OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM 2-2 Lille
Croc En Jambe

Le Lundi 24 Novembre 2008 par Gandalf

Olympique de Marseille

Notification:

Les titulaires:

Mandanda: Sauve à plusieurs reprises une défense complètement en dehors du cou qui aura par deux fois offert des buts ainsi que des occasions en or à un adversaire qui n'en demandait pas tant.

Bonnart: De l'activité sur son côté, de la hargne ainsi qu'une passe décisive pour le premier but de Samassa.

Zubar: Même les trous noirs intéressent plus le monde que le vide sidéral que procure ce joueur.

Hilton: Sobre mais loin d'être exempt de tout reproche. Laisse Fauvergue seul à la reprise en demi-volée dans la surface.

Erbate: Payer des clopinettes des joueurs inconnus n'amène généralement que des clopinettes à raconter.

Cana: De la hargne toussa toussa, mais il faut qu'il arrête de tirer de loin, il ne sait pas le faire. Sans parler du fait que bon, on a beau hêler sur Zubar, il préfère regarder Rami que de sortir la balle. Aurait-il été subjugué par un concurrent au prix marionnaud?

Kabore: A quand un essai de Krstic?

Cheyrou: Egal à lui-même, une frappe superbe que Malicki détourne du poing.

Ben Arfa: Il aura tout tenté, des accélérations pour réveiller ses co-équipiers, des une-deux pour prendre à revers la défense lilloise, deux coups de pieds arrêtés qui auraient pu faire mouche, et enfin une élimination de trois joueurs qui amène l'égalisation. Il n'aura pas chômé.

Niang: Encore trop souvent à contre tempo en essayant de jouer dos au but, il aura toutefois vu son tir de loin repoussé par la barre, et ses quelques tentatives repoussées par la défense lilloise.

Samassa: Personne n'y croyait mais il a enfin mis un but... Qui l'eut crû?

Les remplaçants:

Koné: Qui a oublié de l'asseoir sur son fauteuil roulant?

Taiwo: De l'activité sur son côté, aucune comparaison possible avec son prédécesseur d'un soir.

Zenden: Beaucoup ont du crier à son entrée mais une fois de plus, il est décisif avec un pied gauche toujours aussi magique.

L'entraîneur:

Gerets: S'obstine à faire jouer des moutons de panurge, à quand une vache à lait?


L'âne à Lise:

En l'espace d'une mi-temps, la messe était déjà dite. Lille menait par 2 à 0 grâce à des buts d'Adil Rami (11e) et Bastos (37e). Le stade conspuait son équipe pour lui montrer à quel point il était temps de transformer les chèvres en laine pour se réchauffer un peu. Heureusement, la seconde période aura permis aux joueurs d'Eric Gerets de sauver le résultat par Samssa (47e) et Zenden (92e) sur Coup-Franc. Une semaine après le naufrage inexplicable face aux Merlus, voilà que les joueurs reviennent de la pèche les mains presque vide, de quoi faire cogiter avant un match à Anfield qui pourrait prendre des allures d'autoroute pour l'attaque Liverpudienne en cas de récidive...

Il n'était pas peu dire que la défense de l'OM prenait de nombreux buts, et à fortiori, de nombreux buts casquettes. Encore une fois, elle en aura encaissé, deux pour être exact dont un qui restera encore une fois dans les annales pour rappeler à certains que leurs commentaires personnels sur leur site personnel sont loin de la réalité et souvent les rattrape sous une bronca à couper le souffle de l'intéressé.

Comment, dans ses conditions, espérer pouvoir rattraper Lyon, ou à défaut, espérer finir sur le podium? Il manque un patron derrière, ce n'est pas une nouveauté mais que se passe-t-il donc dans la tête d'Erik Gerets pour s'obstiner à faire appel à des joueurs qui ne font pas l'unanimité, si ce n'est pour être envoyé dans les tribunes ou loin du club? Certes, Zubar est jeune, mais cela fait trois ans maintenant qu'il est défenseur à l'OM et il n'est plus possible de se cacher derrière ce fagôt quand il est question de juger ses prestations. Quant à Erbate, tout le monde espère qu'il fera mentir le peuple mais tout ce qu'il obtient, ce n'est qu'on leur a menti sur le joueur...

Toutefois, l'OM aura réussi grâce à deux joueurs accablés de tous maux de sauvegarder ce qui pouvait l'être. Zenden le mal aimé a une fois de plus sauvé son équipe d'un naufrage presque annoncé. Samassa aura quant à lui ouvert son compteur pour son premier match en tant que titulaire bien que beaucoup étaient sceptiques à le voir jouer ce soir après ces quelques bouts de match depuis trois mois.

Mercredi, l'OM ira mettre son bas de laine pour combattre Liverpool dans son antre, non pas avec la plus grande sérénité mais au moins avec l'espoir d'y avoir trouvé une âme... En supposant que certains joueurs restent loin du terrain car l'OM ne pourra pas toujours mettre deux buts pour sauver les meubles.

  • Olympique de Marseille
  • 5 sur NOUS
    Marque marseillaise créée en 2001. Vêtements urbains, street culture et webmedia.
La rencontre

Marseille - Lille

Championnat - Journée 15
Dim 23/11 à 21H00/2008
Feuille de match - Historique