OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM - Monaco
Le Rocher ? Même pas peur !

Le Dimanche 01 Septembre 2013 par pyrOMan

Nous y voilà. Le choc tant attendu, celui qui faisait déjà saliver tout supporter de l'OM qui se respecte depuis que la publication du calendrier a pointé le bout de son nez. Et c'est déjà deux équipes au top qui vont s'affronter en cette quatrième journée, puisque le leader accueille tout simplement le quatrième...

Olympique de Marseille

Les deux formations sudistes, coachées respectivement par Elie Baup et Claudio Ranieri, restent invaincues en L1 en s'appuyant sur deux attaques de très haut standing. A l'image des duos Payet-Gignac et Falcao-Rivière tous deux auteurs de 6 buts... Mais il serait trop réducteur de juger ces équipes uniquement sur leur potentiel offensif.

L'ASM s'appuie en effet sur une base défensive très solide (le gardien Subasic étant sans doute le maillon faible), où la fougue des jeunes latéraux Kurzawa et Fabinho est bien compensée par les très expérimentés Abidal, Carvalho ou Toulalan un cran plus haut.
On en viendrait presque à oublier que Monaco n'est qu'un promu, il est vrai bien différent des autres. Falcao, Moutinho, James Rodriguez, Abidal, Carvalho, Kondogbia, Toulalan... sont les recrues phares d'un club qui a dépensé sans compter cet été pour essayer de rattraper son retard sur le PSG, et très vite viser les sommets européens.

Pour autant, à la différence de l'OM qui a reçu un menu plus que copieux cette semaine, Monaco ne disputera que les compétitions nationales cette saison avec des ambitions XXL dues justement à la qualité de l'effectif mis en place. Il serait toutefois mal venu de voir l'OM en simple punching ball face à cette pléiade de stars. Parce que tout d'abord à Marseille, plus que partout ailleurs, on craint dégun. Parce qu'ensuite, l'OM est devant au classement et qu'il compte bien y rester. Sa victoire difficilement acquise à Valenciennes n'a rien à envier au tristounet 0-0 que n'a pu éviter l'ASM face à Toulouse dans son antre à huis clos. Parce que l'OM s'appuie sur un effectif resté stable lors de ce mercato. Renforcé qualitativement tout en gardant dans ses rangs son ossature de base à l'image de Mandanda ou Nkoulou un temps courtisés par... Monaco. Ce n'est évidemment pas le cas de l'ASM où Ranieri n'a que l'embarras du choix pour composer une équipe avec un effectif qui a profondément changé, mais où certains artisans de la remontée tentent de brouiller les cartes pour se faire une place au soleil. Bref, un effectif où certains automatismes ne peuvent encore avoir été trouvés. Parce qu'enfin l'OM joue à domicile dans un Vélodrome où 48 000 personnes pousseront et se feront entendre d'avantage qu'auparavant. Magie de la couverture !

Ce derby pour la domination Sudiste verra aussi l'opposition de deux dispositifs tactiques. Au 4-2-1-3 de Baup s'opposera en effet le 4-2-2-2 de Ranieri. Une équipe monégasque qui devrait être la même que celle face à Toulouse, où les remuants Carrasco et Ocampos distilleront les ballons au duo Ruivière-Falcao. Du côté de l'OM, les titularisations de Mendy et Imbula devraient être les uniques changements par rapport au déplacement à Valenciennes. Le retour d'Imbula permettra de stabiliser un secteur défensif qui aura besoin de tous ses éléments en forme pour contrecarrer les plans de redoutables éléments monégasques, où Moutinho apportera sans doute sa grinta en cours de match. La complémentarité "made in Porto" se fera d'ailleurs peut-être enfin sentir puisque Falcao et Moutinho évoluaient au pays de Figo il y a peu (en attendant le troisième laron James Rodriguez, toujours blessé).

Face à cette armada, le quatuor d'attaque Valbuena-Ayew-Payet-Gignac saura à coup sûr tirer son épingle du jeu. "P'tit Vélo", toujours aussi constant dans ses prestations, sera une nouvelle fois à la baguette. Sur les côtés la combativité d'André Ayew devrait compléter la technicité et la fraîcheur de Payet, alors que Gignac qui - après sa sélection avec les Bleus - a le moral au beau fixe applique les plans de Baup comme il se doit. Pour lui, dézonner, c'est fini !

Convoqué dans le groupe olympien, Amalfitano en partance pour West Bromwich ne sera pas de l'aventure (voir ici). Mais l'OM aura d'autres arguments à faire valoir et nul doute que le spectacle sera au rendez-vous. Dans un match où plus que tout autre, aucune équipe ne voudra s'incliner.

  • Olympique de Marseille
  • Vous avez besoin de créer un logo ou de concevoir un nouveau design pour des flyers, cartes de visite, dépliants ou enseigne ? N’hésitez pas à contacter l’équipe de MESELITES, des graphistes à votre écoute pour vos projets.
La rencontre

Marseille - Monaco

Championnat - Journée 4
Dim 01/09 à 21H00/2013
Feuille de match - Historique