilisateur
Oaïoli Capella
Fast Flood
Fast Flood
 
Messages : 14173
Inscrit(e) le : 09 Juin 2010
Localisation : En vadrouille... jamais loin de Marseille

Message Mar 13 Juil 2010, 17:27

L'OM veut recruter de jeunes étrangers

En débarquant cet été, le nouveau directeur du centre de formation de l'OM, Henri Stambouli, sait qu'il est face à un immense chantier. Mais il ne manque pas d'ambitions, comme il l'expose dans une interview accordée ce mardi dans But ! Marseille.

"Dans cinq ou six ans, la majeure partie de l'équipe devra être formée au club" lance Stambouli, qui aimerait voir se dégager une philosophie de jeu commune à toutes les équipes de jeunes de l'OM, un peu à l'instar du Barça ou du jeu à la nantaise. "J'aimerais un Label OM, clame-t-il. Ça s'apprend dès le plus jeune plus âge". Et pour compléter cette nouvelle politique, l'OM va changer sa façon de recruter en s'ouvrant sur l'étranger :

"Si nous repérons un très bon étranger, nous ferons ce qu'il faut. L'OM sera plus agressif. Si un joueur de 18 ou 19 ans évolue dans le championnat chilien ou uruguayen, nous serons capables de le séduire" assure-t-il, rappelant la construction du nouveau bâtiment du centre de formation qui sera inauguré en octobre. "Ce sera du haut de gamme" se réjouit Stambouli.
Image

:champion: "A jamais le premier" :champion: (A avoir démasqué l'imposture Labrune )
Avatar de l’utilisateur
vascancehlos
Ligue 1
Ligue 1
 
Messages : 4798
Inscrit(e) le : 04 Mai 2005
Localisation : 57 Moselle

Message Mar 13 Juil 2010, 20:28

il est où le bouton "J'aime" ? :mrgreen:
Image
Avatar de l’utilisateur
diego.54
Sombre héros
Sombre héros
 
Messages : 5177
Inscrit(e) le : 27 Juil 2006
Localisation : Près de Nancy

Message Mar 13 Juil 2010, 20:34

Au fond à gauche... :mrgreen:
Image
Image
Avatar de l’utilisateur
Ray Flex
Commando Pastaga Since 1986
Commando Pastaga Since 1986
 
Messages : 15919
Inscrit(e) le : 21 Déc 2006
Localisation : Virage Sud

Message Mar 13 Juil 2010, 21:20

Et ben ! Enfin!
Bon par contre par pitié que l'on ne fasse pas du Arsenal, prendre des jeunes oui, mais en les achetant au clubs dont ils sont originaires, pas en les chipant.
Avatar de l’utilisateur
Kelto
XIII et Gay
XIII et Gay
 
Messages : 6404
Inscrit(e) le : 11 Sep 2006
Localisation : Vaucluse

Message Mar 13 Juil 2010, 21:24

Kelto a écrit:Et ben ! Enfin!
Bon par contre par pitié que l'on ne fasse pas du Arsenal, prendre des jeunes oui, mais en les achetant au clubs dont ils sont originaires, pas en les chipant.


Si on peut les avoir gratos je vois pas pourquoi on devrait s'en priver. Pourquoi dépenser quand on peut avoir un truc gratuit... :?
Avatar de l’utilisateur
Kaio Shin
Artillerie lourde
Artillerie lourde
 
Messages : 7667
Inscrit(e) le : 19 Sep 2008

Message Mar 13 Juil 2010, 21:37

ben ouais, carrément. Pourquoi s'emmerder à passer aux caisses des magasins alors qu'on peut voler la nourriture dans les rayons ? Pourquoi payer un loyer alors qu'on peut squatter le domicile d'un autre ? Pourquoi hein ? pourquoi ?

Pour une question d'éthique, par exemple ? :twisted:
Avatar de l’utilisateur
Bab Joo
Bordeniaise
Bordeniaise
 
Messages : 17162
Inscrit(e) le : 04 Mars 2010
Localisation : Encore un peu plus à l'ouest

Suivant

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité
cron