OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Palmarès de l'OM

Compétitions nationales

Championnat Division 1 / Ligue 1
 
9 1936/37, 1947/48, 1970/71, 1971/72, 1988/89, 1989/90, 1990/91, 1991/92, 1992/93 (non attribué), 2009/10 
Championnat (D2) Division 2 / Ligue 2
 
2 1983/84 (Gr. A), 1994/95 
Coupe de France Coupe de France
 
10 1923/24, 1925/26, 1926/27, 1934/35, 1937/38, 1942/43, 1968/69, 1971/72, 1975/76, 1988/89 
Coupe de la Ligue Coupe de la Ligue
 
3 2009/10, 2010/11, 2011/12 
Trophée des Champions Trophée des Champions
 
2 2010, 2011 

Coupes d'Europe de l'UEFA

Champions League Champions League
14 participations
1 1992/93 
Coupe des Coupes Coupe des Coupes
3 participations
0  
Europa League Coupe UEFA / Europa League
14 participations
0  
Intertoto Coupe Intertoto (1995-2008)
2 participations
1 2005/06 

Coupes d'Europe hors-UEFA

C. des villes de foires Coupe des villes de foires
3 participations
0  
Intertoto Coupe Intertoto (1967-1994)
2 participations
0  

Autres trophés

Champion de France Amateur
1929.
Challenge des champions
1971.
Coupe Charles Drago
1957.
Champion de la Zone Sud
1940 et 1941.
Championnat DH Sud-Est
1927, 1929, 1930 et 1931.
Championnat du Littoral USFSA
1904, 1905, 1906, 1907, 1908 et 1919.
Coupe de Provence
1924, 1930, 1931 et 1932.

Records du club

Classement

Le plus de points en D1/L1
Victoire à 3pts : 78 (2009-10, 38 matchs)
Victoire à 2pts : 58 (1991-92, 38 matchs)
Le moins de points en D1/L1
Victoire à 3pts : 40 (2000-01, 34 matchs)
Victoire à 2pts : 23 (1958-59, 38 matchs
Victoires
Le plus : 24 (1970-71, 38 matchs)
Le moins : 6 (1958-59, 38 matchs)
Défaites
Le plus : 21 (1958-59 et 1962-63, 38 matchs)
Le moins : 3 (1991-92)
Matchs nuls
Le plus : 15 (1999-00, 34 matchs)
Le moins : 1 (1975-76, 38 matchs)
Buts marqués
Le plus : 95 (1948-49, 34 matchs)
Le moins : 31 (2000-01, 34 matchs)
Buts encaissés
Le plus : 84 (1958-59, 38 matchs)
Le moins : 21 (1991-92, 38 matchs)
Différence de buts
La meilleure : +46 (1970-71 et 1991-92, 38 matchs)
La pire : -34 (1958-59, 30 matchs)

Victoires records

En Championnat
à domicile : 8-0 (contre Alès, 1947-48)
à l'extérieur : 2-10 (contre Co Roubaix-Tourcoing, 1948-49)
En Coupe d'Europe
à domicile : 7-1 (contre Luxembourg, 1973-74, C3) et 6-0 (contre CSKA Moscou, 1992-93, C1)
à l'extérieur : 0-7 (contre Zilina, 2010-11, C1)
Autre
20-2 (contre Avignon, 1942-43, D1-Sud)

Défaites records

En Championnat
à domicile : 3-10 (contre Saint Etienne, 1951-52)
à l'extérieur : 8-0 (contre Lyon, 1996-97)
En Coupe d'Europe
à domicile : 0-4 (contre Liverpool, 2007-08, C1)
à l'extérieur : 6-0 (contre Cologne, 1973-74, C3)

Séries records en Championnat

Général
 
Série d'invincibilité
22 matchs (du 12 Octobre 1983 au 21 Avril 1984)
Matchs sans victoire
15 matchs (du 23 Septembre au 23 Décembre 1962)
Victoires consécutives
8 matchs (du 09 Janvier au 18 Avril 1937, du 24 Septembre au 14 Novembre 1998, du 23 Août au 19 Octobre 2014)
Défaites consécutives
6 matchs (du 10 Novembre au 16 Décembre 1979)
Sans encaisser de buts
7 matchs (du 10 Mars au 27 Avril 2013)
Sans marquer de buts
5 matchs (du 03 Août au 08 Septembre 2001)

A domicile
 
Série d'invincibilité
21 matchs (du 19 Juillet 1995 au 17 Mai 1996)
Sans victoire
15 matchs (du 20 Septembre 2015 au 24 Avril 2016)
Victoires consécutives
12 matchs (du 14 Octobre 1995 au 24 Avril 1996)
Défaites consécutives
4 matchs (du 19 Septembre au 03 Novembre 1957)
Sans encaisser de buts
8 matchs (du 05 Septembre 1997 au 14 Janvier 1998)
Sans marquer de buts
5 matchs (du 19 Mars au 07 Mai 1983)

A l'extérieur
 
Série d'invincibilité
11 matchs (du 22 Octobre 1983 au 21 Avril 1984, du 25 Octobre 2015 au 12 Mars 2016)
Sans victoire
19 matchs (du 24 Août 1958 au 31 Mai 1959, du 16 Août 1996 au 24 Mai 1997)
Victoires consécutives
8 matchs (du 15 Février au 23 Mai 2009)
Défaites consécutives
7 matchs (du 16 Janvier au 22 Mai 1955, du 23 Septembre au 09 Décembre 1962)
Sans encaisser de buts
6 matchs (du 04 Décembre 1976 au 23 Mars 1977, du 08 Novembre 1986 au 14 Mars 1987)
Sans marquer de buts
5 matchs (du 12 Décembre 1986 au 28 Mars 1987)

Ils ont marqué l'histoire

Joueur le plus capé

Plus grand nombre de matches
Steve Mandanda (453 matchs, toutes compétitions confondues, au 14/10/17)
Roger Scotti (452 matchs, toutes compétitions confondues)

Buteurs

Plus grand nombre de buts en D1
Gunnar Andersson (169 buts)

Ballon d'Or

Ballon d'Or européen
Jean-Pierre Papin (1991)
Ballon d'Or africain
Abedi Ayew Pele (1991, 1992, 1993)

Titres de Meilleur buteur de D1

1951-52
Gunnar Andersson (31 buts)
1952-53
Gunnar Andersson (35 buts)
1970-71
Josip Skoblar (44 buts, Soulier d'Or européen)
1971-72
Josip Skoblar (30 buts)
1972-73
Josip Skoblar (26 buts)
1987-88
Jean-Pierre Papin (19 buts)
1988-89
Jean-Pierre Papin (22 buts)
1989-90
Jean-Pierre Papin (30 buts)
1990-91
Jean-Pierre Papin (23 buts)
1991-92
Jean-Pierre Papin (27 buts)
1992-93
Alen Boksic (23 buts)
2009-10
Mamadou Niang (18 buts)

Titres de Meilleur buteur de D2

1994-95
Tony Cascarino (31 buts)
1995-96
Tony Cascarino (30 buts)

Les champions de France

Taïwo (2010), Niang (2010), Bocaly (2010), Valbuena (2010), Durand R. (1937), Conchy H. (1937), Kohut V. (1937), Bruhin (1937), Zermani (1937), Bistolfi (1937), Meister (1937), Gorelli (1937), Erevanian (1937), Bastien (1937, 1948), Zatelli (1937, 1948), Miquel (1937), Wawrzeniak (1937), Rebibo (1937), Sas (1937), Kowalczyk (1937), Granier (1937), Ben Bouali (1937), Vasconcellos (1937), Olejniczak (1937), Gonzales J. (1937), Aznar (1937, 1948), Weiskopf (1937), El Hadidji (1948), Dard G. (1937, 1948), Pironti (1948), Robin J. (1948), Franceschi (1948), Dahan (1948), Scotti R. (1948), Vila (1948), Gallian (1948), Fontaine (1948), Bouchaib (1948), Amar (1948), Rodriguez S. (1948), Libérati (1948), Salem (1948), Latrille (1948), Vratil (1948), Trskan (1948), Martin C. (1948), Bihel (1948), Nagy And. (1948), Escale (1971), Hodoul (1971, 1972), Zvunka J. (1971, 1972), Skoblar (1971, 1972), Bonnel J. (1971, 1972), Novi (1971, 1972), Di Caro (1971, 1972), Magnusson (1971, 1972), Lopez Jp. (1971, 1972), Tokoto (1972), Delachet C. (1971), Loubet (1971), Couécou (1971, 1972), Pantelic (1971), Gress (1971, 1972), Kula (1971, 1972), Leclercq (1971, 1972), Verdonk (1972), Courbis (1972), Carnus (1972), Bosquier (1972), Emon (1972), Bracci (1972), Di Meco (1989, 1990, 1991, 1992), Diallo (1989, 1990), Meyrieu (1989), Mura (1989, 1990, 1991), Durand Jc. (1989), Förster (1989, 1990), Papin (1989, 1990, 1991, 1992), Eyraud (1989, 1990, 1992), Le Roux (1989), Santini (1989), Allofs (1989), Basile (1989, 1990), Cauet (1989, 1990), Ayew P. (1989, 1991, 1992), Gastien (1989), Pastinelli (1989), Thys (1989, 1990), Bernardet (1989, 1990), Vercruysse (1989, 1990, 1991), Huard (1989, 1990), Germain B. (1989, 1990, 1991), Sauzée (1989, 1990, 1992), Cantona E. (1989, 1991), Rousseau (1990), Francescoli (1990), Castaneda (1990), Roche (1990), Micciche (1990), Tigana (1990, 1991), Waddle (1990, 1991, 1992), Mozer (1990, 1991, 1992), Amoros (1990, 1991, 1992), Deschamps D. (1990, 1992), Pardo (1991), Fournier L. (1991), Lada (1991), Olmeta (1991, 1992), Boli (1991, 1992), Casoni (1991, 1992), Stojkovic (1991), Baills (1992), Steven (1992), Xuereb (1992), Angloma (1992), Durand Jp. (1992), Libbra (1992), Rool (2010), Cheyrou Be. (2010), Bonnart (2010), Mandanda (2010), Kaboré (2010), M'Bow (2010), Hilton (2010), Ben Arfa (2010), Koné (2010), Brandao (2010), Gonzàlez (2010), Diawara S. (2010), Cissé E. (2010), Mbia (2010), Andrade (2010), Morientes (2010), Abriel (2010), Heinze (2010), Ayew J. (2010)

Les vainqueurs de la Coupe de France

Boyer (1924, 1926, 1927), Cabassu Je. (1924, 1926, 1927), Michel (1924), Garrone (1924), Seitz P. (1924, 1926), Van Ruymbeke B. (1924), Jacquier J. (1924, 1926, 1927), Van Ruymbeke D. (1924, 1926, 1927), Blanc R. (1924, 1926), Van Ruymbeke G. (1924, 1926, 1927), Torta (1924), Subrini (1924, 1926), Bastiani (1924), Crut (1924, 1926, 1927), Devaquez (1926, 1927), Clère (1926, 1927), Durbec (1926, 1927), Gallay (1926, 1927), Maeder (1927), Van Ruymbeke J. (1926, 1927), Allé (1927), Durand R. (1927, 1935), Schnoeck (1927), Alcazar (1935), Rabih (1935), Conchy H. (1935, 1938), Charbit (1935), Di Lorto (1935), Eisenhoffer (1935), Conchy M. (1935), Kurka (1935), Kohut V. (1935, 1938), Bruhin (1935, 1938), Zermani (1935, 1938), Konig (1935), Chloupek (1935), Cavalli (1935), Roviglione (1935), Bastien (1938, 1943), Zatelli (1938), Granier (1938), Ben Bouali (1938), Vasconcellos (1938), Olejniczak (1938, 1943), Gonzales J. (1938, 1943), Aznar (1938, 1943), Weiskopf (1938), Dard G. (1943), Gallice (1938), Pardigon (1938), Donenfeld (1938, 1943), Patrone (1943), Delachet J. (1943), Pironti (1943), Robin J. (1943), Veneziano (1943), Marras (1943), De Maréville (1943), Scotti R. (1943), Escale (1969), Joseph (1969), Hodoul (1969, 1972), Fiawoo (1969), Destrumelle (1969), Djorkaeff (1969), Zvunka J. (1969, 1972), Skoblar (1972), Guéniche (1969), Bonnel J. (1969, 1972), Novi (1969, 1972), Di Caro (1972), Magnusson (1969, 1972), Lopez Jp. (1969, 1972), Tokoto (1969), Couécou (1972), Gress (1972), Kula (1972), Verdonk (1972), Courbis (1972), Carnus (1972), Bosquier (1972), Le Boedec (1972), Emon (1976), Bracci (1972, 1976), Trésor (1976), Buigues (1976), Zvunka V. (1976), Lemée (1976), Meunier (1976), Noguès (1976), Bereta (1976), Migeon (1976), Gransart R. (1976), Charrier (1976), Yazalde (1976), Martinez Jm. (1976), Fernandez J. (1976), Flores H. (1976), Sarr Bc. (1976), Di Meco (1989), Diallo (1989), Meyrieu (1989), Mura (1989), Förster (1989), Papin (1989), Eyraud (1989), Le Roux (1989), Santini (1989), Allofs (1989), Cauet (1989), Gastien (1989), Thys (1989), Vercruysse (1989), Huard (1989), Germain B. (1989), Sauzée (1989), Bernard L. (1924)

Les vainqueurs de la Ligue des Champions

Barthez, Di Meco, Ayew P., Sauzée, Amoros, Deschamps D., Olmeta, Boli, Casoni, Marquet, Angloma, Durand Jp., Dobrovolski, Omam-Biyik, Eydelie, Martín Vázquez, Thomas, Völler, Boksic, Desailly, Ferreri (1993)