OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM 1-3 Lazio Rome
Venus de l'eau pour sombrer

Le Vendredi 26 Octobre 2018 par Luiz Mouloud Obama

Olympique de Marseille

L'OM, contre la Lazio Rome hier, n'a même pas essayé de proposer un jeu léché contre une équipe redoutable, et en contre et en phase construite. La crise n'est vraiment pas loin, et Rudi Garcia doit se remettre en question en profondeur. 

Dans l'histoire des luttes, des guerres, des joies et des larmes, les vainqueurs écrivent les récits, les vaincus la racontent. Mais il arrive que les vaincus, avant de la raconter, essaient d'en écrire le contenu, ou au moins de verser avec leur sang la trace de leur passage. Contre la Lazio Rome, hier soir au Vélodrome, l'OM n'a même pas essayé.
 
Les hommes de Rudi Garcia, d'entrée de jeu, ont courbé l'échine devant un adversaire féroce, à l'identité de jeu bien identifiable. Le livre qu'on écrit cette saison comporte trop de ratures, le match d'hier en était une de plus. Ce faux-pas est non seulement inquiétant à deux jours d'un match contre le Qatar Saint-Germain, mais il révèle des vides béants entre les compartiments du jeu. Du point de vue tactique, une effroyable brume entourait le Vélodrome. Un jeu par séquences et en réaction à des attaques de la Lazio n'aurait clairement pas pu permettre de gagner la bataille dans l'arène européenne.
 
Des fautifs, il y en a : Adil Rami, qui s'est littéralement fait balader (au point d'en avoir honte pour lui) par Immobile. Steve Mandanda, qui s'est, semble-t-il, réveillé de sa sieste une seconde avant l'ouverture du score de Wallace. Kostas Mitroglou (hélas) qui a raté quelques occasions pourtant faciles. On n'en voudra pas à Bouba Kamara, qui commence sa carrière, et qui ne peut à lui seul combler le manque de talent de ses compères défenseurs. Le tout, chapeauté par un homme dont l'auteur de ces lignes ne cesse de réclamer le départ depuis de long mois désormais. Rudi Garcia doit tirer les leçons de ces échecs successifs, et s'en aller. Une prolongation, espérons-le, n'est pas obligatoirement tenue de faire foi...
 
Dimanche, on verra si les vaincus auront un honneur. On verra s'ils ne sont pas venus de l'eau pour couler, mais bien flotter sur la mer de leur renaissance annoncée. Contre les hommes de Tuchel, nous devons absolument nous battre, tête haute, sans rien lâcher, en faisant bloc, en ayant un schéma de jeu cohérent, fluide. OFFENSIF ! 

DROIT AU BUT ET ALLEZ L'OM !

Crédit photo: GUILLAUME HORCAJUELO/EPA/Newscom/MaxPPP

  • Olympique de Marseille
  • Oh collègue, tu sais pas quoi te mettre cet été ?
    Bah vé un peu ces beaux tee-shirts !
    Fais-toi plaisir ! Figure de Poulpe !!
    Commande directement ici.
La rencontre

Marseille - Lazio Rome

Europa League - 3
Jeu 25/10 à 21H00/2018
Feuille de match - Phase de groupes