OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Bastia - OM
#Commémoration En mémoire aux victimes du 5 mai 1992...

Le Mardi 05 Mai 2020 par OhaiMe Passion

Olympique de Marseille

5 mai 1992. Demi-finale de la Coupe de France entre Bastia et l'OM. Des milliers de spectateurs ont pris place dans le Stade Furiani de Bastia. Mais le match n'aura pas lieu. Durant l'échauffement des joueurs, plusieurs dizaines de minutes avant le coup d'envoi, un effroyable fracas et puis plus rien, simplement des cris, des appels au secours... La tribune nord du stade de Furiani vient de s'effondrer... c'était il y a 26 ans.



Pour la première fois, enfin, il n'y a pas de match de football professionnel en Ligue 1 et Ligue 2 aujourd'hui, samedi 5 mai, en commémoration du drame de 1992 à Furiani. Josepha Guidicelli, présidente du collectif des victimes, a réagi à cette décision.

« C'est un premier pas, nous sommes satisfaits. Mais, ce que l'on souhaite, c'est vraiment qu'il y ait un gel total des rencontres de football le 5 mai, quel que soit le jour, un samedi ou un dimanche. On continuera à le demander aux instances du football. À titre personnel, depuis 26 ans, il y  a un vide, comme pour toutes les personnes qui ont perdu un proche. Je pense évidemment à mon père, que j'ai perdu lors de la catastrophe. Je pense à toutes les victimes, à tous les membres du collectif, qui se battent pour que nos demandes soient entendues. On continuera tant qu'on n'arrivera pas à ce que notre demande soit appliquée. »
Josepha Guidicelli


Ce 5 mai 1992, alors que les supporters corses dans le stade avaient entrepris de taper des pieds pour supporter le Sporting Club de Bastia, la partie haute d'une tribune ajoutée pour augmenter la capacité du stade de Furiani vient de s'effondrer. L'ensemble des spectateurs et des journalistes qui avaient pris place dessus fait une chute vertigineuse. Le bilan de la catastrophe est lourd. Dix-huit personnes perdent la vie et 2.357 autres sont blessées.







Depuis le drame, le collectif des victimes du 5 mai, porté par les parents du journaliste Pierre Guidicelli, décédé lors de l'accident, continuent de faire vivre la mémoire des disparus. Afin de rendre hommage aux victimes, le 5 mai 1992, aucun match professionnel ne sera joué ce samedi 5 mai 2018. Une première depuis 2012.







Olympique de Marseille

Nous avons une pensée pour toutes les victimes et leurs proches.

  • Olympique de Marseille
  • Oh collègue, tu sais pas quoi te mettre cet été ?
    Bah vé un peu ces beaux tee-shirts !
    Fais-toi plaisir ! Figure de Poulpe !!
    Commande directement ici.

Réagir sur Facebook