OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Le Mans 1-1 OM
Si tes actes...

Le Dimanche 28 Septembre 2008 par Gandalf

Mots pour Maux, Textuellement, Sic, Plait-il, les borgnes, les sourds, les borgnes sourds... Toussa toussa, c'est cool mais ça casse pas trois pattes à Flex... Ca tombe bien il n'a qu'un trépied... Toussa toussa, c'est bien beau mais quoi qu'on en dise, les mots ça n'égalera jamais les actes, et tout ce que demande le peuple, c'est bien Sister Act... Oh Happy Day... Joyful Joyful...

Olympique de Marseille

Haut les choeurs

Et pour ça, quoi de mieux qu'un bon choeur bien organisé pour entonner les louanges du seigneur Gerets, articuler les mots d'un air aux allures de concentration religieuse.

L'effet Kiss...ou pas... cool

A peine le temps de s'asseoir sur le banc et de prier pour tous leurs pêchers au père Fautrel que les psaumes sont entonnés en [Ben Ar] Fa Majeur (1-0, 6e minute). Malencontreusement, loin d'être Bonnart et Jouissive, la prière est interrompue par des chants norvégiens aux allures de feu de bois (11e minute, 1-1).

Un Samassa qui croît avoir marqué (les images tendent à montrer que le but était valable), mais n'a pas marqué (logique, pas validé), ça n'amasse pas Samoussa.

Qui cherche d'i(S)i trouvera peut-être le La

Mandanda: Un arrêt somptueux, un but inévitable, le messie ne peut pas toujours sauver son club des (m)eaux.

Bonnart: Il réclamait une pause pour reprendre son souffle avant d'entonner l'Ave Maria, malheureusement un ballon sur la tête lui a fait perdre la notion du temps et de l'espace et Marie Thérèse se voulut soudainement Norvégienne.

Hilton: Une erreur heureusement sans conséquence en seconde période.

Erbate: Un coup franc intéressant... Il faut dire, il a un bon coup de pied, preuve en est avec Helstad... Il s'en souviendra sûrement.

Taiwo: Il a tenté de tirer à perte de vue au canon, malheureusement ça ne fera pas de lui un être apte à la canonisation.

Cana: Captain Flam, mais toujours des coups dans l'eau avec sa frappe ...

Cheyrou: Un modèle d'articulation capable de transformer tous les maux en mots de tendresse et de joie.

Ben Arfa: Ben... Arf... Ah (avec tout plein de h) !!! Un but plein d'opportunisme, une vista intacte, quelques efforts encore et il pourra se tenter au solo sans fausse note. Un Ben Arfa Majeur.

Ziani: Loin de rester dans l'axe, il a souvent tenter des trémolos et des coups de balance vers la droite. Malheureusement, à force de tirer plus à gauche qu'au centre, il a raté l'élection du joueur du match.

Valbuena: Le jour où il arrête de rouler sur lui même 5 fois quand on lui gratte la voûte plantaire, il méritera d'être un Saint...

Niang: Les vendanges... A Croire qu'il n'attendait que le Kiddoush pour boire son verre de vin...

Samassa: Aurait pu passer de banni à victime expiatoire, puis Méssie d'un soir... Malheureusement... Mama-se, mama-sa, Sama ça veut pas...


L'âne à Lise

Forcément, les choeurs retrouvent de la voix après avoir attrapé froid dans le Doubs temps de Sochaux. Malgré tout, il n'en reste pas moins que les choses ne se passent jamais comme prévues, et personne n'est à l'abri d'une fausse note, une fois de plus. Après avoir tant de fois vu Zubar de fer frôler le ridicule en Acapella, on se disait que ce ne pouvait être l'apanage que d'un seul... Il faut croire que les psaumes disaient faux, et qu'une contamination avait omis d'être envisagé. Bonnart en est la preuve vivante, le chemin paraît encore semé de croix, de bûches, ou bien était-ce d'embûches, je ne sais plus trop.

L'accord parfait, l'osmose, le Nirvana, le Shangri-La - peu importe le nom qu'on pourrait lui donner - est encore loin d'être arrivé. Quand ce n'est pas l'erreur de l'un qui vient tout gâcher, c'est forcément les vendanges d'un autre, ou encore les délires incongrus d'un arbitre se prenant pour le soliste de la rencontre. Bien sûr, encore fallait-il qu'il ait la vision d'un ange pour définir si le ballon était entré, ou si les cheveux en pics de Valbuena lui permettaient de passer le mètre 65...

Trèves de galéjades, il va de soi que tout n'est pas à jeter, et que tout ne s'est pas jouer sur une mise en lumière biblique en 52541532 exemplaires de l'action sur Jour de Foot pour se rappeler qu'il y a eu de belles tentatives de gospel ce soir mais que malheureusement, la finition n'est toujours pas au rendez-vous. Il faudra bien à un moment ou un autre se rappeler que le show ne se fait pas seul, et que le chant salvateur viendra le moment venu... Si tes actes entraînent dans leur pas une avancée concluante.

  • Olympique de Marseille
  • Vous avez besoin de créer un logo ou de concevoir un nouveau design pour des flyers, cartes de visite, dépliants ou enseigne ? N’hésitez pas à contacter l’équipe de MESELITES, des graphistes à votre écoute pour vos projets.