OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

AEL Limassol - OM
Sans enjeu... ou pas.

Le Jeudi 06 Décembre 2012 par Ray Flex

Si la rencontre programmée ce soir entre Limassol et l'OM s'apparente plus à une opposition amicale qu'autre chose, les deux équipes étant d'ores et déjà éliminées pour la suite de l'Europa League, il n'en reste pas moins qu'elle revêt un enjeu de taille pour les joueurs qu'alignera Elie Baup au coup d'envoi : montrer à l'entraîneur phocéen tout leur potentiel, et surtout leur valeur au sein de l'effectif marseillais.

Elie Baup ayant laissé au repos ses cadres (Mandanda, Morel, Diawara, Nkoulou, Cheyrou, Valbuena, Kaboré, Barton, Amalfitano et les frères Ayew), c'est une équipe pour le moins expérimentale qui entrera sur la pelouse du Tsirion Stadium à 19 heures. On attend en effet Bracigliano dans les buts, une défense Abdallah-Fanni-N'Diaye-Mendes, un milieu de terrain défensif constitué de la paire Abdullah-M'Bow, accompagné de Raspentino et Osei pour alimenter Rémy et Omrani en attaque. Des Olympiens en manque de temps de jeu qui auront à coeur d'honorer la tunique, car même si le résultat n'a plus aucune incidence sur la suite de la compétition, il s'agirait de ne pas sortir sur une mauvaise note. C'est aussi une question de fierté, et ce serait une belle manière de remercier les supporters marseillais qui ont fait le déplacement. Il seront plus de 250 à Limassol, et entendent bien se faire... entendre !

On peut donc se demander comment va évoluer cette équipe à Chypre, sur le terrain d'une équipe qui a tenu tête aux Allemands de Möchengladbach (0-0) et qui n'a pas été ridicule face au leader incontesté Fernerbahce (défaite 1-0). D'autant que les Marseillais n'ont pas été à leur aise hors de lors bases, puisqu'après avoir arraché le nul en Turquie (2-2), ils se sont inclinés Outre-Rhin (2-0). D'ailleurs la seule victoire de l'OM dans ce groupe était justement face à... Limassol. Au match aller, le 4 octobre dernier, les hommes d'Elie Baup ont corrigé les Chypriotes 5-1 au stade Vélodrome après avoir pourtant été menés au score. Au passage, c'est le seul et unique but inscrit par l'Athlitiki Enosi Lemesou (le nom de l'AEL) en cinq matches, ce qui en fait la plus mauvaise attaque de la compétition, mais notons aussi que Loïc Rémy avait ce soir-là inscrit un doublé. Un signe ?

Il nous faudra être indulgents avec cet OM qui pourrait bien se chercher en début de match, ce qui n'a rien d'alarmant en soi puisque huit des neuf buts marseillais en Europa League ont été inscrits en seconde période. Les hommes d'Elie Baup devront en effet trouver certains automatismes, ce qui n'est jamais aisé lorsque l'on joue peu ou pas du tout ensemble, mais surtout un esprit solidaire. A défaut d'être forcément brillant, c'est avec un mental d'acier que l'OM avance plus que bien en Ligue 1 et notre équipe devra s'en inspirer pour quitter cette compétition la tête haute. Elie Baup pourra quant à lui jauger les joueurs susceptibles d'intégrer plus régulièrement l'équipe première, et ainsi élargir ses possibilités en vue des échéances qui attendent le club phocéen.

Du côté de l'AEL, il y a eu du changement depuis le match au Vélodrome, puisque le Portugais Jorge Costa (qui a entraîné quelques mois le SC Braga) a remplacé Charalambos Christodou sur le banc. Les dirigeants du champion de Chypre ont en effet remercié l'entraîneur qui les a menés au titre en 2012, trois semaines après la claque infligée par l'OM. Électrochoc probant, puisqu'il a depuis enchaîné trois défaites en autant de matchs dans ce groupe C...

Rendez-vous nous est donné à 19 heures pour assister à ce qui sera donc le dernier match européen de l'OM cette saison. On s'attendait quand même à mieux, on n'va pas s'mentir...

  • Olympique de Marseille
  • 5 sur NOUS
    Marque marseillaise créée en 2001. Vêtements urbains, street culture et webmedia.
La rencontre

AEL Limassol - Marseille

Europa League - 6
Jeu 06/12 à 19H00/2012
Feuille de match - Phase de groupes