OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Forza Marsiglia.

Le Jeudi 15 Avril 2004 par Jybee

Aix, jeudi 15 avril, 00h01.

Ami(e)s de l'OM bonsoir. Heure tardive pour un édito qui se doit d'être écrit impérativement, car la performance a été au delà de nos espérance. Ils ont mouillé le maillot, je me dois de mouiller le clavier à mon tour. A la différence c'est qu'eux touchent 700.000. Blagues à part, on y croyait, et il fallait y croire. "Ma si, es posibile" titrait la Provence ce matin. Et ils l'ont fait, et de quelle manière.Si beaucoup voyait la qualification avec un nul ou une courte défaite au final, je ne crois pas que beaucoup aient parié sur une victoire Olympienne.

On vient, on gagne, et on s'en va. Cela a l'air simple sur le papier, mais de la théorie à la pratique il y un pas qu'il n'est pas toujours aisé de franchir. Marseille l'a fait. Ce soir, l'OM a frappé un grand coup, et l'Inter ne s'est pas relevé, quand à un quart d'heure de la fin, Meriem est venu crucifier Francesco Toldo en tête à tête, après une chevauchée depuis le milieu du terrain. Et le poteau qui l'a boudé au match aller, lui a sourit cette fois ci puisque c'est avec l'aide de ce dernier que le ballon est venu mourir au fond des filets de Giuseppe Meaza, ce Stade San Siro dans lequel 13 ans auparavant l'OM était venu chercher le nul.

L'entraineur Milanais nous avais assuré que son équipe montrerait un tout autre visage qu'au Vélodrome. Il s'est quelque peu trompé. Car c'est bien timidement que les Interistes ont tenté d'approcher de la cage de Fabulous Fab. Les quelques arrêts qu'il a eu à faire lui auront permis de garder la forme, et montrer qu'il sait être présent dans les grand rendez-vous, même si l'on souhaite qu'il soit présent à chaque rendez-vous. Un arrêt par ci, un arrêt par là, un manque de réussite de l'Inter, et des ballons offensifs gachés, et la défense tient bon, face à une équipe qui s'est montré plutot offensive avec un capital de 10 buts sur ses trois receptions à San Siro.

Le sérieux affiché par l'équipe au Vélodrome s'est retrouvé ce soir. Une tactique en place impeccable, avec un jeu en contre qui a porté ses fruits, une rigueur défensive, et un milieu qui sans être impérial a fait bonne figure la majeure partie du match. Car il ne faut pas enlever aux Intéristes leurs volonté d'aller de l'avant et à plusieurs reprises ils auront su se montrer dangereux avec des percées dans l'axe qui laissent souvent les défenseurs sur place ou les obligeant à la faute. Et à ce jeu là, les italiens sont forts.

N'ayant pas trouvé la faille et après ce but encaissé, ils se sont vexés et ont cessé de jouer au football, multipliant les gestes d'anti-jeu. Un comportement anti-sportif qui aurait mérité un peu plus de sanctions de la part d'un arbitre qui a quelque peu déçu dans l'ensemble. Sans avoir de grosses erreurs à lui reprocher, il aura eu une facheuse tendance à ne sortir les cartons que dans un sens, je ne vous dirai pas lequel, vous m'aurez compris. Disons que ce n'est pas quand le match est plié qu'il faut sanctionner. L'OM retrouvera en demi-finale Newcastle, nouveau voyage en Angleterre en perspective donc.
Il faut y croire mes amis.

Au final il se fait tard et il me reste à vous souhaiter à tous une bonne nuit. Allez l'OM, et à la prochaine.

  • Olympique de Marseille
  • Oh collègue, tu sais pas quoi te mettre cet été ?
    Bah vé un peu ces beaux tee-shirts !
    Fais-toi plaisir ! Figure de Poulpe !!
    Commande directement ici.