OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Une mini-trêve qui tombe à pic

Le Dimanche 28 Août 2005 par RV09

Aucun match gagné :

La 5ème journée achevée pour la majorité des clubs, le constat est simple et cruel pour l'OM : 3 défaites, 2 nuls et surtout aucune victoire.

D'un point de vue comptable ça donne :

3 défaites + 2 nuls + 0 victoires = bonnet d'âne et bon dernier de la L1.

Autres chiffres :

- 4 malheureux buts inscrits et 9 encaissés (dont 2 pénos).

- une moyenne de presque 2 buts encaissés par matches.

- aucun match sans encaisser de but.

- 11 cartons jaunes et 1 rouge.


Les joueurs

Pour moi, il n'y a que 3 joueurs qui sont au-dessus du lot : Carrasso, Oruma et Ribéry. Le 1er doit donner des sueurs à Barthez tant ses arrêts son déterminants et superbes. Oruma et Ribéry sont les 2 moteurs "V12 bi-turbo" de l'entrejeu Olympien, percutants, redoutables dribbleurs... ils laissent bon nombre de défenseurs sur les rotules. Bon point supplémentaire à Ribéry qui n'hésite pas à défendre et à chiper bon nombre de ballons !

Ensuite, il y a un grande nombre de joueurs à mettre dans le même chapeau, celui des volontaires mais brouillons : Taiwo qui pêche par inexpérience, Niang trop personnel, Mendoza pas assez entreprenant...

Mais dans l'ensemble l'effectif est bon et si certains paraissaient à la rue début août, on voit qu'avec l'accumulation des matches ils reviennent à leur niveau... C'est le cas des Beye, Lamouchi, Nakata...


Le chaud et le froid

Depuis le début de la saison 2005-2006, l'OM souffle le chaud et le froid. Le chaud n'est intervenu qu'en Intertoto pour se débarrasser d'adversaires tels que la Lazio et La Corogne. Hélas, en championnat face à des adversaires moins prestigieux, l'OM perd sa flamme Européenne et pratique un jeu limité pour ne pas dire poussif ! L'attaque manque d'efficacité, le milieu n'est pas asse mordant et la défense est plus que fébrile.


Arbitres incompétents mais pas responsables

Certes les arbitres ne nous ont pas avantagés mais nos mauvais résultats ne peuvent pas se justifier par les seules erreurs du corps arbitral. Si nos attaquants avaient su marquer quand il fallait et si l'on n'avait pas fait autant d'erreurs défensivement, les scores auraient été différents. Sans vouloir jeter la pierre à Niang, avec plus de sang froid et de collectivisme (j'sais pas si ça existe comme mot), l'OM aurait bien plus de buts à son compteur. Prendre des buts n'est pas grave à condition d'en mettre au moins 1 de plus que l'adversaire


Le jeu et l'état d'esprit en cause

Le problème vient pour partie du jeu et de l'état d'esprit. Le secteur le moins touché par les transferts est aussi le plus fragile.. Pourquoi ? Parce qu'une bonne défense ce n'est pas une muraille de 4 joueurs devant le gardien, mais c'est toute une équipe qui défend ! Or, force est de constater que lorsqu'on perd le ballon seul Ribéry fait l'effort de défendre ! Si Niang, Oruma et autres joueurs offensifs avaient la même mentalité, on aurait pu bénéficier d'un premier rideau défensif placé haut sur le terrain.

En ce qui concerne le milieu défensif, on a beau dire que Costa et Pedretti se marchaient sur les pieds ou qu'ils n'ont pas fait une grande saison... mais ils étaient présents et faisaient un pressing de tout les instants sur le porteur du ballon. Ainsi les défenseurs étaient moins exposés et le jeu adverse avait plus de mal à se développer.

Or cette saison on a débuté avec un Lamouchi à cours de forme et un Delfim à moitié handicapé... sans compter que tout le milieu et le front offensif ont été changés.

Déjà il faut que les joueurs trouvent des automatismes mais en plus qu'ils se forgent un état d'esprit et un orgueil qui colle à l'OM et aux attentes des supporters.


Une mini trêve et ça repart ?

Le prochain match officiel aura lieu le 11 septembre à Sochaux, ce qui laisse 2 semaines aux Olympiens pour récupérer du parcours infernal du mois écoulé : 5 matches de championnat + 4 matches intenses d'Intertoto. Septembre sera moins chargé avec 4 matches de championnat et 2 d'UEFA.

En plus de la récupération, le groupe OM devra s'atteler à travailler :
- son efficacité offensive.
- sa solidité défensive.
- ses automatismes.
- son fond de jeu.

Et surtout, trouver "l'union sacrée" afin de repartir de l'avant, car cette équipe à du potentiel, elle nous l'a déjà prouvé... maintenant il faut le faire sur la durée pour ne pas nous faire une frayeur à la Nantaise comme l'an dernier

À vous de jouer Olympiens ! Nous, supporters, seront toujours derrière vous !

  • Olympique de Marseille
  • Oh collègue, tu sais pas quoi te mettre cet été ?
    Bah vé un peu ces beaux tee-shirts !
    Fais-toi plaisir ! Figure de Poulpe !!
    Commande directement ici.