OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Rennes 0-1 OM
La demi-volée de Luiz Mouloud

Le Lundi 13 Janvier 2020 par Luiz Mouloud Obama

Olympique de Marseille

Notre passion flirte de plus en plus avec le rêve, celui qu'un Martin Luther King aurait fait, mais pour l'OM : retrouver des cieux étoilés de grands rendez-vous européens. Oui on y est pas encore, mais on s'en rapproche... 

Il faut vraiment que nous ayons été traumatisés par des années de non-qualification en Ligue des Champions pour que nous soyons incités à la prudence, pour que, malgré des envies d'exulter un peu partout, on s'oblige à de la retenue. Il nous semble qu'il sera bon de hurler que lorsqu'il sera mathématiquement certain que nous la jouerons, cette coupe d'Europe. Mais que ça fait du bien une équipe de guerriers ! Certes, la perfection technique n'y est pas, certes il reste des choses à retravailler, mais qu'il est bon de savoir que chacun joue l'un pour l'autre, que chacun assume son rôle, et qu'en ENFIN on le respecte ce maillot légendaire ! Il aura fallu qu'André Villas Boas s'installe à Marseille pour que tout marche enfin. Puisse-t-il y rester, alors pour l'éternité. 


Contre Rennes, notre prestation n'était donc pas du Mozart, mais plutôt du rock bien lourd qui prend aux tripes et sur lequel on a envie de tout donner. Eh bien quoi, il en faut pour tous les gourmets non ? Pour ma part, j'ai apprécié ce bruit, ces cavalcades vers l'avant, cette union dans un même son, dans un même rythme. Chacun désormais (il était temps !) qu'il était inutile de jouer sa propre partition, on va à la guerre ensemble et on meurt ensemble, telle semble être notre devise assénée par le bon papa André. 

Allez mes enfants, on passe aux notes... 


Mandanda (6) : El Fenomeno fait plaisir, tant on l'a vu lui même se faire plaisir à repousser les assauts rennais, à être bien présent dans ses cages. Toujours aussi vif ! 

Sarr (5) : Combatif, mais ça reste trop moyen, et il y a bien mieux. Mais bon, on va pas faire la fine bouche. 

Alvaro Gonzalez (5) : Il a failli se trouer sur une passe de Camavinga mais sans conséquences... toujours la même rage pour le défenseur espagnol que j'aime toujours autant. 

Caleta-Car (6) : Comme un roc, comme dirait la chanteuse Nadiya. 

Amavi (6) : Il semble métamorphosé depuis quelques temps, formant parfois une belle complémentarité avec Payet. De bons enchaînements et solides derrières. Et surtout, il n'a plus ce balai dans les cheveux, peut être y a-t-il un lien de cause à effet... 

Rongier (7) : Deschamps a rajeuni, c'est la seule explication. Remplacé par Strootman à la 81ème, buteur mais non noté. 

Kamara (7) : Basile Boli a rajeuni, c'est la seule explication. 

Sanson (4) : Première mi-temps plutôt solide et puis...  tout le reste de travers. Hélas. 

Radonjic (3) : Nul à chier.  Remplacé à la 64e par Germain (pour le même constat).

Benedetto (4) : Cela m'a crevé le coeur de lui mettre une sale note pour son match assez piètre, mais je crois toujours en lui. Remplacé à la 76e par Lopez

Payet (7) : Comment mettre une mauvaise note à une fierté ?

DROIT AU BUT ET ALLEZ L'OM !!! 



  • Sur PMU.fr,


    Misez sur n'importe quel évènement sportif.

Réagir sur Facebook

La rencontre

Rennes - Marseille

Championnat - Journée 20
Ven 10/01 à 20H45
Feuille de match - Historique