OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM - Brest
Prendre la bonne Brestelle

Le Vendredi 19 Avril 2013 par pyrOMan

Nous y voilà ! Le sprint final est bel et bien lancé à six journées de la fin ! Celui des exploits tout comme celui des peines. Décisif pour préparer l'avenir d'un club... 

Olympique de Marseille

Selon Elie Baup, la réception du stade Brestois demain après-midi sera l'une des six "finales" qui attendent l'OM d'ici à la fin de saison. Une opposition déséquilibrée sur le papier, entre le second et le second... en partant du bas ! D'ailleurs, en se fiant uniquement à la dynamique, on ne voit pas comment Brest pourrait faire chuter l'OM. En effet les Bretons restent sur cinq défaites consécutives en L1 alors que la dernière défaite de l'OM remonte à février (soit 6 rencontres !). Ajoutez à cela que Steve Mandanda garde sa cage inviolée depuis le 3 mars et vous avez tous les arguments pour prendre l'opposition brestoise par dessus la jambe. Erreur !

Effectivement l'un des défauts de l'OM depuis 2-3 ans est cette faculté à s'enflammer rapidement. Le retour à la réalité n'étant que plus brutal (remember Carquefou pour les intimes... ). De plus, la bonne série actuelle est aussi symptômatique d'un mal propre à l'OM version Baup, le manque d'efficacité devant le but. Il est tout de suite moins excitant de penser que si jusque là, l'OM n'avait pas fait un 0-0 en L1, il s'est bien rattrapé avec la bagatelle de trois scores nuls et vierges en cinq matchs. Si l'on ne se fie qu'à l'arithmétique, le goal-average indigne (+4) - chez les sept premiers, personne ne fait pire - prouve aussi cette fébrilité offensive.

Les neufs victoires 1-0 montrent par ailleurs la force de caractère de cet OM-là. L'OM n'a pas non plus aucun argument. Il se balance simplement dangereusement entre stérilité devant le but et solidité défensive, entre force mentale et absence de jeu...
Ainsi l'OM s'appuie-t-il sur un trio défensif axial en pleine bourre : Mandanda, Mendes, Nkoulou à l'image de sa performance à Lille (0-0), un nul qui nous partage. D'un côté ce n'est pas facile de se déplacer dans le Nord et ce score permet de garder un matelas de cinq unités sur les Dogues. De l'autre, le PSG a pris deux points sur l'OM, mais surtout l'OL revient à deux points ! D'où l'obligation de résultat qui plus est face à un adversaire en pleine déconfiture...

Ce qui n'est pas forcément une bonne nouvelle non plus. Brest 19ème, à trois points du premier non relégable, n'a d'autre solution que se battre pour faire des coups et éviter la relégation. Gare à l'énergie du désespoir ! A l'image de Ferradj qui déclarait dans la semaine : "Au niveau du groupe, il n'y a aucun abattement, aucune résignation. Il y a une envie de rebondir, on y croit encore", l'adversaire garde espoir. Nul doute que les Bretons auront à coeur de montrer à leurs supporters un tout autre visage et de se rattraper de la dernière défaite en date, à domicile face à Reims...

Alors que l'on entre dans la dernière ligne droite, et que plus que jamais le résultat compte au delà de la manière, voir l'OM nous enchanter dans le jeu est utopique. Il est enfin assez déstabilisant de penser que Brest n'a marqué qu'un but lors des cinq dernières rencontres et Marseille, deux. Alors, paré pour une énième "victoire à la Marseillaise" ?

  • Olympique de Marseille
  • 5 sur NOUS
    Marque marseillaise créée en 2001. Vêtements urbains, street culture et webmedia.
La rencontre

Marseille - Brest

Championnat - Journée 33
Sam 20/04 à 17H00/2013
Feuille de match - Historique