OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Dijon 0-0 OM
Analyse d’après-match

Le Dimanche 10 Janvier 2021 par OhaiMe Passion

Olympique de Marseille

Après cette purge infâme face aux 18ème de Ligue 1 et alors que nous devons affronter Paris dans trois jours pour le Trophée des Champions, voici notre analyse de la rencontre. Appréciations des joueurs et de la tactique de Villas-Boas.

Les titulaires

Mandanda :
Rien à faire, hormis un duel remporté qu'il dévie sur le poteau. Auteur d'un nouveau clean-sheet.

Sakai :
Volontaire, mais il a toujours des lacunes offensivement, il ne sait toujours pas faire de bons centres, il ne bonifie aucun ballon qu'il reçoit.

Caleta-Car :
Match inquiétant, face à un club jouant le maintien il a certes été solide défensivement, mais il fut mauvais dans les relances.

Álvaro :
Égal à lui-même, solide et avec la niaque que nous lui connaissons, il est le pion essentiel de notre solidité défensive. Un bémol, il a trop fait de relances approximatives.

Nagatomo :
Pourquoi est-il encore sur le terrain, on se le demande ! Comment ce joueur a-t-il pu être titulaire à l'époque du grand Inter Milan? Défensivement, il se fait passer à chaque fois et offensivement il ne sert absolument à rien.

Kamara :
Puissant, technique et propre, face à un faible Dijon. Mais beaucoup moins en vue que face à Montpellier.

Gueye :
Décevant en comparaison du match de mercredi dernier face à Montpellier, il est jeune et manque encore d'expérience. Il a réalisé un bon match dans la récupération mais il ne s'est pas projeté offensivement.

Rongier :
Positionné en 10, il fut tout bonnement inutile à ce poste, en panne d'inspiration, match très brouillon, aucune transmission vers les attaquants. Il s'est contenté de passes latérales et vers l'arrière, le Rongier de l'année dernière semble bien loin. Dommage. 

Radjonic :
Volontaire, vif, il s'est procuré de nombreuses occasions, mais toujours aussi brouillon. Malgré cela, il peut faire des différences grâce à sa vitesse. En revanche, il fut trop individualiste, il aurait pu offrir le but à Thauvin seul au second poteau. Il a clairement mangé la feuille de match!

Thauvin :
Techniquement présent et volontaire, il a pourtant manqué de justesse dans la finition et a manqué tous ses coups de pied arrêtés. À sa décharge, il a été beaucoup trop esseulé, dommage.

Benedetto :
Nul, inutile. Pourquoi reste-t-il sur le terrain après ses piètres performances à répétition? Si le transfert de Milik se concrétise, cela fera énormément de bien à l'équipe et peut-être un peu aussi à l'argentin.

Les remplaçants

Cuisance :
Une entrée catastrophique. Fantomatique comme depuis plusieurs semaines, à ce rythme-là autant le laisser repartir au Bayern. Il n'a bonifié aucun ballon.

Germain :
Il a fait une entrée plus que correcte, il aurait même pu être passeur décisif si Cuisance se rappellait qu'à 15 mètres de la cage on frappe! Il a plus apporté offensivement que Benedetto. Il a multiplié les décrochages pour participer au jeu. Germain peut être critiqué sur son niveau mais honnêtement, on ne peut pas lui reprocher d'être un grand professionnel et de tout donner pour notre Olympique. Il mériterait d'être plus souvent titulaire.

Payet :
Rentré pour la dernière demi-heure, il n'a pas pesé sur la défense bourguignonne et il a raté tout ce qu'il a entrepris, notamment les corners. Nous nous attendions à voir un joueur piqué au vif par sa non-titularisation, qui serait rentré pour soulever du dijonnais telle une vachette dans Intervilles, au final, Payet ça fait « Pumba cafew ! » Le phacochère réunionnais pourra aller voir ailleurs cet été, la porte sera grande ouverte.

Aké :
À se demander pourquoi il a perdu ses qualités. Transparent et brouillon, il n'a rien apporté. Un minot en perdition totale.

Strootman :
Ce fut pour lui sa dernière entrée en jeu sous nos couleurs et il n'a rien changé au cours du match.

AVB et sa tactique :
Frileux quand on sait qu'il fallait gagner ce match face à un adversaire dans les bas-fonds du classement, qui allait faire un bloc bas pour procéder en contre. Dès lors que nous jouons contre une équipe qui ferme le jeu, nous voyons les limites de la tactique de Villas-Boas et surtout les lacunes du jeu offensif de l'équipe. Son schéma n'a pas fonctionné hier soir. Ses remplacements offensifs ont été justes mais les joueurs n'ont rien apporté. Choix fort de laisser Payet sur le banc.

Olympique de Marseille

Maintenant place au Trophée des Champions face à Paris. Ça risque de piquer, mais quoi qu'il advienne...
DROIT AU BUT ET ALLEZ L'OM !

  • Sur PMU.fr,


    Misez sur n'importe quel évènement sportif.

Réagir sur Facebook

La rencontre

Dijon - Marseille

Championnat - Journée 19
Sam 09/01 à 21H00
Feuille de match - Historique