OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Rendre notre millésime ivre de Bordeaux

Le Dimanche 28 Mars 2004 par Gandalf

Deux clubs pour un classique...On aurait ainsi pu résumer cet édito à cette petite morale qui n'en est pas une, ou bien l'appeler: "Deux novices pour un travail de pro"...Mais comment résumer ceci à cela me direz vous? Moi même je ne sais pas et j'en reviens donc à nos moutons, ou plutôt nos boissons.

Quoi de plus heureux que de voir le calendrier nous mettre en avant ce classique du championnat de France. Deux équipes vont se battre au stade Vélodrome ce soir à 18h30 pour notre bonheur, et non des moindre, celles ci étant les deux dernières équipes engagées dans la coupe Uefa. L'une ayant du naviguer en eaux troubles jusqu'au dernier moment malgré le panache et la hargne des ouvriers du navire OM, et de l'autre, un passage calme pour les moussaillons bordelais naviguant en eau douce jeudi soir.

Heureux hasard, qui de plus nous offre un match où les deux entraîneurs vont pouvoir montrer leurs forces, leurs qualités à la face du monde. Heureux qui comme Christophe Colomb trouvera la terre ferme pour ne pas couler après ce match. Deux novices s'affrontent, et que dire de leur parcours actuel se ressemblant en de nombreux points...Embarqués en Décembre et Janvier pour l'un et l'autre, prenant ainsi la barre des deux navires malgré leur inexpérience en tant que commandant de bord, ils durent combattre les vagues aussi grandes fussent-elles. Tout semble les rapprocher dans leur combat contre la montre.

Le Savon Bordelais continue donc de glisser et s'accrocher malgré le chemin lisse qui le suit, et l'Ane nigaud semble lui continuer dans sa connerie tant bien que mal malgré quelques apparitions d'un semblant d'intelligence. Manquerait plus qu'il troque son jogging pour un Costard Perrinien pour devenir plus charismatique. "Queue" nenni, le cheval de traie continue son chemin avec des hauts et des bas comme en attestent les défaites affolantes (Bastia) et les victoires contre les gros poissons (Liverpool)

Que dire des deux clubs qui se ressemblent aussi, avec un manque évident de communication dans les deux clubs, comme en attestent les imbroglio (ou Nathalie Umbruglia pour les conneries) Barthez, Nakata, Gallardo, Perrin et maintenant Blanc ( on s'en perd dans le ciel plus que le Blanc) et du côté du Haillan ou Aie han (l'âne se met à crier), avec les affaires Baup, M6, Triaud, Pochettino...Unis dans la communication et dans une saison grotesque malgré une certaine solidarité évidente dans ces deux clubs et équipes.

Laurent Blanc est donc le dernier couac (pour le moment) a être entendu de nos oreilles entendus. Lui qu'on surnomme le Président ne viendra pas épauler le président Bouchet car son chauve non divin en a quelque peu décidé autrement de par sa présence. D'un hôtel marseillais, Bouchet a donc annoncé cet après midi que Laurent Blanc et L'OM ne feraient donc pas équipe pour la saison 2004/2005. Ceci étant dit, on pourrait pleurer mais je ne me vois pas être triste, ne sachant pas ce qu'il valait à ce poste qu'il désirait. Je ne peux que lui souhaiter bonne chance dans sa future équipe, et ainsi pouvoir voir si Bouchet a eu raison de ne pas le prendre pour garder son chauve amateur de courses d'ânes.

Revenons en au match à proprement dit. Match entre des buveurs invétérés et un vignoble doué d'un vin parfois non millésimé, mais que l'on peut rendre tel quel en le mettant à l'amende ce soir. A noter que ce match pourrait être considéré comme un match de bras cassés, du fait de l'absence de Ferreira en raison d'une suspension, de la possibilité de forfait de Marlet pour cause de problème aux ischio-jambiers côté olympien, et de l'absence de Planus, Costa, Jemmali, Celades et Deivid côté bordelais. Malgré tout, il semble que ce match puisse être le bon et il faudra savoir en profiter.

La messe étant dite, quelques mots me viennent au clavier: "Buvons sans modération" comme dirait Sieur Hsb13. Rendons un millésime jusque là entaché par une cuvée trop longue du fait d'un oubli de communication, en quelque chose de grand pour pouvoir mûrir avec lui, et devenir millésime côté en Europe. C'est le moment de savoir continuer sur sa lancée et faire de notre vin...un vin de caractère.

  • Olympique de Marseille
  • 5 sur NOUS
    Marque marseillaise créée en 2001. Vêtements urbains, street culture et webmedia.