OhaiMe-Passion, l'actualité de l'OM

Actualité

Nancy - OM
Prendre son pied

Le Jeudi 15 Octobre 2009 par Zizouten

L'OM va devoir se replonger dans la compétition ce week-end et ce voyage en Lorraine est la première étape, qui va peut-être remettre les olympiens dans le droit chemin, une victoire à Nancy ferait un bien fou à une équipe qui a traversé une période noire. Didier Deschamps doit guider ses hommes vers un succès, qui redonnerait aux phocéens le goût du bonheur. Une défaite à Marcel Picot ferait encore plus de mal à ce groupe, c'est une certitude, la victoire est donc impérative. Le potentiel est là... Alors pourquoi être inquiet ? L'équilibre n'est pas encore installé et l'équipe manque de liant, mais l'entraîneur Marseillais est un homme de grande envergure, il saura redresser la barre, car il a l'expérience qui peut redonner le sourire à un onze olympien qui en manque cruellement. Il est un peu responsable de ce résultat, il n'a pas toujours fait de bon choix au niveau du coaching et il a réussi à se contredire lui-même, en tournant le dos au 4-3-3, qu'il avait mis en place en réalisant un marché des transferts poussant dans ce sens. Aujourd'hui, il semble que le coach Marseillais ait fait machine arrière, souhaitons que ce revirement de situation ne soit pas que momentané. L'olympique de Marseille a donc besoin de retrouver l'audace et la fougue, qui ont fait d'elle l'année dernière, une des équipes de Ligue 1 les plus agréables à voir jouer, vivement qu'elle fasse son retour ! Le but du jeu est donc simple : Le plaisir et la gagne, souhaitons que ce savant mélange se produira sur la pelouse de Marcel Picot. Car jusque là, on a eu droit à une culbute incompréhensible, un méli-mélo de tactique et de jeu frileux, il serait temps de laissait tomber cette partouze navrante. Un peu de fluidité ne ferait pas de mal, car pour qu'un collectif s'étreigne, il faut de la complicité et pour l'instant on ne sent pas une cohérence totale. Faut que sa glisse sur le terrain, il faut que le block équipe coulisse bien et qu'il y ait des affinités voir plus, pas trop quand même... c'est l'OM, pas le Stade Français ! Enfin, même si l'important reste les trois points, c'est quand même pas mal de prendre son pied.

Nancy a viré sa cuti, morne et frigide dans le jeu la saison dernière, l'équipe dirigée par le très enthousiasmant Pablo Correa est devenue sexy et affriolante... Enfin presque. Le club Lorrain marque plus de but et ouvre plus le jeu, mais il n'écarte pas les cuisses facilement, donc Nancy reste Nancy, c'est toujours solide défensivement... Faut pas abuser quand même ! L'AS Nancy Lorraine est devenue une jeune fille légère, mais pas une catin soumise, pour la battre il faudra la soumettre, elle ne se prostituera pas. Le coach Nancéen comptera sur son gardien fanstaque-astique, Gennaro Bracigliano qui gardera encore le but Lorrain, capable du meilleur comme du pire, il est l'atout cœur de ce club. Youssouf Hadji et Paul Alo'o Efoulou conduiront l'attaque de Nancy, ces deux Casanova de la pelouse ont redonné à cette équipe un visage plus excitant, Nancy est viril, très viril... Mais souhaitons qu'il reste impuissant contre l'OM.

A l'heure actuelle, tout Marseille bande moue. Le potentiel est là, mais le jeu et les résultats ne sont pas présents. De plus, Didier Deschamps devra se passer pour ce match, de Mamadou Niang alias « Monsieur bois bandé », l'homme qui tient l'équipe avec... Le bout de ses crampons. Mais malgré cette mauvaise nouvelle, le coach olympien pourra à nouveau compter sur Bakary Koné et Brandao, qui reviennent tout les deux de blessures. L'olympique de Marseille devra sortir toute sa panoplie offensive pour prendre les trois points et elle devra se montrer imaginative et audacieuse, pour mettre KO Nancy et pour enfin faire jouir des supporteurs qui n'attendent que ça. L'OM a gagné en amical contre Nîmes et c'est toujours bien pour la confiance, d'autant qu'Hatem Ben Arfa a réalisé une bonne performance et de plus, il a inscrit un fort joli but. L'olympien semble sur le retour, souhaitons qu'il redonne de la vigueur à la libido Marseillaise.

En conclusion de cet édito pondu de manière extravagante, il est important de ne pas oublier d'écrire que le football reste un sport populaire et que l'objectif final restera le plaisir et rien que le plaisir. Samedi soir, gageons que l'équipe phocéenne saura produire un contenu plus enthousiasmant que les autres et que chaque supporteurs Marseillais en aura le barreau. Car pour le moment, nous n'avons pas eu droit à un festival orgasmique, alors il n'y a qu'une chose à dire aux joueurs et au staff : « Allez les gars réveillez-vous, il va falloir en mettre un coup. »

  • Olympique de Marseille
  • 5 sur NOUS
    Marque marseillaise créée en 2001. Vêtements urbains, street culture et webmedia.