OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM 4-0 Nice
On y est, on y reste !

Le Vendredi 29 Août 2014 par Bab Joo

Avec sa large victoire face à Nice ce soir au stade Vélodrome, l'OM prend provisoirement la troisième place du championnat. Un podium symbolique, que le club de la Canebière n'a pas, n'a plus le droit de lâcher !

Le système de jeu de Marcelo Bielsa, surveillé de près par les Ohémiens, surprend et déroute ses adversaires : il manque certainement des joueurs à certains postes clés, et à 48 heures de la clôture du mercato, on ne s'attend plus à grand-chose sur ce plan-là.

Mais les joueurs qui sont là semblent, dans l'ensemble, accrocher au schéma et à la méthode du Fada. Avec, malgré deux contre-performances lors des deux premières journées, une évidente capacité à progresser et à imprimer la "marque OM" sur la L1, avec une devise, "Droit au But", visiblement retrouvée !
S'il est clair que tant que l'OM ne se sera pas mesuré à un "gros" de la L1, il sera évidemment difficile de tirer des conclusions définitives sur son potentiel et ses chances de jouer les troubles-fête tout en haut du classement, il convient tout de même de rappeler une évidence : si Guingamp et Nice n'ont pas vu le jour, c'est pas seulement parce qu'ils sont pas bons. C'est aussi, surtout et avant tout parce que l'OM s'est mis en situation et a été en mesure d'empêcher ces équipes de développer leur jeu, offensif comme défensif : quand une équipe domine de la tête et des épaules, par logique, l'autre s'écrase.

On pourra chipoter sur l'arbitrage particulièrement clément de Turp... pardon, de Varela (OK, je sors... mais je reviens aussi vite, j'ai encore des trucs à dire), en même temps, on peut aussi s'en satisfaire : pour une foisque l'arbitrage n'est pas en défaveur exclusive de l'OM !

N'empêche, arbitrage gentillet ou pas, les Olympiens ont su tirer leur épingle du jeu, forçant les Niçois à déjouer dans tous les compartiments et à reculer, reculer, reculer encore.
Pas que les Azuréens aient été incapables de se créer des occasions : quelques contres auraient même pu faire mouche, nonobstant une défense phocéenne de plus en plus à l'aise, de moins en moins fébrile.
Sauf qu'ils n'ont pas pu, à l'image de Bosetti (18ème), Vercauteren (37ème), et même Plea (85ème), bien repoussé par un Mandanda qui, dans l'ensemble, n'aura pas eu grand chose à faire ce soir.

En face, les Olympiens n'ont rien lâché malgré un long temps mort en seconde période.
Au final, ils auront inscrit deux buts par mi-temps (doublé de Payet, (19ème et 48ème), but de Thauvin à la reprise (46ème) et but de Barrada (87ème) alors qu'il vient d'entrer en jeu, sans frémir, sans trembler.
Sereins.
On notera que Bielsa himself, l-homme-qui-ne-sourit-jamais, a semblé satisfait tout au long de la partie.

L'ambiance dans les tribunes, emmenée par le CU'84 qui fêtait ce soir ses 30 ans, aura largement participé de la fête. Et voilà un Happy Ultranniversaire !

  • Olympique de Marseille
  • Vous avez besoin de créer un logo ou de concevoir un nouveau design pour des flyers, cartes de visite, dépliants ou enseigne ? N’hésitez pas à contacter l’équipe de MESELITES, des graphistes à votre écoute pour vos projets.
La rencontre

Marseille - Nice

Championnat - Journée 4
Ven 29/08 à 20H30/2014
Feuille de match - Historique