OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

JHE, je crois qu'une mise au point s'impose...

Le Mardi 04 Décembre 2018 par Tispro

Olympique de Marseille

Ces dernières semaines ont été assez agitées, sur le terrain comme en tribune. Jacques-Henri Eyraud est enfin sorti de son silence, voici notre réponse, en soutien au plus ancien groupe ultra de France.

Tout commence le 28 octobre contre le PSG, le Commando Ultra décide de ne pas créer de tifo papier ou de voile pour ce match dont les animations des supporters sont très attendues depuis le fameux tifo géant en 2014. À la place, le groupe utilise plusieurs torches et pots de fumée, le message est clair, les Ultras ne sont soumis à personne et ne s'empêcheront pas de faire ce qu'ils veulent même si la direction, les médias et la Ligue ne sont pas contents.

La réponse ? 

Un abandon total quand nos droits ont été bafoués à la frontière allemande et des sanctions financières à l'encontre du CU'84.

Revenons un peu sur les faits.

Le Commando Ultra allume donc des engins pyrotechniques pour la réception du PSG, ils sont sanctionnés par la Ligue de deux matchs à huis clos contre Guingamp et Reims qui viennent d'être purgés. La politique qui était celle de l'année dernière, à savoir, permettre aux groupes sanctionnés d'avoir des places en Jean-Bouin ou en Ganay haut (partie souvent fermée) n'est plus d'actualité.

Déjà un élément permettant de comprendre le nouveau fonctionnement de la direction. 

Viennent ensuite les sanctions financières. Le club avait prévenu, voir menacé, les supporters en début de saisons au travers d'un mail affirmant que tout manquement aux règles entrainerait des sanctions financières.

Résultat ? Un stade mort, l'un des plus tristes début de saison depuis l'arrivée des Ultras, sur le terrain et en tribune, aucune animation pyrotechnique. Marseille et son Stade Vélodrome ne sont plus ce qu'ils étaient, tout le monde le sait mais de moins en moins de personnes essaient d'inverser la tendance malheureusement... Jusqu'à ce craquage du Commando Ultra, qui ne fut pas non plus le plus impressionnant de l'histoire du club, mais tellement attendu depuis des mois qu'il nous a fait ressentir à tous une satisfaction jubilatoire. Un peu d'animation dans notre stade, on se serait cru à l'époque.

Sauf que tout cet entrain fut vite calmé donc. Le Commando Ultra est sanctionné, les tarifs du match contre Strasbourg en Coupe pour de la Ligue, ont été augmenté uniquement pour les Ultras. 5 euros pour tous les abonnés, 15 euros pour eux. Le but étant de sanctionner le groupe. Sauf qu'on ne va pas se voiler la face, le club a déjà pris l'habitude, depuis le début d'année dernière, de sanctionner lui-même ses propres supporters en fermant des tribunes. Les sanctions financières n'ont de sanctions que le nom, le but n'est pas de punir mais de se faire de la thune. Soi-disant pour payer les amendes reçues de la part de la ligue. 

Olympique de Marseille
Le communiqué du Commando Ultra au sujet du tarif des places pour le match contre Strasbourg

Alors, nous allons rétablir quelques points. Notre cher Jacques-Henri Calim-Eyraud, t'as dû payer 1 million d'euros mon ami, quand t'as gaspillé 200 millions injectés par ton patron pour une putain d'équipe qui s'est ridiculisée match après match dans tout le pays et sur tout le continent. Ce million que t'as payé c'est la participation à notre sauvetage de l'image du club. Si notre équipe est raillée de tous les côtés, nous, par nos actions, tentons à notre niveau de sauver le coup en sacrifiant tout pour notre Olympique.

En parlant de tout sacrifier, j'en connais certains qui se sont "amusés" à partir à Francfort, je dis bien amusés, JHE, parce que c'est comme ça que tu dois nous voir, comme des petits cons qui doivent avoir un Q.I. de poulpe, parce que putain, à tes yeux il faut certainement ne rien avoir dans le crâne pour partir en pleine semaine, faire 15 heures de route pour aller voir un match en Allemagne d'une compétition dont nous sommes déjà éliminés (par la faute de votre incompétence et du manque de professionnalisme de vos joueurs). Mais si ça n'était que ça, les autorités ont pissé sur les droits des supporters. Fouille excessive, retenue dans le froid, sans eau ni nourriture pour finalement se faire refuser l'entrée sur le territoire allemand, qui pourtant, jusqu'à preuve du contraire, fait bien parti de l'Union européenne, nous avions autant de droits en terre allemande que sur notre territoire. Quoi que, quand on voit comment on est traité en France, est-ce si surprenant de l'être de la même manière outre-Rhin ? 

Olympique de Marseille
Le communiqué du Commando Ultra au sujet du déplacement avorté à Francfort

Par le biais du club tu affirmes avoir déclaré ton désaccord ? À qui ? Quand ? Où ? Comment ? 
Menteur ! Un vrai président conscient de l'importance de ses supporters et soucieux du respect de leurs droits n'aurait pas attendu une semaine et deux communiqués du plus ancien des groupes de supporters pour réagir. La liste d'actions possibles était longue, par exemple, ne pouvais-tu pas boycotter le match ? Nous étions déjà éliminés de toute façon, puis quitte à se faire humilier 4-0 autant soutenir ses supporters et tenter des paris audacieux en attaquant de pointe, non ? Nous aurions pu aussi avoir un petit tweet de ton community manager, puisque l'OM possède visiblement une “formidable équipe de twittos dociles” dans ses rangs. Non, toi et ton staff avez fait comme si de rien n'était, l'humiliation fut totale.

Alors, à tous les sympathisants du CU'84, nous vous demandons de respecter le boycott des leaders du groupe. Nous appelons également tous les autres supporters à boycotter en soutient aux Ultras, contre la direction et contre cette Coupe de la Ligue qui ne sert à rien, mis à par à brasser du fric.

Attention, boycotter ne veut pas dire ne pas se bouger le cul pour notre équipe. Nous pensons que le plus judicieux serait de rester tous autour du stade. Si le stade est vide à l'intérieur et à l'extérieur, ceux qui nous détestent vont encore parler de nous, nous passerions pour des pitres. Il nous semble plus judicieux de rester autour du stade, de mettre le oaï ensemble, personne ne pourra nous empêcher de faire ce que l'on veut dans notre ville, pour l'Olympique !

Tous ensemble montrons-leur que même s'ils ne le méritent pas, nous serons toujours là !
LIBERTA PER GLI ULTRA !

  • Sur ParionsSport,
    Misez sur n'importe quel évènement sportif.