Formule 1

Autour d'un 51, discutons de tout et de rien, ici, tout est permis ... ou presque !

Message Dim 25 Déc 2005, 17:33

Selon le quotidien allemand Bild, Toyota aimerait compter Kimi Räikkönen dans ses rangs en 2007. L'écurie japonaise serait disposée à lui offrir 100 millions d'euros sur cinq ans. Le Finlandais, vice-champion du monde en titre, est poussé vers la sortie par son écurie McLaren qui a recruté Fernando Alonso pour la saison 2007. Räikkönen est aussi sur les tablettes de Ferrari en cas de retraite de Schumacher.


source: sports.fr

voilà qui résoudrait la question...
Evandro Roncatto
Ligue 1
Ligue 1
 
Messages : 10342
Inscrit(e) le : 23 Déc 2004

Message Dim 25 Déc 2005, 17:36

:lol: C'ets pas un peu la même chose que dans l'article précédent ? ;)
Image

"plus qu'un mythe, une réalité !!!"

R.I.P. Robert Louis-Dreyfus.
Avatar de l’utilisateur
ptitony
Ptitouffu
Ptitouffu
 
Messages : 15218
Inscrit(e) le : 21 Juil 2003
Localisation : Saint-Denis (93)

Message Dim 25 Déc 2005, 17:41

euh, admettons... :oops:
Evandro Roncatto
Ligue 1
Ligue 1
 
Messages : 10342
Inscrit(e) le : 23 Déc 2004

Message Mar 10 Jan 2006, 21:42

F1 - Essais : Fisichella teste la R26

L'Italien Giancarlo Fisichella a testé mardi la nouvelle monoplace de Renault, la R26, aux essais d'avant saison de Jerez, en Andalousie. Le champion du monde 2005, l'Espagnol Fernando Alonso doit en prendre le volant jeudi et vendredi. La R26 a été «très prometteuse» en piste, selon Fisichella qui a couru 39 tours sans problème mécanique. L'Allemand Michael Schumacher a dominé la séance à bord de la nouvelle Ferrari, réussissant le meilleur temps en 1'18".



Meilleurs temps des essais de Jerez:
Michael Schumacher (Ferrari) 1'18"020 (82 tours)
Ricardo Zonta (Toyota) 1'19"348 (66)
Ralf Schumacher (Toyota) 1'19"866 (59)
Fernando Alonso (Renault) 1'19"929 (61)
Luca Badoer (Ferrari) 1'20"091 (63)
Giancarlo Fisichella (Renault) 1'20"555 (39)
David Coulthard (Red Bull Racing) 1'21"986 (31)
Avatar de l’utilisateur
Kadelou du 13
Ligue 1
Ligue 1
 
Messages : 3426
Inscrit(e) le : 01 Juil 2004
Localisation : aubagne

Message Mer 11 Jan 2006, 01:10

de toutes façons, Schumi a dit clairement que si cette année il ne pouvait pas se battre pour le titre, il s'arrêterait, car ce qui le motive, c'est la compétition, pas l'argent, et que batailler pour une 5ème place ne l'intéresse pas...

çà peut paraître arrogant de sa part, mais moi au contraire, je trouve çà très bien! c'est un compétiteur, et vraisemblablement même si en F1 il gagnait 10000 fois moins, il en ferait quand même, il a déjà tous les records, c'est ni pour l'argent ni pour les livres de records, c'est pour lui, pour sa passion de la course, de la compétition qu'il en fait...

en gros, il dit que s'il ne prend plus de plaisir, il arrêtera, et çà je trouve que c'est tout à son honneur...
Evandro Roncatto
Ligue 1
Ligue 1
 
Messages : 10342
Inscrit(e) le : 23 Déc 2004

Message Sam 11 Mars 2006, 16:06

Schumi en pole



1 1e ligne M. SCHUMACHER (Ferrari) 1'31"431
Moyenne : 213.1 km/h 2 F. MASSA (Ferrari) 1'31"478

3 2e ligne J. BUTTON (Honda) 1'31"549
4 F. ALONSO (Renault) 1'31"702

5 3e ligne J. MONTOYA (McLaren-Mercedes) 1'32"164
6 R. BARRICHELLO (Honda) 1'32"941

7 4e ligne M. WEBBER (Williams-Cosworth) 1'33"006
8 C. KLIEN (Red Bull Racing-Ferrari) 1'33"112

9 5e ligne G. FISICHELLA (Renault) 1'33"496
10 N. HEIDFELD (BMW Sauber-BMW) 1'33"926

11 6e ligne J. VILLENEUVE (BMW Sauber-BMW) 1'32"456
12 N. ROSBERG (Williams-Cosworth) 1'32"620

13 7e ligne D. COULTHARD (Red Bull Racing-Ferrari) 1'32"850
14 J. TRULLI (Toyota) 1'33"079

15 8e ligne V. LIUZZI (Toro Rosso-Cosworth) 1'33"416
16 S. SPEED (Toro Rosso-Cosworth) 1'34"606

17 9e ligne R. SCHUMACHER (Toyota) 1'34"702
18 C. ALBERS (Midland-Toyota) 1'35"724

19 10e ligne T. MONTEIRO (Midland-Toyota) 1'35"900
20 T. SATO (Super Aguri F1-Honda) 1'38"868

21 11e ligne Y. IDE (Super Aguri F1-Honda) 1'37"411
22 K. RAIKKONEN (McLaren-Mercedes)



Au terme d'une séance d'essais rocambolesque, c'est Michael Schumacher sur Ferrari qui s'est adjugé la pole position du premier Grand Prix de la saison, sur le circuit de Sakhir.


L'Allemand, auteur de la 65e pole de sa carrière (record d'Ayrton Senna égalé) devance son coéquipier Felipe Massa et Jenson Button, sur Honda. Fernando Alonso, sur la première Renault, termine 4e. Son coéquipier Fisichella est 9e.

Lors de la première partie de la séance, Kimi Raïkkönen est sorti de la piste après 10 minutes, alors que nombre de pilotes, dont tous les ténors, n'avaient toujours pas établi de temps de référence et se retrouvaient donc éliminés. Le drapeau rouge a été sorti pendant quelques minutes et une fois retiré, une quinzaine de voitures s'est retrouvée à la sortie des stands, créant un embouteillage pour le moins ubuesque. Toutes les voitures sont donc parties en même temps et ont couru leur tour rapide les unes derrière les autres. En fin de compte, la hiérarchie a été respectée puisque les pilotes éliminés, mis à part Ralf Schumacher sur Toyota et bien évidemment Raïkkönen, font partie des équipes mineures, Midland (Albers et Monteiro) et Super Aguri (Ide et Sato).

La deuxième partie de la séance a été beaucoup plus tranquille, aucun pilote des écuries favorites (Renault, Ferrari et Honda) n'ayant été éliminés. Les compteurs ont été remis à zéro et les six pilotes classés entre la 11e et la 16e position sont Villeneuve (BMW), Rosberg (Williams), Coulthard (Red Bull), Trulli (Toyota), Liuzi et Speed (Toro Rosso). Pour les douze derniers pilotes, la quantité d'essence embarquée au départ du Grand Prix sera déterminée librement.

Calculs d'ingénieurs
Pour la troisième partie, les dix concurrents encore en lice ont embarqué la quantité d'essence nécessaire à leur premier relais en course. Ensuite, un calcul alambiqué leur permet de se voir attribuer un crédit d'essence pour chaque tour réalisé dans un temps inférieur à 110% de leur meilleur temps. Dès lors, on a vu les dix monoplaces en piste rouler à un train assez mesuré pendant 15 minutes, histoire de consommer moins d'essence qu'elles n'en recevront par la suite afin d'effectuer plus de tours en course avant de ravitailler.

Et dans les cinq dernières minutes, faisant fi de ces calculs réservés aux ingénieurs, les pilotes sont partis à la chasse à la pole. Ce sont les Ferrari qui se sont finalement imposées, réalisant les deux meilleurs temps. Michael Schumacher entame donc cette nouvelle saison de la meilleure des manières, lui qui reste sur une année 2005 pleine de désillusions. Son coéquipier, le Brésilien Felipe Massa le suit de près, à seulement 47 millièmes. Sur la deuxième ligne on trouve Jenson Button sur Honda (+0"118) et Fernando Alonso, le champion du monde en titre (+0"271). Juan Pablo Montoya, sur la première McLaren, est 5e (+0"733).



Ferrari qui revient super bien Alonso et Montoya a l'affut ça promet une grosse saison.
Avatar de l’utilisateur
Kadelou du 13
Ligue 1
Ligue 1
 
Messages : 3426
Inscrit(e) le : 01 Juil 2004
Localisation : aubagne

Message Sam 11 Mars 2006, 16:08

il parait que les Ferrari ont embarqué moins d'essence que les autres pour les qualifs, ce qui expliquerait leurs temps... un nouveau coup de Jean Todt?
Evandro Roncatto
Ligue 1
Ligue 1
 
Messages : 10342
Inscrit(e) le : 23 Déc 2004

Message Dim 12 Mars 2006, 14:15

Voila la course vient de se terminé et Alonso qui montre une nouvelle fois tout son talent et qui s'impose de nouveau comme grand favori, avec M.Schumacher qui est aussi de retour. Ca s'annonce d'ores et deja serré, surtout que Raikonen aussi a fait une belle course en finissant sur le podium aprés etre parti en derniere position sur la grille de depart.
Voila le classement du GP:
1.Alonso
2.M.Schumacher
3.Raikkonen
4.Button
5.Montoya
6.Webber
7.Rosberg
8.Klien
Image
Avatar de l’utilisateur
InF3RnAl
National
National
 
Messages : 805
Inscrit(e) le : 27 Juin 2005
Localisation : Orange

Message Dim 12 Mars 2006, 14:48

Ca fait plaisir de voir Alonso premier ! :)
Image
OMPanache
GraphOMan
GraphOMan
 
Messages : 12125
Inscrit(e) le : 08 Mai 2005
Localisation : Aix-en-Provence

Message Dim 12 Mars 2006, 20:27

4 marques différentes aux 4eme places un super grand prix une tres belle saison en perspective.
Avatar de l’utilisateur
Kadelou du 13
Ligue 1
Ligue 1
 
Messages : 3426
Inscrit(e) le : 01 Juil 2004
Localisation : aubagne

Message Dim 12 Mars 2006, 23:35

kadelou du 13 a écrit:4 marques différentes aux 4eme places un super grand prix une tres belle saison en perspective.

c'est clair Shumi contre les trois ptit jeunes Button , Raiko et Alonzo ça promet d'etre engagé cette année!
en plus Massa le fou avec une ferrari ca promet aussi des victoires + des crashs :lol:
c'était un beau GP 8)
Alonzo qui sort des stands juste devant shumi , Fernando qui rentre dans sa trajectoire pour l'empeche de le dépasser!
c'est du grand art :lol:
Image
Avatar de l’utilisateur
jrsdarypompei du 94
Maitre Hiboux
Maitre Hiboux
 
Messages : 1045
Inscrit(e) le : 19 Mai 2004
Localisation : Val de marne Creteil 94000

Message Dim 19 Mars 2006, 16:44

RENAULT REVISITE SON HISTOIRE
Par Xavier COLOMBANI

Renault signe son premier doublé de l'ère atmosphérique grâce à la victoire de Giancarlo Fisichella devant Fernando Alonso. L'Espagnol creuse l'écart en tête du Championnat du monde sur Jenson Button (Honda), troisième à Sepang, Michael Schumacher (Ferrari), sixième après avoir changé de moteur, et Kimi Räikkönen (McLaren-Mercedes), sorti dès le premier tour après une rupture de suspension.

LE CLASSEMENT
1. Giancarlo Fisichella (ITA/Renault)
les 310,408 km en 1h304403529 (205,397 km/h)
2. Fernando Alonso (ESP/Renault) à 4.585
3. Jenson Button (GBR/Honda) à 9"631
---------------------------------------
4. Juan Pablo Montoya (COL/McLaren) à 39"351
5. Felipe Massa (BRA/Ferrari) à 43"254
6. Michael Schumacher (GER/Ferrari) à 43"854
7. Jacques Villeneuve (CAN/BMW) à 1'20"461
8. Ralf Schumacher (GER/Toyota) à 1'21"288
Avatar de l’utilisateur
Kadelou du 13
Ligue 1
Ligue 1
 
Messages : 3426
Inscrit(e) le : 01 Juil 2004
Localisation : aubagne

Message Dim 19 Mars 2006, 20:54

doublé de Renault !:)
Image
OMPanache
GraphOMan
GraphOMan
 
Messages : 12125
Inscrit(e) le : 08 Mai 2005
Localisation : Aix-en-Provence

Message Sam 01 Avr 2006, 09:43

Button en pole

Jenson Button (Honda) a décroché la pole position samedi matin en qualifications sur le circuit de l'Albert Park de Melbourne. Le Britannique a devancé les deux Renault de l'Italien Giancarlo Fisichella et de l'Espagnol Fernando Alonso.


En réalisant le meilleur temps (1'25"229 à 223,994 km/h de moyenne), Button signe la troisième pole de sa carrière et conteste la suprématie du constructeur français. Fisichella, tenant du titre en Australie, a réussi à devancer son coéquipier champion du monde. Alonso s'élancera donc en 2e ligne aux côtés du Finlandais Kimi Räikkönen (McLaren-Mercedes) qui s'est montré plus rapide que son coéquipier Juan Pablo Montoya et Ralf Schumacher (Toyota).

Grosse déception pour Ferrrari. Schumacher n'a pas pu se placer parmi les dix premières monoplaces et s'est fait éliminer lors de la deuxième partie des qualifications durant laquelle son coéquipier Felipe Massa a réduit en miettes son bolide rouge. Mais le septuple champion du monde profite des malheurs de Jacques Villeneuve, qui a dû reculer de dix places pour avoir changé le moteur de sa BMW Sauber avant les qualifications. "Schumi" partira donc en 10e position sur la grille et le Canadien en 19e.
Avatar de l’utilisateur
Kadelou du 13
Ligue 1
Ligue 1
 
Messages : 3426
Inscrit(e) le : 01 Juil 2004
Localisation : aubagne

Message Dim 02 Avr 2006, 13:00

Alonso en rescapé
Fernando Alonso s’est adjugé de main de maître le Grand Prix d’Australie, émaillé de multiples incidents, et remporte son deuxième succès en 2006. Kimi Raikkonen limite la casse en deuxième position mais doit laisser filer le champion du monde au classement.



Le départ du Grand Prix avait donné le ton d'une course aux multiples rebondissements. Si les deux Flèches d’Argent de Raikkonen et Montoya parvenaient à se sortir sans encombre d’une manœuvre d’intimidation, Massa et Trulli ne ressortaient pas indemnes des premières secondes agitées de l'épreuve. L’Italien partait en tête a queue avant d’abandonner quelques instants plus tard, alors que le Brésilien échouait aussi sur le bas côté, pris dans une grosse touchette entre Rosberg et Klien. Fisichella échappait lui aux multiples accrochages. Et pour cause, le vainqueur du Grand Prix de Malaisie restait scotché sur la grille, moteur calé juste avant le départ...

Alonso tout de suite devant
La première entrée en piste du pace car remettait un peu d’ordre dans un capharnaüm infernal, mais il ne faisait que retarder les velléités de chacun. A commencer par celles de Fernando Alonso qui, aussitôt la voiture de sécurité écartée, débordait Button, dans la foulée mis sous pression par Kimi Raikkonen. L’Anglais bénéficiait d’un répit avec la nouvelle incursion de la voiture de sécurité qui offrait la possibilité aux officiels de nettoyer la piste des quelques débris, vestiges des frottements du premier tour. Mais la reprise de la course était fatale à la Honda du Britannique qui cédait à une attaque en fond de ligne droite d’«Iceman». Roues bloquées, la Mercedes prenait le dessus sur une monoplace nippone moins efficace en course qu’en qualifications. En milieu et fin de peloton, la bataille faisait rage aussi. Giancarlo Fisichella faisait peu à peu son retour aux avant-postes en attaquant de tous les côtés. Le lauréat de l’édition 2005 de la manche australienne fondait alors sur un Michael Schumacher engluée dans le milieu du trafic, incapable de se défaire de Scott Speed.

Schumi dans le décor
Les déboires du Transalpin profitaient à Fernando Alonso en tête de la course qui enchaînait les meilleurs tours juste avant de rentrer aux stands pour le premier ravitaillement. Un passage au garage qui profitait à Mark Webber, qui héritait du leadership. Pour quelques minutes seulement, la Williams de l’Australien étant contrainte à l’abandon, moteur touché. La star locale, devant son public, n’était pas le seul pilote à broyer du noir. Jenson Button poursuivait sa descente aux enfers en étant déposé par Juan Pablo Montoya par le jeu des arrêts aux stands. La course emmenée par Fernando Alonso, métronome sur une R26 une nouvelle fois efficace, se stabilisait alors.

La remontée au classement de Giancarlo Fisichella prenant du plomb dans l’aile, Flavio Briatore intervenait à la radio pour demander à son compatriote d’augmenter la cadence. Comme « Fisico», Michael Schumacher était lui aussi forcé de mettre le pied sur l’accélérateur pour sauver ce qui pouvait encore l’être. L’Allemand sortait même un peu large et goutait au gazon australien avant de revenir en piste. Sur le fil du rasoir depuis plusieurs tours, le septuple champion du monde payait au prix cher sa prise de risques dans le 33e tour. Avant d’aborder la ligne droite, le Baron Rouge flirtait un peu trop avec les vibreurs. Déstabilisée, la F248 ne pouvait redresser la trajectoire et finissait sa course contre le mur. L’épave agonisante de la monoplace rouge, mal placée, provoquait une nouvelle neutralisation de la course et surtout la seconde série de retour aux stands.

Comme toujours, Renault adoptait la bonne stratégie en rappelant rapidement son champion du monde qui conservait la direction des opération devant un Nick Heidfeld très à l’aise sur la BMW, et Kimi Raikkonen. Mais l’intervention de la voiture de sécurité reformait un peloton très compact et l’as du volant d’Oviedo prenait le soin d’appuyer sur le champignon dès le retrait de la berline pour ne pas se faire surprendre. Derrière le pilote ibérique, les offensives se multipliaient. Chacun essayant de tirer profit de l’écart minime qui séparait un amas d’une dizaine de concurrents. Raikkonen entamait son bras de fer avec Heidfeld tandis qu’un peu plus loin, Liuzzi partait à la faute, ne pouvant éviter le crash de sa Toro Rosso, forçant le pace car à une dernière intervention en piste.

Button est maudit
La course reprenait avec l’abandon de Juan Pablo Montoya, qui, comme Michael Schumacher auparavant, sortait trop large, victime d’une casse sur sa McLaren. L’abandon du Colombien permettait à Barrichello de rentrer dans les points et de bouleverser un peu plus le classement d’une course à la hiérarchie assez inattendue. Ralf Schumacher s’immisçait sur le podium devant Nick Heidfeld. Par le jeu des abandons, Fisichella remontait lui au 6e rang mais, malgré quelques manœuvres d’intimidation sur Button, devait se résigner à conserver sa place dans la hiérarchie. Sauf qu’en profitant d’un dernier coup de théâtre, l’Italien empochait un point de plus. A quelques centaines de mètres de l’arrivée, le moteur Honda explosait, laissant d’énormes flammes sortir de l’arrière de sa monoplace et caresser le museau de la Renault alors dans sa roue. Fisichella en profitait pour passer le malheureux Britannique et apporter une unité de plus aux dix points récoltés par Fernando Alonso devant Kimi Raikkonen et Ralf Schumacher. L’Espagnol réalise le grand écart au classement Pilotes avec 14 points d’avance sur son coéquipier et le Finlandais. Au classement Constructeurs, l’écart est encore plus impressionnant. McLaren compte 19 points de retard sur la marque au Losange qui entamera la tournée des circuits européens dans un fauteuil.

Classement du GP Australie
1. Alonso (Esp/Renault) en 1h34'27"270
2. Raikkonen (Fin/McLaren-Mercedes) à 1"829
3. Schumacher (All/Toyota) à 24"824
4. Heidfeld (All/BMW-Sauber) à 31"032
5. Fisichella (Ita/Renault) à 38"421
6. Villeneuve (Can/BMW-Sauber) à 49"500
7. Barrichello (Bré/Honda) à 51"900
8. Coulthard (Ang/Red Bull-Ferrari) à 53"900
9. Speed (EU/Toro Rosso-Cosworth) à 1'18''800 (Pénalisé de 25 secondes)
10. Button (Ang, Honda) à 1 tour
11. Albers (PB/Midland-Toyota) à 1 tour
12. Sato (Jap/Super Aguri-Honda) à 2 tours
13. Ide (Jap/Super Aguri-Honda) à 3 tours
Avatar de l’utilisateur
Kadelou du 13
Ligue 1
Ligue 1
 
Messages : 3426
Inscrit(e) le : 01 Juil 2004
Localisation : aubagne

PrécédentSuivant

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité
cron