OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Débrief Bayern Munich/OM

Le Samedi 01 Août 2020 par DroitAuButTV

Olympique de Marseille

C'est parti pour le débrief du 4e match amical de l'OM durant cette préparation. Un match qualifié de "match commercial" par Villas-Boas mais pas dénué de quelques enseignements même si nous devons les prendre avec du recul.

Les Points négatifs.
-Difficile de ne pas d'emblée évoquer la différence de niveau technique, physique et tactique. Il y a certes des éléments de préparation et de niveau mais bien évidemment de standing face à un Bayern invaincu depuis des mois et intraitable depuis des années en Bundesliga. On savait que l'écart était béant; il l'est. 
Et peut-être bien plus que certains l'imaginaient.

La gestion de la profondeur.
Même si l'OM a subit tout au long du match, les phocéens n'ont pas su gérer la profondeur notamment sur le côté gauche.
Entre un Payet discret (pour ne pas dire invisible) et totalement à court de forme et un Amavi qui a été mis face à son pire cauchemar dans son métier, les 2 joueurs ont pris une leçon.
En long, en large, en une ou deux touche(s), sur un une-deux, transversale aérienne ou à ras de terre, jeu en triangle etc... le côté gauche a véritablement pris l'eau.
Malgré quelques bonnes interventions, ce genre d'occasions concédées peuvent s'avérer fatale face à ce genre d'équipes. Nul doute qu'il n'y pas que les supporters qui auront remarqué cette grande faiblesse.

-L'impossibilité de créer dans le camp adverse. Doit-on vraiment rajouter quelque chose...

-Les leaders techniques que sont Payet et Thauvin ont été absents. Même sans une préparation aboutie et un retour de blessure, c'est un aspect assez négatif. Il va falloir faire mieux et vite. Espérons que les jambes retrouvées feront la différence dans moins de 20 jours. Ils en sont capables et nous le savons.

Les points positifs (et oui il y en a !).
-Mandanda toujours présent. Sans lui le score aurait pu être bien plus sévère.

-Kamara. La sérénité du minot a fait plaisir à voir notamment face à un milieu dense, physique et expérimenté. Il est très encourageant de constater qu'il ne perd ni son sang froid, ni sa qualité technique face à cette adversité.

-Duje Caleta-Car. Après avoir été bougé en début de match lors d'un contact, le défenseur Croate s'est imposé dans les duels aériens et a démontré sa science du positionnement même si la charnière centrale peut sembler fautive sur le but. Rappelons tout de même qu'il affrontait des Lewandowski et des Muller en pleine forme. Néanmoins on n'a pas eu l'occasion d'apprécier ses relances balles au pied. Mais peut-on vraiment lui en vouloir alors que l'équipe était retranchée dans son camp.

-Bouna Sarr. Souvent critiqué, le joueur le plus utilisé par AVB continue de progresser et d'apprendre. Sa faculté à bien couvrir son côté et à réussir à ressortir le ballon proprement nous a surpris. Cela a tranché avec le côté gauche totalement catastrophique. 

-L'insouciance d'Aké continue de promettre de belles opportunités tant d'un point de vue physique que technique. Ce jeune joueur, qui a encore beaucoup de travail, est en train de faire sa place dans l'effectif et dans le cœur des supporters. 
Son déficit physique ne l'a pas empêché d'aller bouger des solides gaillards et encore moins de slalomer entre les milieux allemands avant d'oser décocher un lob lointain. 
On a également apprécié ses remises, parfois en une touche, son jeu de tête et sa propension à pouvoir venir aider à la relance (les reins de Coutinho s'en souviendront).

Il reste désormais 3 matchs de préparation (Montpellier, Nîmes et Stuttgart) afin que l'OM soit prêt pour la reprise de la L1.

DroitAuButTV

  • Sur PMU.fr,


    Misez sur n'importe quel évènement sportif.

Réagir sur Facebook