OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

OM - Liverpool
Pour ne rien regretter...

Le Lundi 10 Décembre 2007 par Le Concombre Masqué

La voilà donc cette sixième journée du groupe A, ultime coup de poker pour tout gagner ou au contraire, tout perdre. Les quatre adversaires se tiennent en deux petits points à 90 minutes d'accéder au gratin européen... ou pas. Rien ne sera lâché sur les pelouses, mais seules deux équipes pourront se retourner et regarder fièrement le parcours accompli. La troisième se consolera avec l'UEFA, alors qu'il ne restera à la dernière que ses yeux pour pleurer. L'OM se doit donc de tout donner sans concession aucune, mardi soir au Vél' face à Liverpool.

Olympique de Marseille

Parce qu'il faut se dire les choses franchement, on peut passer du sautage au plaftard à celui par la fenêtre en moins qu'il n'en faut pour l'ouvrir. Alors évidemment, j'préfère repeindre le plafond avec une bonne vieille peinture que le trottoir d'en bas avec mon jus d'cervelle, mais il faut se préparer à tous les scénarios possibles. J'vous dis qu'ça sent bon la mousse bien fraîche, le paquet de chipeusses, le crayon d'bois et les calculs à la mord-moi l'noeud tout ça...

Première hypothèse, l'OM s'impose. Là pour le coup on est tranquille, dix points dans la musette, Pastaga à tous les étages et rien à carrer de se ce qui se passe au Dragao puisque les Marseillais seraient alors qualifiés pour les huitièmes. Il ne faut pas oublier que l'OM comptait sept points sur neuf possibles à l'issue des matchs aller et qu'en définitive, une troisième défaite de rang dans cette compétition serait un énorme gâchis. Une douche écossaise en quelque sorte...

Seconde hypothèse, les Reds de Benitez accrochent le nul au Vélodrome. Huit points, déjà moins bon pour nos palpitants, puisqu'un tel résultat nous obligerait à nous arracher les ensablées sur la fin du match Porto-Bekistas. En effet l'OM continuerait sa route en C1 si les Turcs ne battent pas Porto, mais serait reversé en UEFA en cas de victoire Stambouliote au Dragao.

Et nécessairement, le scénario cata : la défaite de l'OM. Là y'a pas à s'appeler Einstein (Franck ou un autre, aucun lien fils unique) puisqu'avec sept points on oublie les huitièmes, fin d'chantier, circulez y'a balpeau à mater. Resterait alors la possibilité de disputer l'UEFA si Porto ne perd pas à domicile face au BJK. Un match nul ramènerait les Turcs au même nombre de points que l'OM, mais la différence particulière est favorable au club Phocéen. Par contre, si en plus Bekistas s'impose au Portugal, on est bons pour se tailler les veines...

Si l'on peut légitimement penser que le FC Porto part favori face aux Turcs, quoique dans le foot hein, rien ne permet en revanche de savoir qui de l'OM ou de Liverpool sortira victorieux de ce choc au sommet. Car beaucoup de choses ont changé depuis ce fameux match aller remporté 1-0 par les Marseillais, grâce à une frappe somptueuse de Mathieu Valbuena. Le club de la cité Phocéenne vient d'aligner une cinquième sortie consécutive sans défaite en championnat, et globalement se porte mieux dans son jeu et dans ses intentions qu'à l'époque où Eric Gerets venait d'arriver. Si l'on avait parlé un peu rapidement de match référence, il n'en reste pas moins que les méthodes du technicien Belge portent leurs fruits. A l'évidence, c'est un OM plus sûr de son fait qui attend les Reds...

Et c'est justement ce qu'il va falloir, car Liverpool s'est remis en selle d'une manière assez spectaculaire dans cette C1. En écrabouillant tout d'abord Besiktas 8-0, puis en éclatant Porto 4-1. Les deux matchs ont beau s'être joué à Anfield, ça n'en reste pas moins impressionnant. Voici donc l'OM prévenu, l'armada rouge est capable de claquer à tout moment. Si les Reds ont connu leur premier revers en championnat depuis le début de la saison, samedi à Reading (3-1), il va vite falloir s'enlever de la calbombe la possibilité de les voir cogiter. Un Anglais ça pense pas, c'est pas prévu pour. Par contre, pour nous rentrer gaillardement dans la couenne ils ne vont pas filer leur part au clébard, croyez-moi...

Car le combat, que l'on souhaite tous viril mais correct, aura lieu tant dans l'arène que dans les tribunes. Au bas mot 2860 supporters Anglais seront présent dans la mythique enceinte du boulevard Michelet, pour porter à bout de cordes vocales leurs héros. Mais en face, ça va être le Massilia Sound System des grands jours, aïoli garanti haleine tenace ! Il se pourrait même qu'un record d'affluence soient battu, voire les deux. Tout d'abord la barre des 58897 spectateurs d'OM-Newcastle en demi-finale de coupe UEFA, le 6 mai 2004 (2-0). Et pourquoi pas, le record absolu détenu par la rencontre de Coupe du monde de rugby entre l'Angleterre et l'Australie (59120 spectateurs, le 6 octobre 2007).

Quoiqu'il en soit, le peuple Marseillais saura faire bouger les fondations du Vél' pour aider son OM à accomplir un nouvel exploit. Aux joueurs maintenant de saisir toute la magie de cette ambiance unique, et de s'en servir au mieux face aux Reds. Pour ne rien regretter...

  • Olympique de Marseille
  • Vous avez besoin de créer un logo ou de concevoir un nouveau design pour des flyers, cartes de visite, dépliants ou enseigne ? N’hésitez pas à contacter l’équipe de MESELITES, des graphistes à votre écoute pour vos projets.
La rencontre

Marseille - Liverpool

Champions League - 6
Mar 11/12 à 20H45/2007
Feuille de match - Phase de groupes