OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM 2-0 Guingamp
La demi-volée de Mike B.

Le Samedi 11 Février 2017 par Mike B

C'était donc mercredi, un soir de semaine, que l'OM s'est imposé 2-0 face à une équipe Guingampaise capable de très belles performances cette saison.Il était primordial pour notre Olympique de remporter cette rencontre pour rester au contact de la 5eme place, synonyme de compétition Européenne pour le prochain exercice.

Capable du meilleur comme du pire, les hommes de Celui-Qui-Ne-Se-Remet-Jamais-En-Question ont livré une prestation raisonnable, mais en demi-teinte, en cause une seconde période bien en dessous de leur niveau de jeu. Ma foi ils ont réussi à gérer, et marquer un second but dans un temps faible.

Yohann Pelé - 6 : Un match tranquille pour le gabian aux grandes paluches. Serein 89 minutes, il devra se détendre par deux fois en toute fin de match pour garder son but inviolé (#JusticePourThéo). Une chance qu'il n'y ait pas eu de fautes commises aux abords de la surface, ça évite les boulettes.

Hiroki Sakai - 6,5 : Une belle présence sur les attaques adverses, mais c'est offensivement qu'il est le plus intéressant. Au four et au moulin, il ne compte pas ses efforts et tient donc parfaitement son statut d'asiatique. D'ailleurs, on voudrait connaitre son salaire, juste pour être sûrs.

Rod Fanni - 7 : Le Roc a tenu sa place et bouffé au duel Dany Briand à qui il a eu le temps de chantonner un petit refrain en protégeant ses ballons. Imbougeable. 

Jorge Pires Rolando - 5,5 : Une grosse frayeur en début de match qui aurait pu coûter cher, pour le reste, en bon colmateur lusitanien, il aura été correct. 

Matheus Doria - 5 :  Préféré à Bédimo, Doria Bonito a sa spécialité, la relance en touche. Très collectif avec les ramasseurs de balle, Matheus est généreux et joue avec tout le monde. On le sent malgré tout en confiance, s'imaginant même capable de marquer d'une frappe écrasée de 30m. 

William Vainqueur - 7 : Renard rusé qui fait sa loi au milieu de terrain, extrêmement précieux dans la récupération, il agit dans l'ombre et permet à ses partenaires de briller dans la lumière. Don Diego de la Vainqueur.

Morgan Sanson - 7,5 : Une superbe partie du néo-phocéen. Très mobile au milieu de terrain, et très juste dans ses choix de passes, c'est lui qui dépose la balle sur le front de Mufasa pour l'ouverture du score. Récupérateur et distillateur, il a très bien porté les deux casquettes.

Florian Thauvin - 6 : Il transpire l'envie, et surtout l'envie de bien faire, mais sa palette technique est trop limité. Beaucoup de pertes de balles, il a toujours autant de mal à éliminer ses adversaires en un-contre-un. Sorti sous les applaudissements, et remplacé par Cabella après une grosse heure de jeu.

Maxime Lopez - 6,5 : Plaque tournante des offensives marseillaises, c'est par lui que passent tous les ballons. Son volume technique et ses appuis bas lui permettent de dynamiser le jeu, il est indispensable au collectif de cette équipe.

Dimitri Payet - 7,5 : Enfin aligné à l'entame, on a ressentit qu'il avait envie de bouffer du gazon lui aussi. Ne comptant pas ses efforts, il n'a pas hésité à descendre très bas pour récupérer des ballons, et se projeter à une vitesse folle vers les avant-postes. Auteur du second but sur un coup franc, la balle détourné par le mur mystifie le portier Guingampais. Mais de toute manière elle partait en lucarne, on a confiance en toi. On a hâte de redécouvrir Dimitri à 100% physiquement. #TeamBoumBam

Bafétimbi Gomis - 6 : Champion incontesté et toutes catégories des Hors-Jeux Olympiques (26 signalés en 23 matchs joués), il aura réussit à se faire oublier du défenseur et de l'assistant de Mr Delerue pour ouvrir le score de la crinière au second poteau. Antithétique sur un même match, Il soigne ses statistiques de buteur, tout en blessant d'une frappe de fin de match les passant du Boulevard Michelet.NB : Si accessoirement, tu pouvais te passer de te mettre à quatre pattes pour célébrer, on t'en sera reconnaissant. Normalement, tu devrais pas en mourir. Ici c'est l'Olympique de Marseille, et que tu le veuilles ou non peu importe sa signification dans ta tête, la symbolique de ton geste ne représente pas notre club. Et, à un degré moindre, parce que ça nous met mal à l'aise, c'est gênant en fait.

Rémy Cabella - NN : Il remplace Thauvin pour les 20 dernières minutes et se montrera peu dans ce qui aura été un temps faible de l'Olympique.Lassana 

Diarra - NN : Bouuuuuuuuuuuuuhhh ouuuuuuuuh ouuuuuuuuuh

André-Frank Zambo-Anguissa - NN : Il entre pour les 10 dernières minutes afin de densifier un peu plus le jeu de récupération des phocéens, et maintenir le score intact.

Rudi Garcia - 6,5 : Avec une équipe de titulaires, on gagne les matchs. On peut pas faire plus simple. 


Une victoire qui fait du bien dans les têtes, il faudra confirmer dès dimanche 21h, contre le FC Nantes au Stade de la Beaujoire, pour pouvoir se faire une idée plus précise sur le genre d'ambitions que l'on peut nourrir pour la fin de saison.

Maintenant on vous laisse, il est temps d'aller nettoyer Notre Dame de La Garde avec l'équipe de #1DéchetParJour #1PieceOfRubbish, en espérant que la Bonne Mère nous récompense d'une place en Europe. Il faut tout essayer !

La bise et un jaune.

  • Olympique de Marseille
  • 5 sur NOUS
    Marque marseillaise créée en 2001. Vêtements urbains, street culture et webmedia.

Réagir sur Facebook

La rencontre

Marseille - Guingamp

Championnat - Journée 24
Mer 08/02 à 21H00/2017
Feuille de match - Historique