OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM - Fenerbahçe
Trois points sinon...

Le Jeudi 22 Novembre 2012 par Ray Flex

En accueillant le leader du groupe C pour la 5ème journée de l'Europa League, l'OM joue gros ce soir au stade Vélodrome. Un seul point suffit en effet à Fenerbahçe pour se hisser en 16èmes de finale, alors que le club phocéen doit quant à lui se contenter... de gagner pour garder son destin entre les pieds ! Autant dire que la tâche s'annonce ardue pour l'équipe d'un Elie Baup qui doit commencer à s'arracher les cheveux qu'il n'a pas, tant la liste des absents s'allonge : aux forfaits prévus de Gignac et Rémy se sont ajoutés ceux de Valbuena et Nkoulou hier. Conscient du Tétris à réaliser, l'entraîneur de l'OM en appelle à la solidarité de ses troupes !

"Nous sommes dans une période avec trois attaquants blessés. La réalité du sport est là, on doit affronter l'adversité de manière collective. Il faut être solidaires, rester unis, avancer et rester cohérents. On doit plus garder le ballon, utiliser la largeur du terrain, préserver notre animation offensive. Un changement de système n'est pas à exclure. Mais on verra jeudi. Nous pensons qu'on peut se qualifier alors on va jouer avec cet objectif en tête !" explique ainsi Elie Baup.

Mais à l'évidence, le casse-tête du jour est bien tordu. Si l'OM a une équipe-type (hors blessure et suspension) relativement cohérente, le manque de profondeur du banc risque une nouvelle fois de poser quelques soucis à Elie Baup. D'autant que si le match de ce soir revêt une grande importance, il ne faut pas oublier que l'OM reçoit Lille dimanche dans ce qui constituera l'affiche de la 14ème journée de championnat.

Une situation dont est bien conscient Aykut Kocaman, l'entraîneur de Fenerbahçe : "L'équipe de l'OM était dans une meilleure condition quand ils sont venus à Istanbul. Aujourd'hui, c'est nous qui avons un petit avantage. On veut en profiter. Notre objectif de jeudi est de nous qualifier pour les 16èmes de finale !". Soit prendre ne serait-ce qu'un point au stade Vélodrome. Faut-il pour autant s'attendre à une équipe turque repliée et prudente ce soir ? Non, si l'on en croit les propos du défenseur Gökhan Gönül : "Même s'il y a cinq points d'écart entre les deux équipes, rien n'est fait, et nous allons tout faire pour gagner ici à Marseille. On ne fait pas de calcul, on veut gagner pour se qualifier !". Au moins, c'est dit. Et ce n'est pas déraisonnable de le croire au vu des cinq buts marqués en deux matchs à l'extérieur par Fenerbahçe, dont le 4-2 infligé à Mönchengladbach...

Pour se rassurer, on peut quand même se dire que l'OM est invaincu en quatre matchs européens au Vél' cette saison, en alternant d'ailleurs victoire et nul avec une belle régularité. Si la suite logique se confirme, ce soir on gagne... Mais en face Fenerbahçe fait quand même figure d'épouvantail : invaincu depuis cinq matches européens (deux nuls et trois victoires consécutives), le club turc est revenu avec trois victoires lors de ses quatre derniers déplacements. Mieux, Fenerbahçe n'a perdu que trois fois au cours de ses douze matchs à l'extérieur en Europa League et Ligue des Champions.

Il faudra donc un OM volontaire et solidaire pour s'imposer ce soir, et ainsi garder la maîtrise de son destin dans ce groupe C avant un dernier match à Limassol le 6 décembre prochain.

  • Olympique de Marseille
  • 5 sur NOUS
    Marque marseillaise créée en 2001. Vêtements urbains, street culture et webmedia.
La rencontre

Marseille - Fenerbahçe

Europa League - 5
Jeu 22/11 à 21H05/2012
Feuille de match - Phase de groupes