OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Nancy - OM
Sin City... The Sound Of The Fear...

Le Vendredi 15 Décembre 2006 par Gandalf

Ladies and Gentlemen,

I would like to introduce a friend of mine, who reminds me some wonderful dreams of this year passed... Mother of All Sins... She goes by the name of... Nancy...

Olympique de Marseille

Pour les incultes (Il ne devait pas y avoir de livret d'anglais livré avec le Ricard) une traduction...


Mesdames et Messieurs

J'aimerais vous présenter une amie à moi qui me rappelle quelques merveilleux rêves de cette année passée... Mère de tous les pêchés... Elle va par le nom de... Nancy...

Nancy, NanSin City...

Nancy, Que peut-on bien dire de Nancy, à part que son décolleté rendrait béat nombre d'entre vous à l'heure qu'il est... Pourtant, elle était bien le style de fille que l'on ne regardait pas beaucoup par le passé. Peu attrayante, pas très grande, fort caractère mais pourtant effacée dans un groupe. Puis voilà quelques années passées, on la retrouve, requinquée, prenant quelques centimètres, totalement différente, changeant du tout au tout. Elle apparût à mes yeux d'or, de cuivre et d'argent (normal, le froid ça donne du rhume surtout chez elle). Fort de son nouvel état d'esprit elle prit son essor allant dépasser les prévisions de nombre de Me Irma en Herbe.

Mais qui se cache donc derrière tant de changements, car comme on aime à souvent se le rappeler, derrière toute femme se cache un Homme... C'est bien connu non ? Et quel Homme dans ce cas tient place dans l'ombre d'une si jolie carrosserie ? Correa de son prénom Pablo. Homme fort de la ville aux pêchés et aux vices multiples, il détient les cartes qu'il redistribue selon son bon vouloir. La poigne il l'a, de telle manière à ce que Nancy se façonne à son image, forte et impassible. Elle grimpe dans la hiérarchie, rivalisant avec les autres cylindrées, et contournant les problèmes pour mieux devenir le problème majeur de ces messieurs.


Nan Six - Zéro...

Que de bons souvenirs que cette fin de saison de printemps lorsque le cerisiers étaient en fleur... Loin qu'il était le temps des classeurs... Des heures à se lamenter sur les futurs partiels qui approchent... Pêché, Vicé, les joueurs de l'OM ont enfin pu accrocher un vrai sourire à leurs supporters en un soir de gala... Plus festif, très difficile à concevoir en ce temps de vaches maigrelettes au possible. Un trio vint à marcher sur cette pauvre Nancy, tel un rouleau compresseur sur ses oripeaux... (Ceci n'est pas interdit aux moins de dix huit ans, et P'titony, tu n'es pas convié au gala désolé...)

Le souvenir est douloureux surtout quand on se rappelle qu'à la même époque, Nancy pensait pouvoir leur tenir tête, allant même jusqu'à susurrer au creux de leur oreille qu'elle viendrait à gagner à la barbe et au cheveux d'Anigo... Quoi ? Il en a aucun ? Ah merde, Barthez alors ? Non plus ? Leboeuf ? Bamogo ? C'est encore un pré pubère ? Ah désolé, je croyais... Non, je ne dois pas croire, il est vrai...

Le réveil se fit lourd dans les guambettes, allant même jusqu'à pétrifier ses muscles de peur. A l'inverse Marseille se réveillait heureux mais pour quelques instants, la suite se révélant des plus ardues.


La Revanche d'une Fausse blonde infiltrée...

Seulement désormais, se manger des claques sans broncher, voir les vannes ouvertes pour s'en prendre plein le faciès sur sa couleur de cheveux, voir son chiwawa ne pas pouvoir retrouver sa mère sous prétexte d'un amendement sur les chiens en laboratoire, c'est décidément fini. Elle prend désormais son essor, et ne compte plus se laisser piétiner le derrière. (Ceci n'est pas non plus interdit aux moins de dix huit ans)

Revanche dans l'air ambiant ? Pour sûr, ce prochain combat se résume à bien finir l'année et tenter de se rattraper après le dernier match entre les deux prétendants à une hiérarchie Orangée. Nul doute que Pablo Correa s'est préparé en conséquence pour venir titiller les émotions provençales... D'un autre côté, ce match voit venir pour l'OM l'occasion de remonter pour un moment au classement après être chuté lourdement de son piédestal pendant quelques semaines.

Les jambes se font lourdes mais un dernier effort est nécessaire pour prendre l'ascendant sur son adversaire d'un soir. La trêve arrivera bien vite pour soulager des corps bien épuisés par tant d'acharnement.

Les vices se déboulonnent, Les pêchés se prêchent, et l'espoir reste dans un monde chaotique.

  • Sur PMU.fr,


    Misez sur n'importe quel évènement sportif.
La rencontre

Nancy - Marseille

Championnat - Journée 18
Sam 16/12 à 17H10/2006
Feuille de match - Historique