OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Jacques Henri EYRAUD, les confessions d'un paria

Le Vendredi 05 Mars 2021 par Didierb13

Olympique de Marseille
Une semaine après son éviction de la fonction de président de l'Olympique de Marseille, Jacques-Henri Eyraud a donc choisi le magazine SO FOOT pour une première interview. L' occasion pour le nouveau membre du conseil de surveillance de revenir et de s'expliquer sur des sujets qui ont fait son actualité et qui l'on placé ennemi public Numéro 1 à Marseille.

On peut dire qu'on gardera en mémoire longtemps la fin de la présidence de Jacques-Henri Eyraud à la tête de l'Olympique de Marseille. Non pas pour ses capacités et ses compétences à gérer le club, car la dessus, on ne peut pas dire qu'il ai réussi grand chose, mais plus particulièrement pour l'engouement suscité pour son éviction.

Car soyons honnête, si on peut lui accorder une chose, c'est d'avoir réussi malgré lui à rassembler et UNIR tous les supporters du club pour une même cause : son départ !

Il n'aura eu de cesse pendant son mandat de creuser à chaque prise de parole ou intervention un peu plus le rapport direction/supporter. Le chef d'entreprise qu'il était aura tenté d'amener sa vision économique, statistique, et futuriste au club en restant obtus dans ses idées... en vain ! Le passionnel, la culture et la ferveur marseillaise auront eu sa peau. 

Dès les premières interventions, on voit bien à quel point son image d'entrepreneur ne colle pas. Le piano est mal accordé. Les powerpoints à l'ancienne font tâches, la "tisane" préconisée aux journalistes sur des points mercato ne passent pas.

S'en suit des absurdités sans nom pendant 4 ans :
Des buts qui doivent compter double hors de la surface. La nomination d'un "Head of football" et "head of business", pour ne pas dire "directeur financier" et "directeur technique" comme employé partout depuis toujours. De l'OM "des magouilles" en passant par " Pas de Marseillais salarié à l'OM", JHE aura creusé lentement sa tombe.

Et puis arrivera ce fameux lundi 15 février. Le jour de la création de son fameux "AGORA OM" réalisé après les attaques de la commanderie. Une lettre de mise en demeure est envoyée à tous les groupes de supporters du club en guise de sanction, c'est de trop.

L'union sacrée est déclarée et elle causera sa perte !

Le 26/02, après d'immenses pressions médiatiques et devant l'inévitable, Franck MC COURT tranche :
Pablo Longoria est nommé président et laisse EYRAUD au conseil de surveillance. OM PROJECT ACTE 2

Celui-ci tente aujourd'hui de revenir sur sa présidence au club. Il assume ses idées et ses choix et tente d'amener sa vision des choses. Entretien...

Concernant la crise actuelle, l'excuse de la pandémie est mise en avant pour trouver une explication.
Il y a des facteurs qui font que la crise est plus profonde aujourd'hui. Surement à cause de la pandémie...


Il revient également sur les attaques de la commanderie déroulées le 30/01 et les enquêtes en cours. JHE affirme avoir eu et avoir encore le soutien de milliers de Marseillais après l'événement et déclare ne plus s'attarder sur les réseaux sociaux.
On va essayer d'établir les responsabilités de chacun, et je ferai pas l'amalgame entre des casseurs et les supporters de l'OM 


Vous ne pouvez pas imaginer le nombre de témoignages de soutien que je reçois

Les réseaux sociaux, je ne les regarde plus, on y atteint des niveaux de paranormaux de haters


Il avoue ensuite être au cœur des tensions. Pour lui , il est victime de jaloux visant sa fonction et son statut mentionnant un "délit de faciès"
La coalition qui est contre moi, je l'ai bien identifié. Elle se compose d'abord de tous ceux qui rêvent de posséder l'OM ou de le diriger

je ne vais pas m'excuser d'avoir réussi le concours d'entrée à Sciences Po ni d'avoir été admis à Harvard


Sur le sujet des changements et méthodes employées (linkedin, recrutement, head of football, etc...) au cours de sa présidence, il ne change pas d'opinion et n'admet pas s'être trompé. Pour lui, le football doit s'adapter et évoluer pour connaître une révolution dans les années à venir.
Je crois que le temps des recrutements au comptoir d'un bar avec des potes autour d'une bière, c'est fini

Le foot est un sport d'un conservatisme absolu... je pense qu'il faut que l'on se pose la question de l'évolution de ce sport. Il peut rester le plus populaire s'il accepte d'évoluer

Arsene WENGER, qui a dit qu'on jouerait certainement au foot avec des robots et que le footballeur de demain serait  "augmenté". Si j'avais prononcé ces mots, j'aurais été pendu !


Il va jusqu'à citer l'espagnol Gérard PIQUE, qui le "fascine" dans sa vision du football.
Il a un sens critique vis à vis de son sport qui est très abouti. C'est quand même quelqu'un qui dit que 90 minutes par match, c'est trop long... C'est un type qui m'intéresse dans sa façon de remettre en question les fondements de son sport  

 
Les questions sur le départ de Villas-Boas et l'arrivée de Sampaoli sont abordées. JHE estime être déçu de la manière dont le portugais s'est comporté malgré la confiance accordée. Celui-ci a participé à des "réunions collectives où l'on abordait le sportif avec le board du club. C 'est une grande marque de confiance".
Villas-Boas n'a jamais démissionné. Sa lettre de démissions n' est jamais venu...On ne peut critiquer publiquement ses supérieurs comme il a pu le faire

Concernant Jorge Sampaoli, il est élogieux, qualifiant le nouvel entraîneur de l'OM d'entraîneur ambitieux et tourné vers l'offensive.
C'est un coach capable d'évoluer dans un environnement très difficile, avec beaucoup de pression. Quelqu'un qui nourrit une ambition pour son équipe et qui a un projet de jeu tourné vers l'attaque

Etre coach de l'OM, ça vous bouffe... on évolue dans un milieu où le niveau de paranoïa est assez exceptionnel 


Puis, Jacques-henri Eyraud revient sur certains propos et discours qu'il a pu tenir et qui ont été mal pris.
Concernant l'OM "des magouilles", il tente de s'expliquer :
Mon propos, c'était de dire qu' avec nous cette période était terminée. La première chose que j'ai faite  en arrivant et d'avoir établi une liste noire


Il développe ensuite sur ses dires d'un live facebook ou il avait qualifié de "danger" de travailler avec des collaborateurs marseillais
J' ai sans doute employé des termes excessifs et c'était du pain béni pour mes détracteurs


Il évoque également sa relation avec Bernard TAPIE, qui l'avait traité "d'abruti" et avait demandé sa démission. Là encore il balance :
Peut être qu'il ne supporte pas qu'un autre que lui soit propriétaire du club


Concernant le sportif, il confirme et assume ses choix et défend les hommes. Le recrutement, Payet, Thauvin... l'ancien président ne regrette aucune décisions prises et explique ses choix.
Une équipe avec onze Kevin Strootman, c'est une équipe qui gagne beaucoup de matchs, croyez moi

On peut toujours évoquer les échecs mais pourquoi n'évoque-t-on jamais la réussite? Je n' ai jamais choisi Pierre, Paul ou Kostas

Payet est un grand talent. Il a baissé son salaire de 40% en moyenne sur deux saisons. Ça n'existe pas dans le foot, à ces niveaux là !

Thauvin a marqué l'histoire du club


Au sujet de la vente, il ballait d'un coup sec. Pestant contre les fauteurs de trouble déstabilisateurs :
Nous n'avons jamais rien reçu ! Les grandes transaction ne s'opèrent pas avec de grandes déclarations dans la presse... Il y a ceux qui veulent se faire de la pub, ceux dont la mission est de déstabiliser et les pseudo-journalistes qui veulent booster leur nombre de followers


Pour finir,  il évoque son rapport au foot et sa situation actuelle
Le foot peut devenir une drogue dure. Je ne sais pas s'il y a une activité professionnelle qui peut engendrer des émotions comparables

Vous pouvez être l'ennemi mortel de quelqu'un et le lendemain, en faire un allié de circonstance... Physiquement, j'ai morflé !


Nul doute que cet entretien ne changera pas l'opinion des marseillais à son égard. Celui d'un président devenu un paria acharné à ses idées, auxquelles il se sera accroché jusqu'au bout. 
Rarement dans l'histoire de l'OM, un président n'aura suscité un tel acharnement, une telle haine.

La page est maintenant définitivement tournée, place à la suite...
DROIT AU BUT ET ALLEZ L'OM !

  • Olympique de Marseille
  • Oh collègue, tu sais pas quoi te mettre cet été ?
    Bah vé un peu ces beaux tee-shirts !
    Fais-toi plaisir ! Figure de Poulpe !!
    Commande directement ici.

Réagir sur Facebook