OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Lille-OM : Marseille met Lille K.O

Le Mercredi 12 Janvier 2005 par Fanatics Massilia

Opposition de deux équipes avec un état d'esprit très différent ce soir à Villeneuve d'Ascq. Lille solide dauphin de Lyon reçoivent les Marseillais de Philipe Troussier, qui n'ont pas encore goûté à la victoire cette année 2005. En effet, ils ont été humiliés par Angers club de ligue 2 le week-end dernier pour le compte des 32e de finales de la coupe de France. L'OM doit donc se racheter de ce faux pas ce soir, afin d'éviter une énième crise. Quant à Lille, ils auront à cœur de se venger de leur cinglante défaite 3-0 du match allé, qui avait été paradoxalement le début d'une grande série de victoire sans défaite. En effet les Lillois sont pour le moment invaincus à domicile et entendent bien poursuivre leur invincibilité. Côté composition Claude Puel dispose de son effectif quasiment au complet, seul Peter Odemwingie manque à l'appel. Il semble pourtant très prudent en alignant un 4-5-1 défensif avec Moussilou seul en pointe. Du côte de Marseille Philipe Troussier a l'air de s'attacher à son classique 5-3-2 avec Marlet et Luyindula qui aura bien des choses à prouver ce soir.
C'est parti l'arbitre Monsieur Viléo donne le coup d'envoi de cette rencontre. Les Marseillais prennent tout de suite les choses en main et il ne faut que 120 secondes à Marlet pour ouvrir le score, bien servi par Beye grâce une déviation de la tête sur un coup franc de Pedretti. Stupeur à Lille, l'OM contre toute attente ouvre le score ! Le match semble bien mal embarqué pour Lille qui tente immédiatement de réagir mais c'est trop confus, à l'image de cette longue passe de Makoun qui file en sortie de but. C'est même Marseille qui manque de doubler la mise sur un contre mené à cent à l'heure par le petit Nasri, qui pénètre dans la surface de réparation mais il tergiverse trop et Schmitz, le défenseur du LOSC détourne son tir. Luyindula sur une remise de Marlet se procure encore une occasion mais son tir est contré par Tavlaridis. Mais Marseille à force de pousser va inscrire un deuxième but, avec l'aide des défenseurs lillois, qui commettent une énorme bévue, Marlet subtilise le ballon à Tavlaridis, fixe Sylva et décale parfaitement Nasri qui pousse tranquillement le ballon au fond des filets et marque ainsi son premier but en L1. L'OM semble totalement métamorphosé, c'est le jour et la nuit par rapport à samedi dernier. Lille n'est pas serein du tout ce soir et les buts encaissés ne vont pas les remettre en confiance. D'autant que maintenant Marseille joue relâché, le jeu est fluide et les joueurs se trouvent facilement sur le terrain. Lille tente tant bien que mal de réagir mais le lob de Brunel passe à coté des buts marseillais. C'est sur cette dernière occasion lilloise que l'arbitre met un terme à cet première période avec un avantage mérité de 2 bus pour Marseille.

A la reprise les deux coachs en profitent pour faire un changement, Grégory Tafforeau remplace Nicolas Plestan et Sergio Koke remplace Peguy Luyindula qui a montré de belles choses ce soir, dont on attend une confirmation dimanche au Vélodrome face à Nice. Marseille démarre aussi bien la seconde période que la première. Marlet manque de tuer le match, sur un contre l'attaquant international s'échappe, entre dans la surface et adresse un tir du gauche détourné d'un beau réflexe par Sylva, les Lillois ont eu très chaud. Dans la minute qui suit, Moussilou s'échappe sur le flanc gauche, il va se présenter seul face à Barthez, mais Meité le bouscule à l'extrême limite de la surface et Monsieur Viléo n'hésite pas une seconde, il désigne le point de penalty au grand désarroi des Marseillais. Brunel se charge de la transformation, les Dogues reviennent dans le match. C'est à ce moment là que Claude Puel fait entrer un attaquant supplémentaire pour essayer d'arracher l'égalisation : Stéphane Dumont sort et Milenko Acimovic rentre.
Les attaques lilloises se succèdent mais ni Acimovic, ni Moussilou parviennent à revenir au score. On sent également que la fatigue de la coupe de France se fait sentir, les Lillois continuent à prendre la forteresse marseillaise d'assaut mais rien n'y fait Barthez est impérial dans ses cages. Les supporters lillois, eux y croient toujours, ils mettent le feu dans le stade à chaque action des Nordistes.
Dans quelques minutes on va entrer dans le temps additionnel et la victoire olympienne se précise au fil des minutes, même si Moussilou a bien failli tromper Barthez de la tête.
Les Marseillais de leur côté sont recroquevillés dans leur camp, on ne voit que Koke et Steve Marlet à l'attaque, tout les autres défendent et s'accrochent à ces trois points. Il reste trois minutes, mais les Lillois ne semblent plus avoir le mental suffisant pour revenir au score. L'arbitre met un terme à cette rencontre sur cette performance de premier ordre des Marseillais qui grâce à cette victoire reviennent à trois points de Lille. C'est de bonne augure pour eux avant d'affronter Nice dimanche soir au Vélodrome, où ils n'ont toujours pas gagné depuis que Philipe Troussier à pris les rennes de cette équipe. Quant à Lille, ils vont devoir se rattraper à Bordeaux samedi soir.

  • Olympique de Marseille
  • 5 sur NOUS
    Marque marseillaise créée en 2001. Vêtements urbains, street culture et webmedia.