OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Un gala gâché

Le Lundi 18 Mars 2019 par Elones

Olympique de Marseille

Dans ce match l'OM avait tout à jouer, rien à perdre. Elle a donné l'impression inverse. Le mérite des équipes faibles.

C'est une arlésienne à laquelle tout bon supporter de l'Olympique de Marseille doit s'attendre : une purge dominicale déguisée en rendez-vous suprême.

Ce choc n'en est plus un, tant le fossé est grand entre une équipe parisiano-qatari et une marseillaise qui se liquéfie dans les grands rendez-vous. 
Et pourtant, il y avait la place pour faire douter voire battre Paris, hier soir. Hélas, au lieu de jouer, nous nous sommes distribué la balle pour épater la galerie. 

On compte seulement 3 tirs cadrés et 38 % de possession de balles, dans un match qui aura tout de même vu Valère Germain marquer. 
Un milieu de terrain trop étiré laissait ainsi tout le loisir aux parisiens de lancer leurs attaquants dans l'axe. Le pressing fut inexistant, trop de ballons ont été gâché dans des prises de risque qui n'étaient pas calculées. 

Les provocations, les moqueries, les railleries ne servent à rien. On ferait bien de balayer devant notre porte en construisant une équipe redoutable, qui convoquerait les âmes guerrières et revanchardes du passé.

Les choix de Rudi Garcia sont contestables, cela fait des mois qu'on le dit. Ne pas titulariser Luiz Gustavo, Strootman et Dimitri Payet, c'est faire preuve d'une accablante bêtise, surtout à l'aune de grandes messes.

La 3ème place sera très difficile à atteindre, pour ne pas dire impossible. Rudi Garcia serait bien avisé de réfléchir dès à présent au match contre Lyon, qui pourrait bien être une finale de championnat dans l'optique d'une qualification en Ligue des champions (pour se faire sortir en tour préliminaire par l'AEK Athènes).

DROIT AU BUT ET ALLEZ L'OM !

  • Olympique de Marseille
  • 5 sur NOUS
    Marque marseillaise créée en 2001. Vêtements urbains, street culture et webmedia.

Réagir sur Facebook