OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

L'INTERessant combat d'un marseillais.

Le Jeudi 08 Avril 2004 par Gandalf

Parlons du match qui nous INTEResse, à ce combat fratricide entre latins. Après avoir donc rugit de bonheur et fait rougir de honte le Roi Lyon, nous allons donc convier les italiens à une soirée dantesque en forme de gala.

Deux équipes du sud, deux mentalités hors norme, deux mécènes déchus, deux équipes irrégulières et tant de ressemblances malgré deux palmarès quelque peu différents malgré que Marseille n'est pas à rougir de cette différence vu qu'elle peut se targuer de nourrir les esprits Français d'une victoire en ligue des champions grâce à cette année 1993 restée dans les mémoires de tous...Abédi Pelé tire un corner...Basile Boli saute au dessus de tout le monde et...Il marqueeee...que de joie encore encrée au fond de moi. Mais que dire de l'Inter Milan avec ses 2 C1 et ses 3 C3, qui nous surpasse pour le moment en tous points sur le palmarès passé.

Pour autant, aujourd'hui les choses ont changé, de l'eau a coulé sous les ponts. A l'heure actuelle, les deux clubs sont - l'on pourrait dire - dans une certaine melasse, engluée et ont du mal à en sortir. Des coups sont toujours possibles en championnat comme l'on a pu le voir ce week end mais ils se font rares, et capables du meilleur comme le pire, ils font couler les larmes de leurs supporters respectifs, et la colère se fait sentir par intermittence. Des supporters lassés par les érrements des politiques de leur club, et de leur président, qu'il soit un riche comme Moratti ou bien un charcutier de tête comme Bouchet.

Mais aujourd'hui, ce match pourrait être pour l'un comme pour l'autre un match décisif dans cette fin de saison qui pourrait donc s'avérer pleine de promesses. Malgré tout, celui qui perdra pourrait se retrouver dans une situation morale des plus douteuses, surtout chez le grand Milan qui comme l'on sait pourrait tomber de plus belles. Un coup est donc possible pour nos phocéens, et le combat va donc être fratricide, un peu comme pour les "Deux Frères" de Jean Jacques Anaud qui se combattent dans un arène après avoir été séparés dans leur jeunesse.

Rêvons donc encore d'une coupe comme en 1993 lorsque Boli marqua pour ce jour historique. Transformons nous en Tigres pour vaincre les milanais, et devenir à notre tour un Grand D'europe.

Ce match risque d'être INTERminable, mais gardons espoir mes amis...

  • Sur PMU.fr,


    Misez sur n'importe quel évènement sportif.