OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Du déchet, crochet crochet, le nul est accroché

Le Dimanche 22 Août 2004 par Gandalf

Lorsque vient le temps des canicules, généralement, cela donne mort d'homme, mais pas forcément mort d'OM. Au temps n'en emporte le vent était un beau film, mais il aurait fallu qu'il soit là pour pouvoir rafraichir les corps sous un soleil de plomb. Nice et Marseille nous offraient donc un spectacle avant gardiste de cette 3e journée de L1, sous le signe non pas du Zodiaque de Francis Huster, mais simplement des D'Erby (Kezako?). Chaleur chaleur, va chercher bonheur sur la promenade des Anglais. D'ailleurs, un Derby l'on sait ce que c'est, et pour preuve les incidents d'avant match mettant en cause deux supporters - un de chaque équipe - et faisant sept blessés du côté marseillais, dont un étant fracturé à la jambe. Comment mettre en haleine des supporters me direz vous? Ba voici l'exemple, et ça présage pas forcément que du bon pour la suite des choses.

L'équipe alignée d'entrée est la même que contre Lille, et l'on peut se poser la question de savoir si c'est le bon choix de partir à l'offensive à l'extérieur sans un vrai meneur de jeu. Sur le papier tout semble normal, mais sur le terrain rien ne dit que ça va glisser comme sur de la neige. Les plaques de verglas sont là pour nous rappeler que rien n'est facile, et que la chute est vite arrivée. De l'autre côté du terrain, les Aiglons et leur fuselage titane rouge et noir, couleur locale, pour annoncer les Sang et Mort..Gernot dont on dit qu'il aurait refusé la place de second de la Manshaaft aligne l'équipe suivante: Gregorini - Traoré,Cobos,Varault - Bigné,Jarjat (Binks??),Echouafni,Roudet - Dié - Vahirua,Agali..

Accroché une victoire ou un nul semble la priorité de José, mais l'on connait la capacité de réaction niçois, et surtout des animaux blessés. Etant les plus dangereux, il aurait fallu aligner une équipe plus prudente, et pouvant créer un jeu capable d'anéantir la bête blessée, mais c'est sans compter sur le cerveau d'Anigo qui demeure une enigme notoire, et mondiale. Le match commence donc sur tout un tas de questions mais aucune réponse certaine. Tout le monde part dans l'inconnu sauf peut être sur l'intensité qu'aura le match, et la chaleur qui va régner dans les esprits...

Les temps forts

2eme minute : La défense marseillaise est aux abois, tout le monde semble endormi, en train de se dorer la pillule sur la plage. "Mais qu'est ce qu'ils foutent putaingeeeeuuu."

21eme minute : Agali s'avance n'étant attaqué par personne, et décoche une frappe soudaine qui passe à côté. "Mamamia ça me saoule."

24eme minute : Sur un centre de Vahirua, Traoré passe le ballon en retrait de la tête qu'Agali reprend instentanément. Barthez s'envole et sur un réflexe sort le ballon. "Les poils se redressent sur mes bras, quelle frayeur, pfiou."

44eme minute : Lizarazu déborde, et centre. Bamogo contrôle (trop) et un niçois repousse le ballon. "Encore une action ratée, vivement la mi temps."

46eme minute : Coup Franc de Ferreira, repoussé par la défense niçoise. Pedretti reprend de demi-volée. Le ballon se loge directement dans l'en-but. "Mais quel but!!! Je suis choqué par tant de beauté!!!"

55eme minute : Vahirua centre et le ballon est contré, Barthez est pris à contre-pied, il s'envole...La transversale repousse le ballon. "Respirez tous, un coup de vent ne fera pas de mal vu la chaleur."

59eme minute : Bamogo envoit une passe dans l'intervalle, que Batlles capte...il tire mais Gregorini redevient bon... "Mouarf, il pouvait pas retrouver ses bras pour demain celui-là, crévindiou de bong sang de bon soir."

61eme minute : Centre côté gauche de Roudet, qu'Echouafni ne peut reprendre. Deux défenseurs marseillais arrivent, le ballon passe, et tout le monde est à terre...Mr Bré siffle Pénalty. "Mais putain j'en ai marre de cette BRElle."

82eme minute : Gernot Rohr, suite à une décision de Mr Bré de biscotter Bigné, se plaint de façon virulente. Il se fait expulser directement. "Ca y est, ça part en couille, allez baston générale!!!"

93eme minute : Corner. Beye est à la récéption...Le ballon semble être près du but. Tous les marseillais voient but, et L'arbitre siffle...un coup franc. "Et merde!!!! Bon ba, on va aller au travail maintenant..."

Conclusions

Un match indécis, halletant, haché, accroché...Manquerait plus que la guérilla et un Bon Ché, et c'est bon on part la fleur au fusil. Depuis le début du championnat, l'OM joue chaque match à 11 contre dix dans le dernier quart d'heure, mais jamais elle ne trouve de véritable faille. Hier, contre les Aiglons, les joueurs ont semblé décontenancé, pour ne pas dire endormis. Certains comme le Nigaud, trouveront à redire de la semaine internationale, de la fatigue accumulée, ou bien du manque d'entraînement...Mais ce serait se cacher derrière des illusions perdues. Bien plus que le manque de cohérence affiché dans le jeu, c'est la tactique imposée par le cervelé pour ne pas dire écervelé d'entraîneur qui pose problème.

Un 5-2-3 perfectible en 3-4-3 en position offensive. Une tactique qui montre toutes ses limites lorsqu'il faut poser le jeu, ou surtout lorsque l'équipe d'en face joue l'individuel niveau défensif. Hier, les aiglons se sont arque boutés à défendre sur Luyindula et Pedretti en prime, mais surtout en individuel sur chaque joueur du système marseillais. Les trois attaquants se sont donc retrouvés seuls pendant tout le match si l'on peut dire. C'est comme si l'on empêchait à un tank de tirer, en mettant en place une toile d'araignée...et pourtant on n'est pas encore sur le Web.

Tant que Déhu sera absent, la tactique ne changera pas, donc il ne faut pas s'attendre à de grandes améliorations si les équipes adverses appliquent la même hargne et la même volonté de défendre que les Niçois hier soir. De plus, Luyindula semble pas du tout dans le jeu pour le moment, et revient alors mon spectre du transfert qui n'aurait jamais du avoir lieu. On va encore me dire que je suis trop sérieux ou trop rabat joie mais quand je vois ça, je crois que je suis en droit de me poser quelques questions non pas parce qu'il ne marque pas, mais plutôt parce qu'il ne sert à rien dans le jeu actuel. Mais la faute à qui? Lui ou l'entraineur et ses tactiques dignes d'un CM4 avec une tactique à 8 défenseurs, ou bien 8 attaquants sans meneur...Difficile de dire mais la lassitude vient, bien qu'on dise encore après le match "Bien à point qui sait attendre"...La patience est de mise.

En tout cas, le match fut rude, et encore une fois entachée de cartons rouges. On pourra pas dire que l'OM a le droit à un arbitrage maison cette fois mais il faudrait essayer de finir un match face à 11 joueurs pour voir ce que cela donnerait. Tous les résultats sont en trompe l'oeil actuellement. Un jeu pas folichon, bien qu'il y en ait, mais pas dur vu l'année passée. Des joueurs qui peinent à s'incorporer dans le système pour certains, et un système lui même à revoir...Espérons que les prochaines semaines seront plus riches, et surtout plus enthousiasmantes. Malgré tout, soyons heureux de ne pas perdre. Un nul c'est toujours ça de pris, surtout à Nice où le degré d'amour envers marseille est pas très haut, surtout envers les jeunes portant un maillot marseillais sur la promenade...Allez moi aussi je vais faire un crochet sur Nice, histoire d'accrocher le soleil.

  • Olympique de Marseille
  • Oh collègue, tu sais pas quoi te mettre cet été ?
    Bah vé un peu ces beaux tee-shirts !
    Fais-toi plaisir ! Figure de Poulpe !!
    Commande directement ici.