OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM - Lille
IDS, encore et toujours !

Le Jeudi 19 Avril 2018 par Tispro

Olympique de Marseille
Photo : Fanatics Marseille 1988 

Le club punit ses supporters... encore une fois.

La direction olympienne a décidé d'elle-même de fermer la zone des Fanatics pour le match de samedi contre Lille. En effet, le groupe désormais trentenaire a soufflé ses bougies lors du dernier match à domicile contre Montpellier. Au-delà des trois animations qui ont eu lieu pendant l'échauffement, à l'entrée des joueurs et à la mi-temps, il y a également eu trois craquages. Le premier lors de l'entrée des joueurs, un à la 30e minute en référence au 30e anniversaire et le dernier, le plus gros, à la 88e minute, référence à la date de naissance du groupe : le 6 avril 1988. 

Comme nous le savons tous, les fumigènes sont souvent au cœur de polémique entre, les dirigeants des clubs et des instances d'une part, et les supporters de l'autre et cela se retrouve encore aujourd'hui. 

Le club a donc décidé de fermer la zone des Fanatics directement, sans que cela vienne de la Commission de Discipline de la LFP. Comme il l'avait déjà fait en début d'année contre les South Winners lors des tours préliminaires de Ligue Europa. 

Cette sanction est doublement punitive pour le groupe tout en permettant au club de limiter la casse pour eux. En effet, non seulement les membres des Fanatics ne pourront pas accéder à leur zone, mais ils doivent en plus débourser 5 euros pour assister à un match qu'ils ont déjà payé en prenant leur abonnement en début d'année. 

Cette nouvelle pratique est apparue depuis quelques mois, preuve que le mouvement marseillais est bien ciblé ces derniers temps et qu'aucun de nos dirigeants n'aurait daigné nous défendre, à contrario, ils utilisent ces interdictions pour se faire de l'argent. Il est vrai que payer 500.000€ d'amende ça fait beaucoup pour toute une saison d'animation dans les tribunes fournies par des passionnés qui donneraient leur vie pour cela... 500.000 euros ! Qu'est-ce que cela représente dans le foot business du niveau d'un club comme l'OM ? Le salaire de deux joueurs pour un mois ? Il serait temps que l'on se pose les véritables questions, tout le monde s'engraisse et les mecs qui au final se bougent le plus pour défendre leur vision du football sont traités comme des terroristes à coup d'interdictions de déplacement ou de "Fiches S".

Les dirigeants du club se crée donc lui-même un moyen de se défendre face à Ligue pour caresser dans le sens du poil les dirigeants de cette instance, en leur montrant à quel point ils sont solidaires avec elle et dans la répression envers leurs propres supporters. Au-delà, ils nous font contribuer au remboursement des amendes comme s'ils n'avaient pas les moyens de les payer. Les places ne sont qu'à 5 euros, mais avec un groupe comme celui des Fanatics comptant 1.500 membres, on vous laisse faire le calcul des bénéfices tirés par le club surtout lorsque l'on sait que les tribunes hautes des latérales sont très souvent fermées par manque d'affluence. 

Les Fanatics ont répondu, ils assument leurs actes et ils ont bien raison. C'est pourquoi, ils donnent rendez-vous à tous leurs abonnés en Jean Bouin Haut - travée S pour le match de samedi. 

Olympique de Marseille

Pour en finir avec le club, interdire ses propres supporters d'entrer dans le stade, pourquoi pas, mais si on n'a pas le droit de venir, vous ne devriez pas avoir le droit d'utiliser notre image à des fins marketing pour remplir notre stade, que vous videz de ses supporters les plus fervents, à croire que vous souhaitez devenir une ambiance à l'anglaise : morte. Des spectateurs-consommateurs, qui chantent sagement assis, qui n'ont pas le droit de se lever. C'est bien beau de vouloir se battre contre la ville pour récupérer l'exploitation du stade, pour pouvoir faire vos animations, mais Monsieur Jacques-Henri Eyraud, vos feux d'artifices et vos pouf-pouf girls ne remplaceront jamais nos ultras.

Après le club, la Ligue ? 

En effet, si les sanctions contre les Fanatics viennent du club, le dossier monté par la Commission de Discipline après le match contre Montpellier est toujours en instruction et les sanctions pourraient tomber ce soir, après sa réunion hebdomadaire. 

De plus, la commission, non pas de la Ligue cette fois-ci, mais celle de la FFF a d'ores et déjà prononcé une nouvelle interdiction à l'encontre des supporters marseillais. En effet, pendant le match de Coupe de France contre le QSG du 28 février dernier, les supporters marseillais ont fait usage de fumigènes et ont détruit quelques sièges du Parc des Princes du Qatar. Ces actes valent aux marseillais d'être interdits de déplacement pour deux matches supplémentaires après les deux dont ils ont déjà écopé après le match contre Dijon. Une pensée également pour le club qui va devoir rembourser les sièges et payer 30.000€ d'amendes, on imagine J.H. Eyraud ne pas en dormir la nuit. 

Il va falloir se poser les bonnes questions, comment se fait-il que les punitions ne soient pas les mêmes pour tous les clubs ? Nous nous entendons bien, je parle bien sûr du FC Lyon. Cependant, nous ne cherchons pas à ce que les lyonnais soient également sanctionnés, obéir à son président et craquer pendant la mi-temps, c'est déjà suffisamment honteux pour que la Ligue n'intervienne.

Au-delà de la plaisanterie sur les lyonnaises, il faut avouer qu'au moins ils ont un président qui a les couilles de monter au créneau pour défendre ceux qui tentent de faire vivre leur « formidable outil ». Quand notre Président va-t-il décider de se salir un peu pour sauver nos tribunes ? À moins qu'en fait, ce soit ce qu'il souhaite ? Après tout, son projet vise à refaire de l'OM un « grand d'Europe » et, mis à part le Bayern, quelles sont les grandes écuries européennes qui peuvent encore se venter d'avoir un stade animé ?

Liberté pour les ultras ! L'OM c'est NOUS !

  • Olympique de Marseille
  • Vous avez besoin de créer un logo ou de concevoir un nouveau design pour des flyers, cartes de visite, dépliants ou enseigne ? N’hésitez pas à contacter l’équipe de MESELITES, des graphistes à votre écoute pour vos projets.

Réagir sur Facebook

La rencontre

Marseille - Lille

Championnat - Journée 34
Sam 21/04 à 17H00/2018
Feuille de match - Historique