OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

L'espoir renait ?

Le Mercredi 04 Février 2004 par Jybee

Bonsoir à tous, amis Olympiens. C'est avec un esprit libéré et quelque peu soulagé (provisoirement), que je vous écrit ce soir. Vous le savez tous, l'OM a gagné pour la première fois depuis Lille à l'extérieur. Mais avant de dire que c'était à l'extérieur, nous dirons juste que l'OM a gagné avant tout. Indépendement du terrain, seule la victoire comptait ce soir. C'était la condition cinéquanone pour recoller au groupe de tête d'une part, et lacher un peu du lest par rapport au peloton de poursuivants d'autre part. Mais comment les Olympiens s'en sont ils sortis ce soir ? Y'a-t-il eu de nouveau l'effet Anigo auquel on pouvait croire à la sortie du match contre Lens ? Est-ce que l'équipe s'est tout simplement mise à jouer au football ?

Un peu des deux, je n'en doute pas. Ou du moins, l'un ne va pas sans l'autre. Le bon jeu découle forcément d'un effet Anigo. Car force est de constater qu'il y a du mieux dans le jeu Olympien. Dans la récupération, dans la circulation du ballon, et la construction du jeu. Il est bon de constater également que la défense n'a pas pris de but ce soir. Gagner sans prendre de bur, est une performance qui se doit d'être signalée. Bon, cela dit, l'équipe n'a gagné que par le plus petit des scores. Et alors ? Ca compte non ? Bien ...

Maintenant que l'on sait que l'OM a gagné, voyons un peu comment il s'y es pris pour y arriver. Il semblerait qu'un homme à lui seul ait fait basculer la rencontre. De part son jeu offensif, mais également défensif. On défend à 11, tel doit être le crédo d'Anigo. Et en parlant d'un seul homme, je veux bien sur parler du Messie. Celui qui fait peut faire la différence à n'importe quel moment du match. Didier Drogba, qui s'est transformé ce soir en Drogbazooka, avec un but venu d'ailleurs. Une frappe aveugle qui a laissé sur place le jeune Rudy Riou, portier malheureux de la Paillade. La frappe de la 64 ème minute restera la seule à avoir envoyer le ballon au fond des filets. Et de fort belle manière. Ouverture en cloche de Marlet sur Drogba de gauche à droite, et frappe enchainée sans controle de droite dans la lucarne opposée. Tout simplement magnifique.

Jusque là, le match, bien qu'équilibré tournait tout de même légèrement à l'avantage des marseillais qui gardait une certaine maitrise du jeu. Et ce but a semble-t-il réveillé les esprits Montpellierains, car dans le quart d'heure qui a suivi, on a eu droit à domination à outrance des joueurs de Jouis Nicollin, durant laquelle, Loulou a piqué une colère contre l'arbitre pour un pénalty qui aurait du être sifflé. Et si les journalistes ne sont pas objectifs dans ce qu'ils disent, il n'est pas bon de se focaliser sur cette action de jeu, car si injustice il y a eu dans match, ce sont des deux cotés. Et si ce soir c'est l'OM qui en a profité, on ne criera pas au scandale, car le résultat final est loin d'être usurpé.

Au final, on obtient un Drogba étincelant, un superbe but, une défense qui a su trouver ses marques (l'arrivée de Sommeil y est sans doute pour quelque chose), un milieu qui commence un peu à respirer avec un Battles qui, même s'il va etre suspendu au prochain match, a fait une bonne partie ce soir. L'OM aurait-il fait un bon recrutement de mercato ?

On garde l'espoir donc, et on revit quelque peu, après les calvaires supportés jusqu'à la dernière défaite olympienne. Reste qu'il s'agit là d'une victoire à l'extérieur, et qu'en toute logique, le prochain match devrait se jouer à la maison. Et pour bien faire les choses, il seraient interressant de prendre les trois points. Ce qui ne serait pas arrivé depuis un bout temps.

Voilà, voilà, l'édito touche à sa fin. J'ai peut-être été un peu brouillon dans la construction du texte, mais j'ai le cerveau à l'envers ce soir, alors ne m'en voukez pas trop ... Sur ce, l'espoir renait. Ce n'est encore qu'une lueur au bout d'un tunnel, Mais c'est grandement encouragent pour la suite.

  • Sur PMU.fr,


    Misez sur n'importe quel évènement sportif.
Actualité